G.CHANAL :  » Les problèmes d’Alpexpo ont empiré « 

Publié par Les Républicains 38 le

A l’issue du jugement de la Cour d’Appel de Grenoble qui a prononcé des condamnations avec sursis dans le dossier du personnel d’Alpexpo , Guy Chanal qui avait été appelé au chevet du Palais des Expositions par M.Destot et G.Fioraso ( PS) puis remercié, a publié un communiqué qui confirme bien ce que nous avons révélé ici même.

 » À ce jour, l’histoire confirme que je n’étais pas “le problème d’Alpexpo”. Car trois ans après mon départ, je constate que les problèmes que nous avons découverts avec nos conseils et collaborateur, en arrivant à Alpexpo en 2009, que j’ai révélé et pour lesquels nous avons travaillé avec acharne­ment pour les surmonter, ont à ce jour empiré… ».

les  » PROBLEMES » RESULTENT de la GESTION PS/VERTS

Ainsi l’actuel Directeur du Palais des Sports de Grenoble confirme que les «  problèmes « ont bien été découverts en 2009 ; Il s’agit bien du bilan de la gestion commune PS/Verts/PC d’Alpexpo de 95 à 2008 .Ce qui explique la stratégie d’aujourd’hui d’Eric Piolle ( Verts/PG) de ne pas saisir la justice.Confirmant le refus des élus PS. Il faudrait remonter aux responsabilités exercées à l’époque et les intérêts du PS et des Verts sont liés. (ALPEXPO: E.PIOLLE a CACHE LE VERITE depuis le 5 AVRIL)

LES DEFICITS SE SONT ENCORE AGGRAVES

Guy Chanal confirme que les déficits d’alors aggravés par d’éventuelles fautes n’ont pas cessé depuis la mise en place dans des conditions étranges d’une nouvelle direction laquelle ne peut pas être mandataire social de l’entreprise.(ALPEXPO (PS): UN MONTAGE ETRANGE, DES CHOIX HASARDEUX)

Bien au contraire. Pour la seule année 2013 Alpexpo souhaite que la ville efface sa dette de loyer et de travaux de 3,8 M€ s’ajoutant aux millions d’Euros de déficits cumulés.

UN CORDON SANITAIRE pour EVITER la JUSTICE

Le procés limité au personnel est évidemment une façon d’éviter d’aller à l’essentiel. Le dossier a été compartimenté de façon à ce que jamais son extension aux éventuelles malversations ne puissent se poser. On est toujours étonné du rôle du Parquet Grenoblois et de la Police Judiciaire locale.

Pourtant les témoignages et les pièces se sont accumulées dans des dépositions clefs, dont celle de M.Masset ,l’ancien Secrétaire Général d’Alpexpo (A.MASSET ( ex SG d’ALPEXPO): »L’ouverture d’une enquête judiciaire, une bonne nouvelle ») ou par les notes de Guy Chanal enregistrées chez un huissier et remises au Maire de Grenoble. (4/ ALPEXPO :la note de GUY CHANAL qui accable M.DESTOT ) Tout cela est explosif. ( 3/ ALPEXPO: les scandales de la gestion PS, factures sans commandes,placements chez Madoff..)

Mais la méche n’est pas encore allumée «  l’écosystème «  local fonctionnant encore très bien.( GRENOBLE: Le PROCUREUR ADJOINT dans la CAMPAGNE)

COMMENT E.PIOLLE VA EFFACER les DETTES ?

On voit quand même mal comment Eric Piolle va effacer les dettes , boucher les trous sans demander de comptes ? Même un passage à la Métro ne sera pas inaperçu. Un redressement judiciaire ne fera que retarder les échéances.

L’extrême gauche locale  si vigilante avec la droite, poursuivant depuis Grenoble Sarkozy dans tout l’hexagone, choisissant de refuser de faire la lumière sur ce scandale, de déterminer les responsabilités et de faire payer les bénéficiaires plutôt que le contribuable, aurait à emprunter  un véritable chemin de croix douloureux  à chacune des étapes.(EXCLUSIF: E.PIOLLE ( Verts/PG) VA RECLAMER 3,8M€ AU CONTRIBUABLE pour ALPEXPO)

UN MAUVAIS COUP AU CREUX de l’ETE

La première de ces étapes choisie par E.Piolle consiste  à faire passer le dossier lors du Conseil Municipal du creux de juillet après avoir caché toutes les informations qu’il détient depuis le 5 avril.

Sans nul doute il sera plus question de « l’avenir d’Alpexpo » que de solder le passé dans la transparence . Mais les mauvais coups de l’été ne passent pas toujours inaperçus…

Catégories : Actualité