ZONE 30 dans l’AGGLOMERATION GRENOBLOISE: « une fausse bonne idée » pour JC PEYRIN (REP)

Publié par user1 le

« Nos zones 30 déjà existantes marchent bien car elles correspondent aux besoins des habitants, mais la généralisation pour la généralisation serait une absurdité, car elle ne serait pas respectée. En fait, c’est une fausse bonne idée, car pour instaurer une limitation de vitesse, il faut que les automobilistes la considèrent comme légitime. Voilà pourquoi les élus meylanais ont décidé de ne pas entrer dans le processus » a expliqué Jean-Claude Peyrin Vice Président (REP) du Conseil Départemental et Premier Adjoint au Maire de Meylan. (DL du 16/9/15)

LA MUNICIPALITE PIOLLE (Verts/PG) CHERCHE les EFFETS D’ANNONCE

En recherche de publicité nationale la municipalité Piolle (Verts/PG) a essayé un nouvel effet d’annonce. Elle est en difficultés sur tous les sujets (propreté, insécurité, finances…) et veut les faire oublier. Alors 43 communes de l’agglomération grenobloise ont annoncé mettre en place à compter du 1 janvier 2016 la généralisation de la zone 30 km/heure sur leur territoire. Bien entendu certains axes – com­me les grands boulevards grenoblois – resteront à 50 km/h. Certaines communes mettrons du temps à mettre en oeuvre cette nouvelle pénalisation des déplacements en automobile et il est donc étonnant qu’elles se soient associées à cette communication.

UNE COM’ QUI RESSEMBLE à  » LA FIN de la PUB EN VILLE… »

Une com’ qui ressemble à l’annonce de la ville sans publicité qu’avait lancé la municipalité Piolle. On sait qu’il reste 1200 abri bus avec de la pub,  la population proteste contre la laideur des totems non tenus à jour qui remplacent les colonnes Morris de Decaux et le coût pour Grenoble est de l’ordre de 1 M€. On reconnait la patte des communicants qui ne changent pas de méthode. La fuite en avant.

PENALISER 59 % des DEPLACEMENTS

Maintenant c’est la ville sans voiture qui se vend à Paris pour la publicité des élus Verts et Parti de Gauche. C’est à dire la pénalisation de 59 % des déplacements qui s’effectuent en voiture (1).

Evidemment Eric Piolle utilise toujours les mêmes formules qu’il s’agisse de supprimer les colonnes Morris ou d’imposer partout la limitation de vitesse à 30 km/h: il s’agit d’une « ville plus douce » dans le premier cas et « d’une ville adoucie » dans le second.

UNE VILLE ADOUCIE C’EST D’ABORD UNE VILLE SURE

Une ville à hauteur d’enfant même! Pas de chance. Le même jour le Procureur de la République  annonce une augmentation de 33 % des vols avec violence en 2015 après +41 % en 2014 et + 25 % en 2013 . Aujourd’hui le premier danger quand les familles, les enfants, les jeunes marchent dans Grenoble, ce n’est en général pas la vitesse des voitures. Une ville adoucie c’est d’abord une ville sure.

Selon l'étude Inrix l'agglomération Grenobloise est la seulede France  ou le temps perdu dans les bouchons augmente. ça ne va pas s'arranger...

Selon l’étude Inrix l’agglomération Grenobloise est la seulede France ou le temps perdu dans les bouchons augmente. ça ne va pas s’arranger…

LA SEULE AGGLOMERATION OU LE TEMPS PERDU DANS les BOUCHONS AUGMENTE

Alain Carignon  (REP) de son côté qui a également présidé aux destinées de l’agglomération, « estime que cette nouvelle fuite en avant va accentuer l’asphyxie de l’agglomération grenobloise. Nous sommes déjà la seule agglomération de France où le temps perdu dans les bouchons augmente, selon l’étude Inrix.

2200 PLACES de STATIONNEMENT SUPPRIMEES dans GRENOBLE

« La seule à n’avoir réalisé aucun investissement sur ses contournements depuis 20 ans. Grenoble a supprimé 2 200 places de stationnement en 10 ans. La municipalité n’a pas compensé par de grands parkings l’arrivée du tram E comme nous y avions veillé avec la création des premières lignes.

« Résultat, 533 locaux commerciaux sont disponibles sur le seul territoire de Grenoble du fait de la chute de la fréquentation et de la perte de la clientèle à forte contribution.

BLOCAGE de A 480: POLLUTION et PERTE d’ATTRACTIVITE ECONOMIQUE

« Le blocage de l’élargissement d’A480 est dramatique en terme de perte de temps, d’attractivité économique et de pollution. Sur ce dernier point, la majorité PS et Verts de la Métro ne se risque pas à publier une cartographie de la pollution qui démontrerait que la santé des habitants est affectée par ces bouchons » indique l’Ancien Ministre dans le même Dauphiné Libéré (16/9/15).

70% des 9000 VOTANTS du DL SONT HOSTILES à la MESURE

Hier soir sur 9000 votants qui se sont exprimés sur le quotidien 70 % des internautes avaient exprimé leur opposition à cette mesure. Les annonces qui flattent la vanité médiatique se heurtent à la dure réalité du quotidien des habitants de l’agglomération Grenobloise….

Photo: la question du jour du Dauphiné Libéré…

(1) Dans un encadré le DL ( 16/9/15) publie la répartition des modes de déplacement dans l’agglomération grenobloise attribuant  4 % au vélo, 17 % aux  transports en communs, 48 % aux voitures et 30 % à pieds.

En nous référant à la dernière enquête ménages (2013)  réalisée tous les 10 ans par la Métro nous avons 59 % en voiture (contre 62% en 2002) 25 % à pied (24 % en 2002), 11 % en transports en commun (10 % en 2002), 3 % à vélo (2 % en 2002) et 2 % autrement.

 

Catégories : Actualité