VILLENEUVE à GRENOBLE: 6 IMPACTS de BALLES à l’ ÉCOLE DU LAC

Publié par Les Républicains 38 le

« Six impacts de balle dénombrés sur le rideau métallique et autant de projectiles retrouvés dans le hall d’entrée. Voilà ce que le personnel d’entretien de l’école du Lac, située au 109 de la galerie de l’Arlequin, dans le quartier de la Villeneuve, à Grenoble, a découvert en début de semaine  en pénétrant dans l’établissement  » raconte le « DL » de ce matin.
(http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/01/13/des-coups-de-feu-tires-sur-une-ecole-lzqy)

E.PIOLLE ( Verts/PG) REFUSE la DÉFENSE des POLICIERS

Au moment ou Eric Piolle (Verts/PG) refuse aux policiers municipaux de pouvoir se défendre, les voyous rappellent qu’ils sont bien armés.Plusieurs caches d’armes ont été découvertes ces derniers mois à Grenoble.

DESTOT/SAFAR (PS) ONT TOUJOURS FERME les YEUX

En juin 2010 la municipalité Destot/Safar (PS) avait fermé les yeux sur les menaces qu’avait reçu un policier municipal de la part d’un individu armé à Villeneuve. Un mois après le quartier s’embrasait à la vue de l’entrée de la police que certains jugeaient intolérable (dont Alain Manac’h (Verts/ades) et les soutiens de la municipalité Piolle).

DÉLINQUANCE = 90% des SUFFRAGES à GAUCHE…

Cette tolérance a  » étrangement » pour conséquence le fait que la gauche et l’extrême gauche totalisent jusqu’à 90% des suffrages dans des bureaux de Villeneuve.

E.MARTIN ( Parti de GAUCHE) a RÉPONDU:  » NIET »

La semaine dernière les policiers Grenoblois ont rappelé à Eric Piolle qu’il étaient en danger, sans défense. Elisa Martin Première Adjointe à « la Tranquillité Publique » ( Parti de Gauche) a répondu par un  » niet  » dogmatique : son idéologie lui interdit de prendre en compte la réalité Grenobloise. Les policiers Grenoblois ont déjà averti sous Destot que  » s’il arrive quelque chose de grave, le Maire sera responsable ». c’est encore plus vrai aujourd’hui.

Les 6 balles sur le rideau métallique de l’école du Lac rappellent cette dure réalité.

Catégories : Echos