O.BERTRAND ( Verts/Ades) NE VEUT PLUS de A.VALLINI (PS)

Publié par Les Républicains 38 le

L’élu de la municipalité Piolle (Verts/PG) qui a figuré dans la majorité Vallini (PS) au Conseil Général jusqu’à l’année dernière estime à la veille des élections de mars (!) « on ne peut pas défendre la politique du gouvernement,celle d’André Vallini et de la majorité sortante au conseil général et vouloir être dans un projet qui n’a rien à voir avec celui du parti socialiste aujourd’hui » ( DL du 3/2).

Il répond non à la pauvre Amandine Germain (PS) qui voulait sauver son siège en s’alliant à l’extrême gauche. Sauve qui peut.

O.BERTRAND ( Verts/Ades) PERSONNELLEMENT REMUNERE par A.VALLINI (PS)

Olivier Bertrand était rémunéré par André Vallini sur sa cassette personnelle au titre de « l’écrêtement  » ( certains élus perçoivent trop d’indemnités et peuvent en répartir sur les élus de leur choix).

Cette rémunération était justifiée par Olivier Bertrand par sa nomination de Conseiller Général Délégué  » aux nouvelles mobilités » (!) par la majorité PS/Verts/PC du département à laquelle il participe depuis son élection.

ILS SAUVENT le BUDGET QUEYRANNE (PS) MAIS S’OPPOSENT AU PS….

Mais les élections de mars approchent et il faut se positionner en « opposant » tout en continuant à gérer la Métro avec le PS ( C.Ferrari) et la Région avec JJ Queyranne (PS). La semaine dernière le groupe Verts de la Région a même demandé aux 2/3 du groupe de voter le budget Queyranne à la Région afin de lui permettre d’être adopté!

ILS REELIRAIENT UN PRESIDENT PS dans L’ISERE

A part ça les élus Verts/Ades s’opposent au PS. Evidemment Olivier Bertrand et ses amis réélus s’empresseraient de s’allier avec le PS pour porter à nouveau un socialiste à la présidence de l’Isère.`

R.AVRILLIER (Verts/Ades) VOULAIT ÊTRE SENATEUR avec VALLINI

La dernière pantalonnade de ce genre était la candidature au Sénat, sur la liste de… André Vallini, du « justicier « de l’Isère, incorruptible et rigoureux, Raymond Avrillier (Verts/ades). On se demande jusqu’à quand et jusqu’où les Grenoblois vont ils marcher dans ces combines camouflées derrière un moralisme de façade ?  Quand on connait l’histoire des postes occupés par les Verts/Ades aux côtés du PS!

Le MAL à LE TÊTE d’OLIVIER BERTRAND

Ce qu’a résumé Matthieu Chamussy ( UMP): “Le matin, je suis au conseil général où pendant deux ans, j’ai soutenu et fait partie de la majorité socialiste contre laquelle je vais finalement faire campagne aux prochaines élections départementa­les. À midi, je suis à la mairie avec la majorité verte et mes adversaires sont les socialistes grenoblois ! Et l’après­ mi­di, je traverse le boulevard Jean ­Pain pour me rendre à la Métro et rejoindre la majorité où je siège et travaille en accord avec les socialistes de l’agglomération”… Vous imaginez sa journée ?  »

Catégories : Echos