VILLENEUVE à GRENOBLE: LE COUVERCLE SUR LA MARMITE

Publié par Les Républicains 38 le

Il suffit de lire le compte rendu mensuel du Comité Local de Sécurité Prévention (CLSPD) de Villeneuve pour constater que toutes les protestations contre le reportage «  d’Envoyé Spécial «  constituent des opérations de communication pour cacher la réalité.

Chaque mois ce comité est réuni en présence d’élus PS telle  Hélène Vincent Adjointe au Maire en présence de tous les bailleurs sociaux, tous le organismes de la ville afin de constater les problèmes et les dégâts. Il est à l’écrit ce qu’ « Envoyé Spécial «  a été à l’image.

Mais surtout par rapport au concept de Villeneuve, à l’objectif fixé par les élus PS/Verts/Ades à cette réalisation au plan urbanistique la municipalité peut vérifier mensuellement l’échec de ses thèses.

NI LIEN SOCIAL , NI MIXITE AMELIORES

La densification à outrance n’a pas permis d’améliorer le lien social n’a pas favorisé la mixité et tous les moyens que le contribuable a mis en termes d’équipements et d’assistanat n’ont pas permis d’améliorer la situation depuis maintenant… 40 ans! Alors pourquoi le cacher ? Pourquoi continuer ? (VILLENEUVE: LES VERTS/ADES SE DÉCHAÎNENT POUR DÉFENDRE LE PACTOLE ÉLECTORAL)

Nous avons maintes fois répondu à cette question car on ne nous donne aucune autre réponse : par intérêt électoral .(VILLENEUVE : L’UMP38 DEMANDE RÉPARATION POUR LES HABITANTS)

Pour information nous publions des extraits du compte rendu du  7 novembre dernier qui fait état de la situation le mois dernier afin de donner une idée de la vie quotidienne dans ce qui devait être la cité idéale selon ses promoteurs socialistes et d’extrême gauche :

ARLEQUIN : TRAFIC DE STUPEFIANTS

Evolutions depuis le dernier CLSPD

– Persistance de vols à l’arraché sur la Bruyère (1 le 4/10, le 5/10, le 28/10 pour les faits rapportés) et l’Arlequin (le 6/10, le 25/10) notamment.

– 30/40 Arlequin : salissures au 34 et plus encore au 42. Groupes présents en soirée selon les remontées de locataires auprès du bailleur. A noter que le 42 est un lieu ayant connu un hiver 2012/13 très tendu en termes de nuisances et de tensions liées à des occupations.

– 100 Arlequin : quelques occupations mais restant très ponctuelles au 8ème et au 10ème du 100. Là aussi il s’agit d’une montée où se déroulaient des occupations l’hiver dernier.

– certains résidents relatent des gênes dues aux bruits de groupes présents le soir sur l’espace public vers la place du marché et le 100/110 Arlequin.

– 110 Arlequin : trafics de stupéfiants. Les individus entrent de plus en plus fréquemment dans l’immeuble depuis la fin des beaux jours.

– 12 Arlequin au niveau des issues de secours : le personnel d’entretien a retrouvé récemment des seringues.

– 14 Arlequin : un appartement de la Sdh est l’objet d’une occupation illicite.

– 24 Arlequin : surviendraient quelques occupations récentes en soirée engendrant des nuisances sonores nocturnes.

– Au sein des locaux du siège du Ccas au 28 Arlequin : le 25/10 vol avec violence de plusieurs individus gazant et frappant une femme qui se rendait dans la structure en tant qu’usager.

– Niveau 3 du Silo 3, 57 Arlequin, en régie directe par la Ville : constat par l’antenne d’actes de vandalisme visant les luminaires ainsi que de nombreux préservatifs usagers retrouvés.

– Silo 1, 13 rue M.Dodero, géré dans le cadre d’une DSP par Effia : recrudescence des actes de vandalisme, à savoir une 20taine de boxes aux portes cassées ces 2 dernières semaines. Ceci a eu lieu durant les week ends principalement.

GEANTS/SAULES : TRAFICS SIGNALES

Géants – Saules

Evolutions depuis le dernier CLSPD

– 60 Géants : occupations devant ou dans le hall. Tensions ponctuelles.

Trafics signalés entre le hall et la maison des lutins. Pour rappel, en fin septembre, des trafics étaient signalés dans le parking supérieur des Géants avec quelques individus similaires à ceux présents au 60.

– 12 Constantine : occupations d’après midi (hall, 1er étage ou dernier étage); les Cdn ayant croisé quelques individus vers 17h à plusieurs reprises. Salissures.

VILLAGE/VIGNY MUSSET : ATTAQUE D’UNE DAME

Village Olympique-Vigny Musset

Evolutions depuis le dernier CLSPD

– Quelques inquiétudes concernant la sortie du collège olympique dues à des groupes d’adolescents extérieurs virulents.

– – Au 25 Kogan le local a été condamné et au 23 le bailleur a concerté les locataires. Suite à cela il a été décidé que le local du 23 sera également clôt.

– Circulation dangereuse et bruyante de véhicules sur le parking du 26 Kogan.

— A la MDH Prémol, le 30/10, un homme est entré et a menacé une dame avec une bombe lacrymogène afin de lui dérober son sac.

– Regroupements sur la placette du 35-37 Kogan .

– 42 Duhamel : se dérouleraient des occupations dans l’après midi.

– 31 Kogan : une habitante s’est plainte auprès d’Actis d’occupations en après midi et soirée.

– 1 Lachenal : la Sdh a eu écho du fait que des habitants seraient descendus récemment dans le hall avec une bombe lacrymogène pour intimider des groupes présents et les faire sortir.

– Local de l’Union de quartier Vo : celui serait l’objet de tentatives de cambriolages.
– 12/10 Colibris : l’appartement au 1er étage du 10 serait inoccupé physiquement mais objet d’intrusions par les balcons ».

POURQUOI L’OPACITE DANS L’INFORMATION ?

On se demande bien pourquoi les élus socialistes Grenoblois et la nébuleuse Verts/Ades qui est informée de ce compte rendu mensuel ne le diffuse t elle pas ?

Pourquoi préfèrent ils exercer des pressions sur des personnes en état de dépendance qui expriment leur ressenti ? (VILLENEUVE: UNE MÈRE QUI A TÉMOIGNÉ POUR « ENVOYÉ SPÉCIAL » BOYCOTTÉE)

Pourquoi tous les Grenoblois, tous les habitants du quartier n’ont ils pas accès à la véritable information sur la vie de leur quartier ? Pourquoi cette opacité du système qui garde l’information pour lui et organise de vastes opérations de propagande pour défendre l’opposé de la réalité ? (« ALLONS QUARTIERS » à Villeneuve: OBJECTIF, BÂILLONNER L’INFORMATION)

L’écosystéme local a mis en place une double lecture des faits. Celle à laquelle il est seul a avoir droit. Et l’autre, destinée au bon peuple qui doit subir tous les inconvénients et  les nuisances ….

La densification à outrance n’a pas permis d’améliorer le lien social n’a pas favorisé la mixité et tous les moyens que le contribuable a mis en termes d’équipements et d’assistanat n’ont pas permis d’améliorer la situation depuis maintenant… 40 ans! Alors pourquoi le cacher ? Pourquoi continuer ? (VILLENEUVE: LES VERTS/ADES SE DÉCHAÎNENT POUR DÉFENDRE LE PACTOLE ÉLECTORAL)

Nous avons maintes fois répondu à cette question car on ne nous donne aucune autre réponse : par intérêt électoral .(VILLENEUVE : L’UMP38 DEMANDE RÉPARATION POUR LES HABITANTS)

Pour information nous publions des extraits du compte rendu du  7 novembre dernier qui fait état de la situation le mois dernier afin de donner une idée de la vie quotidienne dans ce qui devait être la cité idéale selon ses promoteurs socialistes et d’extrême gauche :

ARLEQUIN : TRAFIC DE STUPEFIANTS

Evolutions depuis le dernier CLSPD

– Persistance de vols à l’arraché sur la Bruyère (1 le 4/10, le 5/10, le 28/10 pour les faits rapportés) et l’Arlequin (le 6/10, le 25/10) notamment.

– 30/40 Arlequin : salissures au 34 et plus encore au 42. Groupes présents en soirée selon les remontées de locataires auprès du bailleur. A noter que le 42 est un lieu ayant connu un hiver 2012/13 très tendu en termes de nuisances et de tensions liées à des occupations.

– 100 Arlequin : quelques occupations mais restant très ponctuelles au 8ème et au 10ème du 100. Là aussi il s’agit d’une montée où se déroulaient des occupations l’hiver dernier.

– certains résidents relatent des gênes dues aux bruits de groupes présents le soir sur l’espace public vers la place du marché et le 100/110 Arlequin.

– 110 Arlequin : trafics de stupéfiants. Les individus entrent de plus en plus fréquemment dans l’immeuble depuis la fin des beaux jours.

– 12 Arlequin au niveau des issues de secours : le personnel d’entretien a retrouvé récemment des seringues.

– 14 Arlequin : un appartement de la Sdh est l’objet d’une occupation illicite.

– 24 Arlequin : surviendraient quelques occupations récentes en soirée engendrant des nuisances sonores nocturnes.

– Au sein des locaux du siège du Ccas au 28 Arlequin : le 25/10 vol avec violence de plusieurs individus gazant et frappant une femme qui se rendait dans la structure en tant qu’usager.

– Niveau 3 du Silo 3, 57 Arlequin, en régie directe par la Ville : constat par l’antenne d’actes de vandalisme visant les luminaires ainsi que de nombreux préservatifs usagers retrouvés.

– Silo 1, 13 rue M.Dodero, géré dans le cadre d’une DSP par Effia : recrudescence des actes de vandalisme, à savoir une 20taine de boxes aux portes cassées ces 2 dernières semaines. Ceci a eu lieu durant les week ends principalement.

GEANTS/SAULES : TRAFICS SIGNALES

Géants – Saules

Evolutions depuis le dernier CLSPD

– 60 Géants : occupations devant ou dans le hall. Tensions ponctuelles.

Trafics signalés entre le hall et la maison des lutins. Pour rappel, en fin septembre, des trafics étaient signalés dans le parking supérieur des Géants avec quelques individus similaires à ceux présents au 60.

– 12 Constantine : occupations d’après midi (hall, 1er étage ou dernier étage); les Cdn ayant croisé quelques individus vers 17h à plusieurs reprises. Salissures.

VILLAGE/VIGNY MUSSET : ATTAQUE D’UNE DAME

Village Olympique-Vigny Musset

Evolutions depuis le dernier CLSPD

– Quelques inquiétudes concernant la sortie du collège olympique dues à des groupes d’adolescents extérieurs virulents.

– – Au 25 Kogan le local a été condamné et au 23 le bailleur a concerté les locataires. Suite à cela il a été décidé que le local du 23 sera également clôt.

– Circulation dangereuse et bruyante de véhicules sur le parking du 26 Kogan.

— A la MDH Prémol, le 30/10, un homme est entré et a menacé une dame avec une bombe lacrymogène afin de lui dérober son sac.

– Regroupements sur la placette du 35-37 Kogan .

– 42 Duhamel : se dérouleraient des occupations dans l’après midi.

– 31 Kogan : une habitante s’est plainte auprès d’Actis d’occupations en après midi et soirée.

– 1 Lachenal : la Sdh a eu écho du fait que des habitants seraient descendus récemment dans le hall avec une bombe lacrymogène pour intimider des groupes présents et les faire sortir.

– Local de l’Union de quartier Vo : celui serait l’objet de tentatives de cambriolages.
– 12/10 Colibris : l’appartement au 1er étage du 10 serait inoccupé physiquement mais objet d’intrusions par les balcons ».

POURQUOI L’OPACITE DANS L’INFORMATION ?

On se demande bien pourquoi les élus socialistes Grenoblois et la nébuleuse Verts/Ades qui est informée de ce compte rendu mensuel ne le diffuse t elle pas ?

Pourquoi préfèrent ils exercer des pressions sur des personnes en état de dépendance qui expriment leur ressenti ? (VILLENEUVE: UNE MÈRE QUI A TÉMOIGNÉ POUR « ENVOYÉ SPÉCIAL » BOYCOTTÉE)

Pourquoi tous les Grenoblois, tous les habitants du quartier n’ont ils pas accès à la véritable information sur la vie de leur quartier ? Pourquoi cette opacité du système qui garde l’information pour lui et organise de vastes opérations de propagande pour défendre l’opposé de la réalité ? (« ALLONS QUARTIERS » à Villeneuve: OBJECTIF, BÂILLONNER L’INFORMATION)

L’écosystéme local a mis en place une double lecture des faits. Celle à laquelle il est seul a avoir droit. Et l’autre, destinée au bon peuple qui doit subir tous les inconvénients et  les nuisances ….

Catégories : Actualité