YANN, GWENDOLINE ET LES AUTRES…

Publié par Les Républicains 38 le

Comme on aime la langue de bois de Gwendoline Delbos-Corfield conseillère Régionale ( Verts) et Conseillère Municipale de Grenoble, membre de l’appareil national du parti . Comme on apprécie ses  » éléments de langage  » soigneusement ( laborieusement  ? ) répétés  à l’issue de la position de son parti . Ses Ministres votent le traité Européen au Conseil des Ministres . Ses parlementaires ne le votent pas à l’Assemblée et au Sénat.  Mais ses parlementaires votent la loi organique qui entérine les conséquences du traité …

Gwendoline trouve que le Conseil des Verts  » s’est extraordinairement bien passé , l’ambiance était apaisée » . Elle avait dit pour les journées de Clermont Ferrand  en août :  » c’est très calme , c’est très agréable … »

Le Secrétaire National du parti a dit que le « non  » était un  » non positif « . Gwendoline dit au « DL » (26/9):   » Notre non est un non positif  »

Éva Joly  évoquant notamment « l’appel à la démission du ministre Verts à la une du Monde, » a dit « c’est du jamais-vu ». « Le Monde n’a jamais appelé à la démission d’un ministre corrompu, par exemple.  »

Gwendoline a dit au « DL » :  » on a été un plus choqués par la une du Monde qui demande la démission de nos deux Ministres .Alors qu’il ne l’a jamais fait pour demander le départ des Ministres corrompus  » .

Reconnaissons que dans certaines expressions elle apporte sa touche personnelle …

C’est Cohn Bendit co-président des Verts au Parlement qui a dit sur RTL  :  « J’adore la posture du juge d’instruction Eva Joly. Les juges d’instruction « ont une pièce à conviction, et ils disent voilà, mais ils oublient de raconter l’histoire ».

Gwendoline , avec Éva,  demande au « Monde  » d’exiger la démission d’un élu mis en cause par un juge avant sa condamnation . Pour elle la présomption d’innocence et le procès contradictoire n’existent pas . Elle n’a pas remarqué non plus qu’ayant purgé sa peine Jean-Marc Ayrault a été nommé Premier Ministre et des Ministres Verts siégent aux côtés d’un condamné (  Condamné à six mois avec sursis en 1997 )ni que son parti travaille  avec le Premier Secrétaire du PS Harlem Désir (Pour HARLEM DÉSIR (PS) sa CONDAMNATION N’A PAS D’IMPORTANCE ) également condamné ou que les Conseillers Généraux Verts de l’Isère ( O.Bertrand, C.Brette …) travaillent avec  Christian Nucci Vice Président PS du Conseil Général qui n’a pourtant pas encore remboursé les sommes disparues de la caisse publique de « Carrefour du Développement  » qu’il a été définitivement condamné à rembourser .(La pantalonnade des ROUGE / Les VERTS  ) . Ils ne proposent pas de rembourser sur leurs indemnités d’élus et n’exigent pas des élus  PS au Conseil Général de rembourser . Ils travaillent  » en bonne intelligence « ..

On souhaite qu’elle et ses amis soient mis en cause dans les affaires Destot(  Selon « Le Monde « la transparence c’est pas maintenant » l’exemple Destot : locataire au Sud , propriétaire au centre ville ) et Vallini ( ATLANTICO le révèle: 91 CONTRATS DE CABINETS pour A.VALLINI ! ) avec lequel ils co-gérent le département ou elle même dans la majorité Queyranne (PS) à la région et on espère qu’ils démissionneront  immédiatement.

 » Le Monde  » appelait les Ministres Verts à démissionner par cohérence politique .( Pour  » Le Monde  » les 2 MINISTRES VERTS DOIVENT PARTIR ) Il leur demandait de s’appliquer un minimum d’exemplarité dans le comportement, de respect des électeurs. Cet éditorial rare  du quotidien marquait le caractère exceptionnel de la tromperie.

Mais Gwendoline continue son petit chemin d’apparatchik calme . Ces nouveaux visages qui se découvrent tel Yann Mongaburu, (POLITICIENS « VERTS » : L’EXEMPLE Yann MONGABURU) Olivier Bertrand  ressemblent terriblement aux anciens  comme Raymond Avrillier le justicier (!) (ANTICOR 38 : « BRAVO RAYMOND » )

Sauf qu’aujourd’hui au pouvoir national , régional, local , avec un bilan et un comparatif accablants entre leurs propos et leurs pratiques (POLLUTION DE L’AGGLO GRENOBLOISE: LES CONSÉQUENCES SUR LA SANTÉ ) même  » Le Monde  »  demande des comptes et appelle au minimum d’honnêteté .
Gwendoline, Yann et les autres… ne se baigneront plus dans  un fleuve aussi protégé que leurs prédécesseurs en ont bénéficié grâce à des complicités multiples (.DESTOT / FIORASO : Pourquoi le rapport publié par Atlantico est une bombe )

Notre photo :Gwendoline  Delbos-Corfield conseillère Régionale ( Verts) et Conseillère Municipale de Grenoble, membre de l’appareil national du parti qui défend l’indéfendable

Catégories : Actualité