ZONE 30 KM/H de l’AGGLO GRENOBLOISE: L’OPERATION COM’ PREND L’EAU

Publié par user1 le

Les usagers de la ligne 22 à St Egrève, ceux auxquels on a supprimé le service de Bus à Domène ou bien à Fontaine , Saveuil qui a perdu sa ligne 26 préféreraient des réponse concrètes à leur demande plutôt que la fuite en avant médiatique choisie par Yann Mongaburu (Verts/ades) et la municipalité Piolle.

« L’AGGLOMERATION APAISEE »  BAT le RECORD de l’INSECURITE

En effet toute la communication répétée sur le thème de « l’agglomération  apaisée » – qui bat le record de France de l’insécurité – repose sur la mise en oeuvre obligatoire de la zone 30 KM/H partout dans l’agglomération Grenobloise, à l’exception de quelques communes qui ont refusé de s’associer à l’opération. Des communes qui appliquent évidemment la zone 30 à tous les secteurs qui la méritent.

 » ON LANCE UN NOUVEAU CHANTIER ALORS QUE D’AUTRES NE SONT PAS FINIS »

A son propos un membre de la coalition de gauche de la Métro, Christian Debacq l’adjoint à la circulation de la municipalité (PCF) de Fontaine lâche:  « J’ai l’impression qu’on lance un nouveau chantier alors que d’autres – comme le développement des transports en commun – ne sont pas finis. » ( DL 27/9/15) C’est exactement ça.

E. PIOLLE RALLIE C.FERRARI…

Bien entendu  » Le Monde » voit ça de si loin que la décision de la Métro est bien ramenée à qui la prend :  » L’équipe de M. Piolle est parvenue à rallier à sa cause des maires de tous bords, qu’ils soient membres du PS, du PCF ou de LR. Le président de la métropole, Christophe Ferrari (PS), maire de Pont-de-Claix, soutient lui-même le dispositif » (15/9/15) .

… CHARGE de COMMENTER des DECISIONS PRISES AILLEURS

Pauvre Président de la Métro contraint d’entériner des décisions prises ailleurs et chargé de les commenter favorablement! Jusqu’ou avalera t il son chapeau pour conserver sa présidence potiche? Cela devient problématique pour lui et la représentation de l’agglo.

« SE POSITIONNER POUR LA CONFERENCE DE PRESSE  »

Mais l’Adjoint à la circulation de Fontaine révèle le pot aux roses de l’opération com’ : « Le vendredi, on nous demande de nous positionner de manière ferme et définitive pour la conférence de presse du mardi. [Jusque-là] on avait été questionné sur la manière d’appréhender les mobilités dans notre ville. On était dans une phase de réflexion générale.  »

COUVRIR LE BRUIT de la DELINQUANCE QUI EXPLOSE

Pour Eric Piolle la conférence de presse commande. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse de la com’. Il s’agissait de couvrir le bruit de plus en plus fort dans la ville ou  la délinquance explose. Mais les grenoblois ne sont pas dupes et malgré le slogan répété ils constatent que leur ville ne s’apaise pas, ni ne devient plus douce.

Zone 30

Les Grenoblois n’ont pas été dupes de la com’ de Piolle sur près de 9000 exprimés sur le site du DL , ils ont été 70% à répondre « non ».

NEGATIF POUR L’ECONOMIE et L’EMPLOI

Comme avec les autres messages les conséquences de l’annonce de la zone 30 est très négative pour l’attractivité économique et l’emploi, ce qui n’est pas pour déplaire aux élus Verts et PG partisans  de « mettre fin au dogme de la croissance  » selon la formule d’Eric Piolle pour éviter de prononcer le mot « décroissance ».

L’ASPHYXIE de l’AGGLO VA EMPIRER

Les décideurs retiennent en effet que l’agglomération déjà asphyxiée dans ses accès, pour laquelle la coalition veut maintenir les blocages de la circulation au détriment même de la pollution, va voir sa situation empirer avec une mesure imposée partout sans discernement.

UNE MAUVAISE NOUVELLE pour l’AVENIR

Bien entendu les consommateurs à forte contribution vont continuer à déserter la ville, les commerces à baisser leurs rideaux, les rues devenir plus noires et les emplois disparaitre.

Une com’ qui prend l’eau mais dont le coût direct et indirect est très élevé pour l’agglomération Grenobloise. Décidément la reconstitution de l’Union de la gauche et des Verts, sous le joug de ces derniers, est une bien mauvaise nouvelle pour son avenir.

 

Catégories : Actualité