LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble

Publié par Les Républicains 38 le

Notre photo : Raymond Avrillier (Verts/Ades) alors Adjoint au Maire Michel Destot avec Alain Pilaud, Président (PS) d’Alpexpo !

La lourde responsabilité des élus Verts/ADES/Alternatifs dans la politique du logement à Grenoble et les attributions de logement depuis 1995 et plus largement les postes qu’ils ont occupé dans la municipalité Destot sont actuellement gommés par la nébuleuse au profit d’une opposition canada dry . Il s’agit pour eux , par des petites confrontations qui ne mettent pas en cause les hommes d’une majorité à laquelle ils appartiennent par ailleurs à tous les autres niveaux, de préparer les municipales .(PS et VERTS/ADES: Comment ils préparent l’alliance des municipales à Grenoble)

Par exemple pour prendre un secteur très lourd de la ville,  de 1995 à 2008 les élus VERTS/ADES ont assumé dans la majorité Destot la responsabilité du logement et pour partie de l’urbanisme : Raymond Avrillier a été Adjoint au Logement ( 1995/2001) avec à ses côtés Maryvonne Boileau, Conseillère Municipale déléguée à l’Habitat social pendant la même période , laquelle a pris ensuite dans la deuxième municipalité Destot (2001/2008) la Présidence de l’Office de HLM. Pierre Kermen a été Adjoint à l’Urbanisme (2001/2008).

LOGEMENT À VILLENEUVE : UN TÉMOIGNAGE ACCABLANT

Maryvonne Boileau, par ailleurs compagne de Vincent Comparat (Verts/Ades) est aujourd’hui Conseillère Régionale (Verts) dans la majorité PS/PC  de Jean Jacques Queyranne (PS) et depuis 2008 dans  » l’opposition  » à la municipalité Destot dont elle a été 12 ans membre. (VERTS/ADES : à Grenoble les révoltés sont indemnisés et au pouvoir…)

Si l’on analyse cette seule importante responsabilité , le logement, nous bénéficions d’un témoignage qui ne pourra pas être rangé dans la rubrique  » propagande  » puisque c’est celui de Serge Parisel, principal du collège Villeneuve entre 1998 et 2002, .Il  a raconté dans « l’Humanité  « ( 12/8/10)   la détérioration de la situation du collège sous les municipalités Destot/  Verts .(VILLENEUVE : l’ABANDON DE L’ÉDUCATIF )

COLLÈGE : DE 620 ÉLÈVES À… 260 !

Or le lien collège/logement est évident : le premier est tributaire de la population de sa zone .Le principal précise un chiffre qui devrait faire honte aux élus de la ville de l’époque qui avaient la responsabilité du logement  , des attributions et de l’urbanisme.

Serge Parisel.  « La Villeneuve comptait 620 élèves avant mon départ, 260 aujourd’hui. Et la plupart sont des derniers de classe. Un prof ne voudrait pas y mettre ses enfants… J’ai refusé la vidéosurveillance et les grilles qu’on voulait mettre autour pour le protéger des rodéos en mini-moto. Dès que je suis parti, le conseil général a mis ses plans à exécution. ( …) j’évitais les conseils de discipline, qui plafonnaient à trois par an. Aujourd’hui, il y en a treize  par trimestre et ils ont dû faire venir des éducateurs de rue à la place des pions » .

AUJOURD’HUI ON CHERCHE LES LOCATAIRES PAR PETITES ANNONCES

Serge Parisel indique donc qu’entre 2002 et 2010 le Collège de Villeneuve a perdu 360 élèves sur 620! Raymond Avrillier et Maryvonne Boileau vont expliquer que l’hémorragie s’est produite en deux ans ,entre 2008 et 2010 , quand Michel Destot n’a plus voulu d’eux dans sa majorité!  C’est un peu comme Alpexpo : le déficit s’est produit en un an quand ils ont quitté le Conseil d’Administration ou Pierre Kermen représentait les Verts/Ades! ( 2/ ALPEXPO : POURQUOI LES VERTS/ADES FERMENT LES YEUX SUR LE SCANDALE)

Aujourd’hui le bailleur social doit passer des petites annonces pour trouver des locataires aux logements vides a été contrainte d’ avouer l’actuelle Adjointe au logement Monique Vuaillat . ( VILLENEUVE : 100 LOGEMENTS VIDES ) Cette dégradation est une longue descente aux enfers accompagnée dés le départ par ceux qui ont exercé les responsabilités du logement et de l’urbanisme à Grenoble .

AZIZ SAHIRI AVAIT PROTÉGÉ LE QUARTIER

La descolarisation est souvent la conséquence de la paupérisation des populations affectées dans un quartier , la conséquence de l’emploi des enfants en âge scolaire comme  » guetteurs  » par les dealers . C’est ce qui s’est clairement produit pendant cette période jusqu’en 2010 . La paradoxe veut que ce soit la municipalité et le Conseil Général de droite – Alain Carignon étant à leur tête – qui ont décidé et réalisé l’implantation du nouveau collège de Villeneuve avec 620 élèves dans les années 90 et que ce soit à partir de 1995 sous les municipalités co-gérées par le PS et les Verts que la dégradation a été la plus brutale . Certain que vous ne lirez jamais cela ailleurs puisque faux chercheurs, militants subventionnés de tout poil régnent sur la communication de  Villeneuve à défaut de régner sur les solutions.( VILLENEUVE , FAUX « CHERCHEURS  » ET VRAIES CONTRE VÉRITÉS.Le cas C.Jacquier ) Vous lirez toujours que dans la période 83/95 la municipalité de droite a choisi de concentrer les populations en difficultés  dans le quartier. Le contraire de ce que conduisait Aziz Sahiri l’Adjoint de l’époque. La preuve ? De 620 élèves sous la droite le collège est passé à 260 sous la gauche . Dure la vérité.

UNE GRANDE CONTINUITÉ DEPUIS 1995

Sur l’urbanisme et le logement , il y a totale continuité entre Pierre Kermen Adjoint Verts à l’Urbanisme jusqu’en 2008 et Philippe de Longevialle qui a pris le relais,(Ph.de LONGEVIALLE Adjoint à Grenoble: de Charles Pasqua à François Hollande! ) comme il y a continuité entre Raymond Avrillier Adjoint Verts/Ades au logement (95/2001) , Maryvonne Boileau Présidente de l’OPHLM ( 2001/2008) et Monique Vuaillat depuis 2008. Leur bilan catastrophique est collectif .

Le nombre de demandeurs de logements n’a jamais été aussi élevé et Grenoble n’avait jamais connu une situation dans laquelle des milliers de personnes attendent un logement et des logements sociaux ne trouvent pas preneur.

CRÉER DES DÉBATS SECONDAIRES

On comprend alors pourquoi le  PS et les Verts s’affrontent sur des débats secondaires( VILLENEUVE DE GRENOBLE: la concurrence PS/Verts sur fonds publics ) tel « faut il ou non détruire quelques logements à l’Arlequin ? « (VILLENEUVE DE GRENOBLE : LE FAUX DÉBAT DE LA DÉMOLITION ) Ou bien  entre « fête du quartier  » contre  » atelier populaires d’urbanisme « !   (VILLENEUVE( Grenoble) : « FÊTE » du PS CONTRE « ATELIERS POPULAIRES « des Verts! ) Il s’agit d’occuper les médias et les orienter sur un terrain sans risques pour le PS et les Verts. Et occulter les vraies questions sur les politiques conduites jusque la, les moyens choisis, leur coût et le résultat…

L’ÉCONOMIE SOUTERRAINE PROGRESSE

Pendant ce temps l’économie souterraine progresse,( VILLENEUVE : UN BATIMENT PUBLIC BRÛLE parce que la POLICE arrête des « jeunes ») les écoles ne sont pas entretenues au point de ne pas assurer une pleine sécurité des élèves.( ÉCOLES DE VILLENEUVE à Grenoble: LA MUNICIPALITÉ NE PEUT PAS ASSURER LA SÉCURITÉ !) ce qui ne coupe pas à l’Adjoint concerné le goût de voyager ni celui  des  » missions nationales » !( Paul BRON (GO/PS) Adjoint à Grenoble va voyager. Qui finance ?). Sans évoquer le chômage qui progresse , la désocialisation et la montée inquiétante du communautarisme.

Afin de rappeler leurs responsabilités qu’ils cherchent par tous les moyens à gommer pour se présenter « vierges » en 2014, nous publions ci-dessous le document diffusé par les Verts/Ades/alternatifs lors des dernières élections municipales quand ils étaient si fiers de leur mandat auprès de Destot ! ( comme ils le sont aujourd’hui auprès de JJ Queyranne, A.Vallini et JM Ayrault).

LA LISTE DES ÉLUS VERTS/ADES/ALTERNATIFS ET LEURS RESPONSABILITÉS MUNICIPALES

Ils indiquent en gras les responsabilités exercées entre 2001 et 2008  dans la municipalité Destot et toutes les délégations et rappellent leurs responsabilités entre 95 et 2001! on remarquera ( entre autres) la présence de Pierre Kermen à… Alpexpo.

Les élus ADES, Verts et Alternatifs

  • Pierre KERMEN. Responsable de la communication d’Université. Centre Ville.
    Ancien conseiller municipal délégué aux finances, de 1995 à 2001.

    • 2ème adjoint, à l’urbanisme et à l’environnement
    • Représentant de la Ville à la Métro (suppléant)
    • Commission écologie urbaine
    • Représentations
      • CA SEM Grenoble 2000,
      • président SEM SAGES
      • CA SAEML d’ amélioration et d’exploitation des biens de Grenoble et de l’agglomération
      • CA GF 38,
      • AG et Comité directeur Association Départementale Isère Drac Romanche
      • Comité Drac vivant
      • Institut de l’Environnement International
      • Comité liaison transalpine Lyon-Turin
      • Syndicat Drac-Isère
      • Institut d’urbanisme de Grenoble
      • Commission d’enquête sur les spoliations subies par les Juifs

 

  • Colette FILLION-NICOLLET. Formatrice d’adultes. Militante associative et de quartier. Ile Verte.
    • 7ème adjointe, à l’insertion, l’économie solidaire et la formation professionnelle
    • Représentante de la Ville à la Métro (suppléante)
    • Commission solidarité développement économique insertion
    • Représentations
      • suppléante régie quartier Villeneuve
      • Comité international des cités unies pour la promotion des femmes aux responsabilités publiques,
      • comité départemental formation des Maires et Adjoints de l’Isère,
      • AG Emploi 38,
      • conseil d’orientation du Centre de formation pour apprentis
      • CA et AG de l’Institut Dauphinois d’Education et de Promotion
      • Centre d’information féminin des droits de la femme
      • CA Grenoble solidarité
      • Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification
      • Maison de la Promotion Sociale
      • Santé jeunes
      • Mission locale Atout-jeunes
      • Maison de quartier Berriat
      • Conseil départemental d’insertion
      • Commission locale d’insertion
      • Buffon maternelle
      • Ecole Jean Macé
      • Bourse du Travail
      • Métro création d’activités économiques

 

  • Marina GIROD de l’AIN. Sociologue dans un centre de santé. Militante associative. Eaux Claires.
    Co-présidente du groupe des élus ADES-Verts-Alternatifs à la Ville de Grenoble

    • 10ème adjointe, à la santé publique, à l’hygiène-salubrité et à la prévention des nuisances
    • Représentante de la Ville à la Métro
    • Commission développement culturel sportif éducatif
    • Commission solidarité
    • Représentations
      • CA CCAS
      • CA CHU
      • Suppléante Aide à domicile des personnes âgées
      • Union départementale Iséroise d’Information et D’Action Gérontologique
      • Présidente de l’Association de Gestion des Centres de Santé, démissionaire le 11 mars 2004
      • Association médecine d’urgence de l’agglomération grenobloise
      • CAREPS
      • Grenobloise de transfusion sanguine
      • Office départemental de lutte contre le cancer
      • Union mutualiste gestionnaire
      • Comité consultatif des personnes âgées
      • Association Mieux vivre son âge
      • Santé jeunes
      • Conseil départemental d’hygiène
      • Commission d’aide sociale
      • Ecole de Kinésithérapie
      • Association pour la promotion de l’enseignement au pied des enfants et adolescents hospitalisés

 

  • Jean-Marc CANTÈLE. Chef de service éducatif. Championnet.
    • 15ème adjoint, à l’éducation et la vie scolaire
    • Commission développement culturel sportif éducatif
    • Représentations
      • Centre psychopédagogique de l’académie de Grenoble
      • Maternelle Claude Bernard

 

  • Gilles KUNTZ. Enseignant chercheur. Militant d’associations de quartier. Villeneuve.
    • depuis le 17 février 2003, 19ème adjoint à la lutte contre les discriminations et pour les droits des étrangers (anciennement conseiller délégué, même délégation)
    • Commission d’appels d’offres
    • Commission développement culturel sportif éducatif
    • Représentations
      • CA GreCo
      • CA et AG du Centre Audio Visuel de Grenoble
      • Suppléant Association intercommunale Prévention de la Délinquance
      • Comité social des personnels des services communaux
      • Comité consultatif des résidents étrangers grenoblois
      • Maison de la Culture Prémol
      • Office dauphinois des travailleurs immigrés
      • Comité communal de Prévention de la Délinquance
      • Ecole Les Trembles
      • IUT 1

 

  • Raymond AVRILLIER. Ingénieur d’étude. Abbaye Jouhaux.
    Ancien adjoint au logementancien Vice président de la Métro chargé de l’assainissement, de 1995 à 2001.

    • Président du groupe des élus Ecologistes et gauche citoyenne à La Métro
    • Représentant de la Ville à la Métro, Vice président chargé de l’assainissement
    • Représentations
      • CA Compagnie de Chauffage
      • CA Régie des Eaux de Grenoble
      • SIERG
      • Commission départementale des sites, perspectives et paysages
      • Commission d’enquête sur les spoliations subies par les Juifs

 

  • Joelle DIOT. Attachée territoriale. Militante écologiste et associative. Bajatière.
    • Commission développement culturel sportif éducatif
    • Commission développement économique insertion
    • Représentations
      • CA SEM Grenoble 2000
      • bureau du syndicat mixte du parc naturel du Vercors
      • comité syndical intercommmunal du Grand Tremplin Saint Nizier
      • AG Promotion et Animation des marchés
      • Office départemental de prévention du sida
      • Sida Info Service
      • Association départementale pour l’accueil des travailleurs étrangers
      • Usagers des équipements socio-culturels Bajatière
      • Clémenceau primaire

 

  • Vincent FRISTOT. Maître de conférences. Berriat.
    Ancien conseiller municipal délégué à la maîtrise de l’énergie, de 1995 à 2001.

    • Conseiller délégué en charge des espaces verts, de la gestion des déchets urbains et de la maîtrise de l’énergie
    • Représentant de la Ville à la Métro (suppléant)
    • Membre de la commission d’appels d’offres (suppléant)
    • Commission écologie urbaine
    • Représentations
      • Président de la régie des eaux de Grenoble
      • comité intercommunal d’assainissement du Drac inférieur,
      • AG Association des Maitres d’Ouvrage Publics des réseaux de chaleur et d’installation de traitement des déchets urbains
      • AG et CA Rhônalpénergie-environnement
      • Ecole Nicolas Chorier
      • Ecole nationale supérieure électrochimie électrométallurgie
      • Ecole supérieure hydraulique et mécanique
      • Informatique et mathématiques appliquées

 

  • Christine GARNIER. Ingénieure technico-commerciale. Militante écologiste. Alliés-Alpins.
    Co-présidente du groupe des élus ADES-Verts-Alternatifs à la Ville de Grenoble

    • A la Ville de Grenoble
      • Commission écologie urbaine
      • Commission développement économique et insertion
      • Commission administrative paritaire (suppléante)
      • CA GEG
      • syndicat mixte départemental d’eau et d’assainissement
      • Association Départementale Aménagement Isère Drac Romanche (suppléante)
      • Association Syndicale Drac-Isère
      • AG comité international des villes intéressées par les véhicules électriques
      • Ecoles maternelle et élémentaire Beauvert
      • Lycée Clos d’Or (suppléante)
      • Université Pierre Mendès-France (suppléante)
    • Représentante de la Ville à la Métro
      • conseillère communautaire déléguée à la présidence de la commission déplacements (co-présidente)
      • Commission aménagement
      • Syndicat d’Aménagement du Bois Français
      • Syndicat Mixte pour l’Elaboration et le Suivi du Schéma Directeur de la Région Grenobloise
      • CA du Club des Villes Cyclables
    • SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun)
      • Membre du bureau
      • Commission court terme et exploitation du réseau
      • Commission d’appel d’offre délégation du service public
      • Commission d’appel d’offre marchés publics (suppléante)
      • Commission consultative des usagers
      • Comité de pilotage de l’enquête déplacements
      • Comité de pilotage Plan de Déplacements Urbains
      • Agence Locale de l’Energie (vice-présidente)
      • Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise

 

  • François SUCHOD. Enseignant. Militant d’associations de personnes handicapées. Villeneuve.
    Ancien conseiller municipal délégué à l’accessibilité de la ville.

    • Conseiller délégué en charge de l’accessibilité et de la qualité de la vie
    • Commission écologie urbaine
    • Commission solidarité
    • Représentations
      • CA SAEML Territoires 38
      • Association Familiale Départementale de l’Isère pour l’aide aux enfants infirmes et handicapés mentaux
      • Sclérose en plaques
      • Association pour adultes et jeunes handicapés
      • Office municipal du Tourisme

 

  • Maryvonne BOILEAU. Infirmière puéricultrice. Militante syndicaliste. Ile Verte.
    • Conseillère déléguée en charge de l’habitat social
    • Présidente OPALE (Office HLM)
    • Commission solidarité
    • Commission écologie urbaine
    • CA GEG
    • Représentations
      • MAPA Hoche
      • Maison pour Tous Saint Laurent
      • Ecole Bizanet
Catégories : Actualité