VILLENEUVE: LES VERTS/ADES SE DÉCHAÎNENT POUR DÉFENDRE LE PACTOLE ÉLECTORAL

Publié par Les Républicains 38 le

Pétition des élus PS au nom des « citoyens  » ,mobilisation souterraine des Verts/Ades du quartier: ils totalisent jusqu’à 92% des voix dans certains bureaux de vote et veulent que rien ne change à Villeneuve de Grenoble.

Ils sont donc vent debout contre la fenêtre ouverte par « Envoyé Spécial » qui a montré ce qu’il en était de la sécurité dans le quartier. Cela met en cause directement l’Adjoint à la sécurité , Jérôme Safar candidat PS à la Mairie.

Alain Manac’h l’un des acteurs des Verts/Ades est un bon exemple de la lourde responsabilité des élus dans les générations sacrifiées depuis 40 ans sur le dogme de Villeneuve.

POUR LES VERTS/ADES , LES FLICS SONT DANGEREUX

Lors du braquage d’Uriage il écrivait dans  » Libération « :
« Les mecs sont dangereux, la BAC aussi. Pour moi les flics n’ont pas fait correctement leur travail, ce ne sont pas des bons professionnels(…) Ils ont réussi à faire bouger une soixantaine de jeunes, ni bandits, ni gangsters, mais qui aiment s’affronter aux flics ». (1)
La culture de l’excuse, de l’irresponsabilité, le refus de toute sanction conduira à l’expédition punitive et au lynchage de deux jeunes.

Maintenant il se déchaîne pour inciter à faire signer la pétition contre le reportage « d’Envoyé Spécial » afin que ça continue comme toujours avec les résultats que l’on sait!

LA JOURNALISTE NE DOIT PAS SE SENTIR MENACÉE …

Alain Manac’h adresse aussi un mail très violent à la journaliste suite à son passage sur France Bleu Isère. Précisant  » Surtout ne prenez pas cela comme une menace ». Il se rapproche de certains comportements dangereux. (2)

On voit que des intérêts électoraux essentiels sont en cause. Alain Manac’h présidait la Maison des Habitants de Villeneuve qui percevait 230 000 € de subventions de la ville et qui a été mise en faillite. Mais il a été à nouveau aidé pour un nouveau projet sur le dos du contribuable.(VILLENEUVE: ALAIN MANAC’H ( VERTS/Alternatifs) signe la faillite de la maison des habitants)

LE CLIENTÉLISME CHOQUE Y COMPRIS DANS LA MAJORITÉ

Le clientélisme des uns et des autres marche à fond.(VILLENEUVE: le CLIENTÉLISME de J.SAFAR (PS) CHOQUE MÊME la MAJORITÉ MUNICIPALE) Les élus PS et Verts/Ades sont évidemment complètement dans la posture: ils appartiennent ensemble à la majorité PS du Conseil Général présidé par André Vallini (PS) qui a officiellement et publiquement décidé il y a quelques mois de retirer toutes les Assistantes sociales de Villeneuve ne pouvant assurer leur sécurité! (VILLENEUVE: A.VALLINI RETIRE LES ASSISTANTES SOCIALES)

PAS DE PÉTITION CONTRE LE DÉPART DES ASSISTANTES SOCIALES DONT LA SÉCURITÉ NE PEUT PAS ÊTRE ASSURÉE

Là pas de pétition, pas de grandiloquence, de « stigmatisation » du quartier , de miroir déformant. On est entre soi et on gouverne ensemble dans un écosystème local ou tout le monde profite. Même les dealers. Ils votent et sont nombreux.(Grenoble /Villeneuve: LES ÉLUS PS PÉTITIONNENT CONTRE LEUR ÉCHEC ! ) Ils sont furieux qu’un regard extérieur ait pénétré leur fonds de commerce. Alain Manac’h explique qu’il va désigner des professionnels de l’image habitant le quartier pour montrer la réalité. À voir tous ceux qui se sont défilé devant France 2 – et on sait bien que ce n’est pas parce que leurs propos allaient être déformés  – on a tout à fait confiance en lui. On peut se fier à son discernement lui qui voit le succès de Villeneuve depuis 40 ans.

çA FAIT 40 ANS QUE LA CITÉ RADIEUSE PROGRESSE

ça fait en effet 40 ans que la cité radieuse voulue par le Ps et l’extrême gauche progresse en termes de mixité, de niveau d’éducation, de lien social, de promotion et de réussites personnelles.(Selon Manuel VALLS: LES PROFILS DES TERRORISTES et ceux des bandes de Villeneuve se ressemblent)

notre photo, la nébuleuse qui cache la vérité 

(1) Un extrait de la tribune de Alain Manac’h qui se présentait comme « Président de la Maison des habitants  » dans « Libération » suite aux émeutes de Villeneuve. Il n’évoquait ni la faillite de l’association qu’il présidait, ni son engagement aux côtés des élus PS et Verts/Ades.

Un extrait de l’article publié par  » Libération » au moment des émeutes de Villeneuve signé de  ALAIN MANAC’H  »Président de la Maison des habitants de la place des Géants de la Villeneuve . Il se lâchait alors sans vergogne ( c’était au temps de Sarkozy) . Il démontre par ce texte la lourde responsabilité de la nébuleuse Verts/Ades et du PS dans l’absence de tout repère pour des générations d’habitants de Villeneuve sacrifiés :

DEUX MECS , DES VOYOUS EN MANQUE DE QUELQUE CHOSE

« Ya deux mecs, des bandits, des gangsters, pas des petits voyous mais des gars qui ont de l’expérience, diplômés par les séjours en prison. D’ailleurs ils sont déjà fichés pour des coups tordus, des braquages. Ils sont en manque de quelque chose, sans doute d’une raison de vivre, mais laissons cela : pour l’instant ils manquent de tunes. Comme on dit à cette époque de l’année, il faut assurer les vacances. Ceux-là n’ont pas l’envergure de monter un gros coup. Uriage, un casino, les touristes sont là et donc y a du blé. Ils s’arment en «guerriers», avec des gros trucs méchants. Quand on part ainsi, c’est qu’on est prêt à tout.

LES MECS SONT DANGEREUX, LA BAC AUSSI

Ils ont sorti 20 000 euros, autant dire rien, une fois qu’ils auront payé les faux frais de ce genre de connerie. Bon. Et puis de toute façon, rien ne marche. Ils sont pris en chasse par la police. Pas la gendarmerie ni la petite police, NON, c’est la BAC (Brigade anticriminalité). Les mecs sont dangereux, la BAC aussi. Le reste est un jeu vidéo mais réel. Je n’y étais pas, mais je vois la scène. Evidemment, nos deux gros cons de braqueurs rentrent au quartier, les flics font des barrages et je vous passe les détails du rodéo. Après avoir blessé un flic, l’un des deux se fait descendre d’une balle dans la tête au pied de chez lui. Dans une tour de mon village urbain.
« POUR MOI LES FLICS N’ONT PAS FAIT CORRECTEMENT LEUR TRAVAIL »

Les flics savaient qu’ils étaient armés, prêts à tout, à mettre en jeu quinze ans de trou pour un braquage. Pourquoi ne pas faire plus classique, plus fin ? On piste, on suit et on interpelle, on calme le jeu. Pour 20 000 euros, prendre le risque de mettre le feu aux poudres dans un village si compliqué ? Eh bien, si. Ce mort a foutu la merde dans mon village. Pour moi les flics n’ont pas fait correctement leur travail, ce ne sont pas des bons professionnels ou alors ils ont des ordres. Ils ont réussi à faire bouger une soixantaine de jeunes, ni bandits, ni gangsters, mais qui aiment s’affronter aux flics. Les dealers, pas fous, ne veulent pas se faire piquer pour une bagnole en feu.

LES JEUNES DE MON VILLAGE SONT TROP HEUREUX D’EN DÉCOUDRE

Les jeunes de mon village, eux, sont trop heureux d’en découdre, d’avoir des ennemis. Ils mettent le feu, quelques-uns qui ont des armes les sortent et tirent. Cela fait combien de temps qu’on dit qu’il y a des armes dans les maisons ? Voilà, on y est : les gars de la BAC ont fait la liaison entre le grand banditisme et les jeunes de mon village. La petite racaille est contente. La presse est contente. Monsieur Hortefeux est content. Il bombe le torse, rajoute 150 CRS, puis le GIPN puis des hélicos avec des gros projos qui tournent au-dessus de mon village. Le temps qu’il faudra ! Et voilà maintenant, mon village, c’est Kaboul ! J’exagère évidemment, mais comment on va «soigner» ça après. Pauvre éducation populaire. »

Notons que c’est le type « d’éducation populaire  » qu’ont reçu les générations de jeunes de Villeneuve depuis 40 ans. Aucun langage adulte, aucun repère, aucune borne , pas de frontière. C’est en cela que la responsabilité des élus PS et Verts/ades est grave

(2) LE MAIL ADRESSÉ  PAR ALAIN MANAC’H À LA JOURNALISTE DE « ENVOYÉ SPÉCIAL  » SUITE À SON INTERVIEW À FRANCE BLEU ISÈRE:

« Suite à l’écoute de votre magnifique justification sur France bleue IsèreQuelle superbe prestance. Pas de soucis c’est votre boulot. Vous avez réalisé donc, puisque vous le dite, du bon travail. Soit .Puisque vous n’en doutez pas. Mais nous, nous en doutons.Mais une question nous taraude. Vous est-ce que vous connaissez le doute ? Jolie certitude tout de même que la vôtre Certitude. Teintée d’un peu d’arrogance non ? A moins que ce ne soit de la désinvolture ? Taisez vous peuple de la Villeneuve nous avons raison. Quoique vous en pensiez. Quoique vous en disiez. Malgré vous. C’est un peu emmerdant cette posture car votre reportage crée d’un côté de la révolte et de l’autre du FNisme. Vous le savez bien. Nous osons espérer que vous ne le vouliez pas. Vous êtes fières de ce miroir présenté aux gens, et vous semblez heureuses de ce travail accompli mais vous n’avez pas vérifié que lorsqu’on se reflète dans ce miroir on ne s’y voit pas. On voit autre chose. Une autre réalité. Ou au mieux on s’y voit amputé d’au moins trois quart de notre visage, c’est à dire de notre identité, on s’y voit déformés, dénaturés. Ce n’est pas très équilibrant.Avouez que c’est compliqué à vivre. Imaginez que nous venions dans votre bureau pendant quinze jours et que nous ne trouvions pas les moyens (refus d’être filmés, interviewés etc) de faire autre chose qu’un film qui vous montre toutes les deux devant la machine à café en train de déblatérer gentiment sur vos collègues. On aurait sans doute été contraints d’arranger un peu la réalité pour que cela soit crédible. Imaginez que nous ayons eu les moyens de diffuser ce « reportage » sur le territoire national aux heures de grande écoute. Vous ne seriez peut être pas tout a fait ravies ? Si ? Non. Vous ne nous diriez pas franchement merci. Et nous, nous dirions mais c’est la réalité que ces dames ne veulent pas voir. Hmm pas terrible !Mais revenons en à la question initiale celle du doute.Donc vous avez raison et ce sont les habitants qui vivent sur le quartier qui ont tord. Alors pour vous aider dans cette difficile tâche qui consiste à douter nous avons décidé hier avec près de 200 habitants de vous soumettre à la question. Gentiment bien sur.Bien que vivant dans un quartier barbare nous n’aurons ni gun ni caillasses. Restons calme. Figurez vous que  parmi les barbares qui habitent ou fréquentent la Villeneuve il se trouve quelques professionnels de l’image. Ils ne sont pas très très contents non plus. c’est une litote évidemment. ils ont une colère plus contenue mais certainement plus profonde que la nôtre… Vous leur avez envoyé une image détériorée de leur métier qui ébranle beaucoup de leurs convictions. ça fait mal. Évidemment. Donc pour vous aidez à cette difficile démarche du doute nous avons décidé hier de procéder à une lecture critique argumentée du film.Ce sera un atelier entre citoyens et professionnels. Nous allons reprendre par le menu les images, les commentaires, les personnages impliqués, la connaissance que nous en avons, le réel des situations, les films des ados qui ont filmé le tournage. Nous aurons des témoignages sur la véracité de la scénarisation de certaine scènes, celle notamment dans laquelle « je joue » etc. Nous le ferons avec notre logique, c’est à dire avec la volonté de retrouver un dignité que vous avez piétinée. Et nous le ferons savoir.Nous avons aussi la prétention, excusez du peu, de prendre contact avec nos amis qui agissent dans les quartiers populaires. Nous poserons nos valises et prendrons le temps de questionner sérieusement les média, et la manière dont vous traitez ce qui s’espère encore ici et là. Nous organiserons des répliques et des droits d’ingérence. Bref on va pas se laisser bouffer l’herbe sous les pieds. Nous aimerions que vous remettiez votre copie sur l’ouvrage. L’inspiration divine n’existe plus. Vous et nous avons le droit d’avoir tord et la démocratie consiste à partager aussi cela. Surtout ne prenez pas cela comme une menace. Mais c’est une volonté. Vous auriez pu dans cette interview redevenir des être humains, faire doucement amande honorable proprement sans que vous vous sentiez mises au piquet ou au bucher. Vous avez choisi une autre voie : vous vous drapez dans la magnificence de votre trône. Acceptez que nous pensions  humblement que vous vous trompez, que vous trompez vos auditeurs. Vous reniez votre métier. Vous méprisez les gens qui vivent là.. la bas.. si loin de vos certitudes Est-ce que vous connaissez ce que c’est que la dignité bafouée ?Est-ce que vous vous êtes demandé une seconde pourquoi les gens du repas citoyens se refusent à se soumettre au cyclope de vos caméras. Si ce n’est parce qu’ils ont été déjà, avant, trahis et manipulés. Comment peut-on en quelques minutes d’une émission de radio développer autant de mépris ? Cela n’est possible vous en conviendrez que parce que vous êtes à la tête d’un pouvoir formidable qui consiste à fabriquer l’opinion&hellip Jamais vous ne verrez les visages des gens humiliés par la manipulation opérée dans ce reportage. S’il vous plait ne montrez pas que les ombres du réel&hellip Celles de la caverneCelles qui profite à votre magnificence et à votre propre justification&hellip Allez au boulot.  Alain Manac’h »

—  Alain MANAC’H 1, place des saules 38100 GRENOBLE

À noter qu’il justifie même  le fait que les habitants ne répondent pas à visage découvert ! Comme s’ils n’avaient pas peur .

Et il annonce qu’il va faire son propre reportage avec des « professionnels de l’image » du quartier. Les habitants témoigneront à visage découvert, avouant bien pour la crédibilité quelques difficultés ici ou la mais pas plus qu’ailleurs comme le dit Alain Manac’h à « Envoyé Spécial « : avec 125 voitures brûlées en 2012 à Villeneuve ça signifierait  1250 pour toute la ville si tous les quartiers avaient le même comportement… Ce seul chiffre, pour ne pas aller plus loin, en dit suffisamment .

Bref on est dans le dogmatisme absolu, la négation de toute réalité malgré le fait que deux membres de son groupe se soient fait tabasser !

Cela est surtout grave pour les populations concernées que le PS et les Verts/Ades conduisent dans le mur depuis 40 ans en ne les préparant pas à la société qui existe. Ne leur donnant plus que le refuge de la tribu avec le comportement du même nom.

Les coupables s’appellent M.Destot Député du quartier depuis 25 ans, Les adjoints successifs au logement ou à l’Ophlm depuis 20 ans( R.Avrillier, M.Boileau, M.Vuaillat) l’adjoint à la sécurité Jérôme Safar (PS) qui ferme encore les yeux sur la situation du 110 et du 120 galerie de l’Arlequin occupé jour et nuit par des dealers qui font la loi.

À voir la force avec laquelle  ils défendent l’omerta ,tout le monde sait bien qu’il s’agit de de préserver un pactole électoral au détriment de toute morale Républicaine.

Catégories : Actualité