Le COLLECTIF « GRENOBLE à COEUR  » demande des MESURES de HAUSSES de la POLLUTION

Publié par user1 le

Patatrac ! Le jour même où Christophe Ferrari le Président (PS) de la Métro annonçait  par le DL que tout va bien après la fermeture du centre ville, les grenoblois ont appris  la pollution record qui a été enregistrée dès les premiers jours (place Gre’net, 17/10/17). Elle n’a jamais cessé de monter depuis et ça continue au moment où vous lisez ces lignes.

C.FERRARI : TOUT VA BIEN, QUELQUES BRICOLES À RECTIFIER

Auto satisfait du récit au DL de ses vacances en Espagne (pourquoi pas à Nantes, ou Lyon, ou Bordeaux ?) et d’annoncer que tout va bien, grand seigneur C. Ferrari a reconnu que « Certes, il y a et il y aura encore des ajustements et des choses à rectifier » (DL, 17/10/17).

Le surlendemain, la lettre des grenoblois lui apprend qu’il parlait de l’augmentation de la pollution (place Gre’net, 19/10/17), en cerise sur le gâteau de la casse économique.

L’ADJOINT AUX DÉPLACEMENTS J. WIART (VERTS/PG) N’EST PLUS INQUIET

Tout va bien, pas besoin qu’on s’en fasse pour lui non plus. C’est le même jour que Jacques Wiart Conseiller aux déplacements (Verts/PG)  a tranquillement affirmé à la réunion du quartier Foch-Aigle-Libération qu’après avoir ressenti une réelle inquiétude en avril, maintenant ça n’était plus le cas (DL, 21/10/17). Qu’il se sente apaisé, comme disent les escrologistes, est un signe encore plus inquiétant pour les habitants de ce quartier qui subit tous les jours le trafic supplémentaire détourné du centre ville.

COMPTAGE DES VOITURES, ATTENTION GROSSE ARNAQUE !