VILLENEUVE: CARICATURE de la DÉMOCRATIE POPULAIRE

Publié par user1 le

Dans le cadre de ses « budgets participatifs » la municipalité Piolle (Verts/PG) a interrogé les habitants du quartier Villeneuve à Grenoble. Le débat porte depuis un an maintenant sur l’installation ou non d’un … four à pain public.

Il semble que la décision sera prise et que le quartier pourra s’enorgueillir d’une réalisation forte grâce à l’investissement de la municipalité. Pendant tout ce processus exemplaire du point de vue de la démocratie locale et de la participation citoyenne, il n’a jamais été question de la décision de fermer en parallèle la piscine couverte des Iris. La municipalité n’a pas les moyens de l’entretenir.

LE DÉPART DU CCAS NE POSE DE QUESTION à PERSONNE

Personne n’a soulevé les conséquences du départ du siège du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) installé à Villeneuve par la municipalité de droite afin de rééquilibrer le quartier. Ni n’a interrogé la municipalité sur le fait qu’elle n’a pas encore trouvé de destination à ces locaux.

Dans le quartier le festival  » quartiers libres » a aussi été mis en grosses difficultés également sans que la population ne s’en émeuve . Le Collège est tombé à moins de 250 élèves contre plus de 600 sous la municipalité Carignon (LR) qui avait porté à bouts de bras la mixité sociale et il ne se trouve pas d’habitant pour pointer les responsables de cette situation.

VILLENEUVE FIGURE PARMI  LES 10 QUARTIERS LES PLUS PAUVRES et EN DIFFICULTÉS de FRANCE

Déjà lorsqu’André Vallini (PS) et sa majorité dans laquelle figurait Olivier Bertrand (Verts/Ades) avait retiré les assistantes sociales du département   » ne pouvant plus assurer leur sécurité » la décision n’avait pas fait « débat ».

La Villeneuve figure maintenant, après 21 ans de gestion de gauche et Verts parmi les 10 quartiers les plus en difficultés et les plus pauvres de France. Il a été entièrement conçu et réalisé par la gauche et la nébuleuse Verts/Ades : on va de Hubert Dubedout et Jean Verlhac (PS) à Jean-François Parent ( et fils) Raymond Avrillier ,  Maryvonne Boileau ,Claude Jacquier ( expert au CAUE) … tous les gardiens du temple qui ont tant contribué à sa dégradation notamment par les attributions de logements catastrophiques.

Dans la démocratie populaire et démocratique grenobloise, dont Villeneuve est un modèle, la grande question du four à pain peut être débattue. La population à la possibilité de se prononcer en toute liberté. Il semble qu’un courant important y soit très favorable et que la municipalité réalisera cet équipement pendant son mandat.  Quand Eric Piolle annonce qu’il fait entrer Grenoble dans le XXI eme siècle, qui peut en douter?