ZAD GRENETTE Grenoble : APRÈS LA MAIRIE COMPLICE, LA PROVOCATION !

Publié par Les Républicains 38 le

La municipalité Piolle, complice depuis son accession au pouvoir de l’annexion du centre-ville par les bandes de zadistes et de zonards, est depuis une semaine passée à l’étape suivante : la provocation !

Eric Piolle et Elisa Martin (Verts/PG) avaient pourtant été on ne peut plus clairement informés de la gravité de la situation lors de la réunion publique tenue le 18 mai à la maison du tourisme où 200 grenoblois avaient laissé éclater leur colère après qu’Élisa Martin ait tenté de les enfumer par des formules creuses comme « la façon dont nous réfléchissons doit nous permettre d’être en capacité d’apporter des réponses ».

LA RÉPONSE A ÉTÉ APPORTÉE SOUS FORME DE PROVOCATION

La réponse, les habitants et commerçants du centre ville viennent de l’avoir, sous la forme d’une exposition qui élève au rang de nouvelles stars de Grenoble ceux là mêmes qui depuis deux ans se sont approprié les lieux les plus centraux de l’espace public (place Grenette, Jardin de Ville, Maison du Tourisme, Félix Poulat, Grande Rue, etc) pour y boire et y pisser d’ahurissantes quantités de bières fortement alcoolisées, pour nuit et jour faire résonner la ville des perpétuels aboiements de leurs chiens, quand ce n’est pas pour s’y droguer dans certains cas.

LES GRENOBLOIS SOUHAITENT UNE CONTRE EXPOSITION POUR MONTRER LA RÉALITÉ

Les grenoblois qui en ont assez souhaitent une contre exposition, à cet effet ils  ont envoyé quantité de photos illustrant de façon éclatante l’opération d’enfumage lancée par E. PIOLLE et E. MARTIN (Verts/PG) et dénonçant le mensonge et leur duplicité.

QUELQUES RÉACTIONS DE GRENOBLOIS QUI N’EN PEUVENT PLUS

Alors que la majorité municipale n’avait d’intérêt que pour sa fête des tuiles, nous vous avions déjà fait savoir la vraie réalité d’un week-end place Grenette dans « la ville plus douce » connue du seul Mr Piolle.

Voici maintenant, parmi toutes les nouvelles réactions qui nous sont parvenues suite à cette nouvelle tuile jetée sur les grenoblois  trois d’entre elles qui résument la colère de tous au quartier centre ville :

1) « C’est hallucinant, c’est incalculable le nombre de fois où celui là sur la photo a pissé place Grenette ! Et pourtant on le lui a dit et répété qu’il y a des toilettes au Jardin de Ville ! Et en plus maintenant, c’est une vedette ! Combien d’autres comme lui vont arriver à cause de ça ? »

2) » Faire l’apologie de l’alcool et de l’ivresse sur le chemin des écoliers, c’est honteux, inacceptable et en plus c’est illégal ! Avec une mairie qui s’assoit sur les lois, qui à Grenoble va les respecter ? »

3) « C’est écœurant. En même temps qu’ils interdisent l’alcool, ils en font la pub au Jardin de Ville et les zonards continuent d’y boire autant qu’avant. »

La pétition des habitants et des commerçants d ela place Grenette

La pétition des habitants et des commerçants d ela place Grenette

 

Catégories : Echos