Y.MONGABURU (Verts/PG) à ISTANBUL : PENDANT CE TEMPS les TRANSPORTS GRENOBLOIS PERDENT 45 M€

Publié par Les Républicains 38 le

Yann Mongaburu (Verts/PG) élu de la municipalité Piolle a tenu à faire savoir aux Grenoblois qu’il honorait de sa présence un colloque à Istanbul en Turquie pour réfléchir à  » la coopération pour le développement et l’amélioration des transports urbains …. » ( DL du 4/2)

3 jours avant le Président (PS) du Conseil Général André Vallini annonçait qu’il mettait fin à la parité de financement des transports collectifs grenoblois et privait le SMTC de … 45 M€ de 2015 à 2017 !

C.FERRARI (PS) NE DÉFEND PAS le CONTRIBUABLE

Approuvé par Christophe Ferrari (PS) censé comme Président de la Métro défendre les intérêts des contribuables de l’agglomération mais qui avale tout.Un Christophe Ferrari élu par la municipalité Piolle comme plus petit dénominateur commun.

Y.MONGABURU N’EST PAS INQUIET sur les BORDS du BOSPHORE

Sur les bords du Bosphore Yann Mongaburu n’a pas été inquiété par cette perte brutale de recettes alors pourtant que le SMTC qu’il préside est exsangue, ne peut plus financer d’investissements dans les transports et doit assumer une dette colossale de 650 M€ .Il s’est contenté d’un communiqué selon lequel il ne peut pas se  » satisfaire d’une “décrois­sance” de dotations à l’égard des transports en commun ». On dirait du Piolle dans le texte tant c’est suffisant et creux. Une belle jambe pour le contribuable que sa non satisfaction personnelle.

A ISTANBUL il EST MARQUÉ PAR LES PAYS du NORD

Par contre à Istanbul ce qui  » marque le plus  » Yann Mongaburu « c’est de voir à quel point les pays du Nord veulent aider les pays émergents à ne pas reproduire les erreurs qui ont pu être faites au cours du XXe siècle » selon le DL. Il fallait aller en Turquie pour apprendre cela aux frais du contribuable. Un clic sur le Net aurait fait gagner du temps et de l’argent.

« CE QUI MARQUE les GRENOBLOIS »

Sur les bords de l’Isère – et pas du Bosphore- ce qui « marque le plus » c’est le fait que les élus Verts/Ades/Parti de Gauche de Grenoble ne défendent ni le contribuable, ni l’usager des transports collectifs qui vont devoir sortir 45 M€ supplémentaires en deux ans….

Catégories : Echos