VILLENEUVE : 100 LOGEMENTS VIDES

Publié par Les Républicains 38 le

C’est en effet un simple chiffre lancé par Monique Vuaillat Adjointe de M.Destot qui a révélé le terrible échec des politiques conduites jusqu’ici d’abandon de l’école , de l’effort et du mérite remplacés par l’assistanat , la tolérance et même la connivence avec le communautarisme :

« il y a à la Villeneuve, plus d’une centaine de logements vacants durablement. »A tel point que le bailleur Actis passe désormais par les petites annonces pour trouver des locataires!” affirme l’adjointe de Destot sans que celui ci n’en tire de conséquences sur son échec .

VILLENEUVE CHERCHE SES LOCATAIRES PAR ANNONCES

Alors que des milliers de personnes attendent un logement social à Grenoble Villeneuve cherche ses locataires par petites annonces !

Michel Destot et les Verts ont géré Grenoble solidairement pendant 6 ans et en fait se soutiennent à chaque échéance . Depuis 17 ans maintenant le PS et ses alliés gèrent Villeneuve . La désaffection du quartier en termes éducatifs comme de logement est leur bilan . C’est le plus fort taux de refus de logements de toute la ville .

DES LOGEMENTS SOCIAUX REFUSÉS

Et pour préparer ensemble leur élection municipale PS et Verts débattent de la « percée de l’arlequin … »  L’un estimant qu’il faut un sceau d’eau et l’autre affirmant qu’il ne faut rien faire  alors que la maison brûle .

La municipalité ne devra bientôt plus  se bercer de mots mais s’en expliquer devant les grenoblois . Car ces logements sociaux refusés par ceux qui en ont cruellement besoin, qui attendent parfois depuis des années  pour se loger c’est le résultat d’une politique qui ne peut être attribuée à personne d’autre qu’à elle même .

TERRIBLE DÉSAVEU

C’est un terrible désaveu de la part de la population la plus en difficulté , la plus fragile  qui préfère demeurer dans la précarité ou être mal logée plutôt que d’accepter un logement dans le quartier conçu par le PS pour être la cité radieuse , modèle avancé de son projet de société .

PROFONDE BLESSURE

C’est un terrible désaveu pour les discoureurs Verts , donneurs de leçons et profiteurs du système ( ÉCOLOS , de DUFLOT à DURAND : ÉCHEC POUR LA CAUSE, SUCCÈS POUR LES PLACES  ) qui entendent faire le bonheur de la population malgré elle .

Ces 100 logements vides à Grenoble sont la marque indélébile d’un terrible échec mais surtout une profonde blessure pour ceux qui attendent un logement .

 

 

 

Catégories : Actualité