VILLAGE OLYMPIQUE à GRENOBLE: LE RISQUE D’APARTHEID TERRITORIAL

Publié par Les Républicains 38 le

 » Piment Scène » une association que le théâtre Prémol du Village Olympique à Grenoble accueillait jusqu’à l’incendie et dont le festival était programmé pour la première semaine de juin a déclaré au DL  n’avoir « aucun interlocuteur, aucun contact pour [l’]accompagner vers une relocalisation ». C’est que la municipalité Piolle (Verts/PG) multiplie d’autant plus les réunions qu’elle ne prend aucune décision.

M.CHAMUSSY (UMP) :  » JE N’AI PAS ENTENDU le MOT RECONSTRUIRE »

Comme l’a fait remarquer Matthieu Chamussy (UMP) au Conseil municipal :« Je n’ai pas entendu le mot “reconstrui­re”. Je regrette qu‘à aucun moment Eric Piolle ne se soit clairement exprimé sur ce point. Les équipes du théâtre, les bénévoles et licenciés du club, et plus généralement les habitants de ces quartiers, ont besoin d’être soutenus et c’est la responsabilité de l’équipe municipale de répondre à cette attente ».

LUNDI RUE LACHENAL LES VOYOUS ONT ENCORE ATTAQUE

Elle n’y répond pas. Et pour cause. Lundi encore une réunion des habitants et des représentants de la Mairie rue Lachenal dans ce même quartier a été attaquée par des jets de pierre puis des poubelles placées devant la porte de la salle et mises à feu! Les dealers et les voyous entendent montrer qui commande et leur rejet de toute les institutions.

LE VILLAGE INTERDIT à la POLICE MUNICIPALE

Eric Piolle est évidemment paralysé par ses propres décisions: le village olympique figure probablement dans la liste des quartiers dans lesquels il a interdit à la police municipale de pénétrer. L’absence de vidéo surveillance ne permet pas d’identifier les responsables ce qui contribue à la poursuivre leurs méfaits.

LA COMPAGNIES d’ASSURANCES a RESILIE le CONTRAT

Les conséquences de la dégradation des quartiers sont sonnantes et trébuchantes pour le contribuable grenoblois. En 2012 la société titulaire du marché des assurances dommages aux biens  de la ville a résilié le contrat  » compte tenu de la dégradation de la sinistralité de la ville » .
La relance du marché avait montré que la plupart des compagnies d’assurance ne souhaitaient plus répondre à la consultation invoquant les mauvaises statistiques sur Grenoble .

1.500 000 € de FRANCHISE pour les INCENDIES!

En conséquence, la prime d’assurances  » dommages aux biens » est passée de 724000 € à 1.500 000€ et la franchise en cas d’incendie ou d’émeute de 10 000 € à… 1.500 000 € ». Nous y sommes dans le cas de Premol: 1. 500 000 € à la charge de la ville. Idem pour l’AJA à Villeneuve! 

 » IL EST NECESSAIRE de PREVOIR la VIDEO-PROTECTION »…

Déjà , il y a 3 ans, la Mission d’évaluation des politiques de la ville  expliquait: » il est donc nécessaire de mieux protéger les bâtiments de la ville et de prévoir obligatoirement dans la phase de conception des nouveaux bâtiments l’installation de… système de vidéo protection afin, le cas échéant, d’identifier les auteurs de dégradations et permettre ainsi l’indemnisation de la ville ».

PERSONNE n’A BOUGé

Personne n’a bougé ni avec Destot/Safar (PS) ni avec E.Piolle. Pourtant un an plus tard dans une lettre ouverte détaillée et précise une militante de gauche expliquait pourquoi  » après 30 ans  » elle quittait le Village Olympique. Tout y était déjà. En particulier la prise du pouvoir par les dealers.

E.PIOLLE ENVISAGE UN CHAPITEAU

Eric Piolle envisage… un chapiteau au Village Olympique afin d’assurer la continuité du service public et éviter la reconstruction. On imagine qu’il a contacté les compagnies d’assurances !

ILS ONT FERME LES YEUX

La gauche et les Verts n’ont jamais voulu regarder les problèmes en face. Tous les signes s’accumulent depuis des années et ils poursuivent une politique qui échoue. Ils ont regardé ailleurs dans les années 2000 quand le collège de Villeneuve passait de 600 élèves à 300 , Raymond Avrillier ( Verts/Ades) étant Adjoint au Logement. Ils ont fermé les yeux sur la véritable spoliation des propriétaires qui ont vu la valeur de leurs biens s’effondrer. Ils font porter à la société la responsabilité de la délinquance au lieu de sanctionner et responsabiliser les vandales.

A.CARIGNON (UMP) SUGGERE UNE GESTION des QUARTIERS par l’ETAT

Aujourd’hui ils ne maîtrisent plus rien sauf la certitude d’avoir créé des reservoirs électoraux , mais à quel prix!.
Alain Carignon, Ancien Maire (UMP) de Grenoble a repris la proposition de Malek Boutih Député (PS) selon lequel certains quartiers devraient être gérés directement par l’Etat. Pour échapper au clientélisme.

A partir du moment ou une municipalité crée de fait des citoyens de seconde zone, ceux qui n’ont pas droit à la police municipale , en ne disposant plus des moyens de reconstruire les équipements de base, elle crée un  » apartheid territorial » tel que Manuel Valls le dénonçait

S’agissant de Grenoble Eric Piolle est en train de l’entériner.

Photo: Déjà rue Maurice Doderot au Village Olympique de nombreuses voitures avaient brûlé sous Destot/Safar dans l’indifférence générale.

 

Catégories : Actualité