GRENOBLE:  » LES FEUILLES MORTES SE RAMASSENT à la PELLE… »

Publié par Les Républicains 38 le

Les Grenoblois ne sont pas prés de voir leur environnement s’améliorer!  Propreté de la ville, dalles non remplacées dans les rues piétonnes, rues et parcs publics aux poubelles qui débordent … Après les négligences de la municipalité Destot/Safar (PS)  l’irresponsabilité de la municipalité Piolle.

L’Adjointe au personnel Maud Tavel ( extrême gauche) l’a confirmé au « DL »: »nous avons mis fin à 122 contrats, dont des renforts liés à une activité saisonnière, des remplacements (…) nous avons souhaité arrêter les renforts saisonniers ».

Pour la municipalité Piolle il n’y a pas de feuilles mortes à l’automne qui exigent un renfort sur le terrain. Décidément ces «  Verts «  sont d’un dogmatisme effrayant.

UN PREAVIS de GREVE du PERSONNEL COMMUNAL

Le mécontentement est tel qu’un préavis de grève a été déposé pour lundi et mercredi par les personnels communaux:« On ne nous a pas pris au sérieux ,a déclaré la représentante syndicale. Que les élus se mettent à la place des agents surchargés qui manquent de renforts  ou qui apprennent que leur contrat ne sera pas renouvelé » .

Fidéle à sa méthode un peu grossière la municipalité Piolle souhaitait noyer le poisson dans une grande «conférence sociale «  pendant qu’elle prenait les décisions. Comme avec la « démocratie locale »: pendant 9 mois on fait réfléchir des «  citoyens «  sur la façon dont il faudra se concerter. Pendant ce temps elle se croit tranquille pour faire ses mauvais coups.(GRENOBLE: le COUP RATé de la  » DEMOCRATIE LOCALE »)

L’ADJOINTE ANNONçAIT UNE COMMISSION TOUTE LES MINUTES

Avec les employés communaux il semble que ça ne marche pas . Maud Tavell avait déjà été découverte en annonçant dans son discours devant le personnel,une commission par  minute. Un discours de seulement 5 mn heureusement…

Les Grenoblois observent la dégradation de l’entretien de la ville faute de présence sur le terrain et les employés communaux tirent la sonnette d’alarme. C’est le sommet de la pyramide municipale qu’il faut réduire car la ville est encombrée de généraux choisis sur des critères partisans tandis que le terrain est dégarni. Avec 4200 agents dont 3000 titulaire la municipalité Piolle ne sait pas faire .

Elle n’est même plus en capacité de ramasser les feuilles mortes car elle ne fait plus appel aux renforts saisonniers.

Photo: dans le centre ville de Grenoble, un week end

Catégories : Actualité