VERTS/ADES à GRENOBLE: LA LUTTE FINALE DES POSTES

Publié par Les Républicains 38 le

Si on traverse l’avenue Jules Vallès à Grenoble  on est à St Martin d’Hères !

Sur un trottoir de l’avenue si vous croisez des élus Verts/Ades comme E.Piolle , O.Bertrand, M.Boileau, R.Avrillier , vous rencontrez de fervents opposants aux socialistes Grenoblois .

Sur l’autre trottoir, celui d’en face si vous voyez les Verts de ST Martin d’Hères,  Elisabeth Letz, Geoges Oudjaoudi ( dont l’épouse est secrétaire des Verts, décorée par C.Duflot ) vous avez à faire à des Verts qui font alliance avec le PS.

LES VERTS/ADES GRENOBLOIS AVEC LE PS à LYON, DANS l’ISERE, AU GOUVERNEMENT….

Ou ça se complique un peu parmi les Verts/Ades Grenoblois qui présentent une liste avec le Front de Gauche de JL Mélanchon « contre » le PS Grenoblois c’est parce que certains sont membres de majorités PS/Verts comme  E.Piolle, (É.PIOLLE (Verts/Ades) DOIT RÉGLER LA DETTE AU CONTRIBUABLE) M.Boileau, Gwendoline Delbos-Corfield , avec JJ Queyranne (PS) à la Région, d’autres comme olivier Bertrand au Conseil Général avec Vallini (PS)  (Sur Place Gre’Net O.BERTRAND ( VERTS/ADES) JUSTIFIE SON INDEMNITÉ DE VALLINI (PS)) et  tous ont tout de même siégé pendant 13 ans à des responsabilités clefs dans la municipalité Destot/Safar . Jusqu’en 2008.

… MAIS AVEC LE FRONT DE GAUCHE à GRENOBLE !

Ainsi on dispose du Front de Gauche qui a une position assez claire sur l’échiquier . Opposant de gauche au gouvernement et au PS à tous les niveaux. Mais des  Verts/Ades Grenoblois qui se contorsionnent, jouent à la girouette , se retrouvent  » opposants » à Grenoble mais restent … alliés au gouvernement , à la région et à Grenoble .

DE LA RUE FANTIN LATOUR AU BD JEAN PAIN UN VERTS/ADES PASSE DE LA MAJORITE à L’OPPOSITION

Quand Olivier Bertrand quitte la rue Fantin Latour ( siége du Conseil Général ) pour faire 50 mètres et aller bd Jean Pain ( siège de l’hôtel de ville ) il passe de la majorité gouvernementale à l’opposition. Opportunisme ridicule. Un grand écart à provoquer plus que des luxations!

On se demande jusqu’à quand ces hommes  et ces femmes vont ils continuer à tenter de tromper les Grenoblois sur leur marchandise ? (Les VERTS/ADES de l’ISÈRE « DÉCOUVRENT » QUE LE PS A SPOLIÉ LE CONTRIBUABLE)

QUAND PORTERONT ILS UNE CONVICTION POLITIQUE ?

Quand porteront ils enfin une  conviction politique réelle plutôt que de jouer avec les élections et les électeurs pour obtenir des postes ?

On se rappelle qu’ils ont monté une usine à gaz compliquée avec de faux « réseau citoyen » dont l’objet était de prouver qu’un vaste courant monté de la base souhaitait un fort renouvellement de l’offre locale et de la politique suivie. (FICELÉ: Pascal CLOUAIRE ET LE « RÉSEAU CITOYEN » « REJOINTS » PAR L’ADES/VERTS!) .

UN RESEAU CITOYEN SANS CITOYENS

ça montait tellement de la base qu’il a fallu faire appel à une société privée pour distribuer la brochure de lancement sur laquelle la plupart des élus Verts/Ades à la Région avec le PS ont caché leur mandat !  Toujours cette transparence qu’ils affectionnent.(Grenoble: UNE SOCIÉTÉ PRIVÉE À DISTRIBUÉ LA LETTRE « CITOYENNE » DES VERTS/ADES…)

GERE PAR LA FIRME

Sauf que les manipulateurs des marionnettes ont montré les fils et on a vu Vincent Comparat le compère de Raymond Avrillier à la grossière manoeuvre.(V.COMPARAT ( VERTS/ADES) GÉRE LE  » RÉSEAU CITOYEN » !)  Il n’y avait aucun renouvellement. Seulement des manipulations.(Grenoble :  » LA FIRME  » EST DE RETOUR)

LA DENSIFICATION OUTRANCIERE

Pas plus  sur le fond puisque les choix municipaux, en particulier l’un des plus contesté – la densification outrancière – a été l’oeuvre d’une municipalité PS/verts/Ades et même porté par un Adjoint de cette mouvance , Pierre Kermen ( le PLU de 2005).
Jérôme Safar (PS) le rappelle en les appelant à continuer avec lui! (J.SAFAR(PS) : « LES VERTS AVEC NOUS POUR LA VILLE COMPACTE »)

UNE PETITION QUI DIT UNE CHOSE ET SON CONTRAIRE

C’est pourquoi d’ailleurs on trouvait des bizarreries dans les pétitions lancées ici ou là: contre le projet de l’esplanade par exemple, on signait pour le retrait de la ZAC et… l’arrêt de la démolition des 60 logements à l’Arlequin ! Le détail qui tue. ((ESPLANADE À GRENOBLE : IL Y A DÉBAT SUR LE DÉBAT !)
Mais la nébuleuse Verts/Ades n’a pas pu s’empêcher . Ainsi en signant la pétition on  protestait à la fois contre  la densification de l’esplanade et contre la très modeste dédensification de l’Arlequin !

LA BAISSE DES INDEMNITES à GRENOBLE, le MAINTIEN à la REGION

Ils ont aussi demandé la baisse des indemnités des élus à Grenoble ou ils ne figurent pas dans la majorité et refusé à Lyon au Conseil Régional ou ils ont des postes .(LES « VERTS » CONTRE LA BAISSE DES INDEMNITÉS des élus….)

A LA DERIVE, SANS BOUSSOLE

Que ce soit sur le positionnement politique ou sur le fond les Verts/Ades Grenoblois sont vraiment à la dérive. Sans boussole autre que l’intérêt pour les postes. (VERTS/ADES : à Grenoble les révoltés sont indemnisés et au pouvoir…) A minima. (Michel Gilbert (Verts/ADES): le combattant de l’eau a obtenu des résultats trébuchants)

UNE ABSENCE DE TOUTE ETHIQUE

Une absence d’éthique de comportement, un comportement des plus politiciens avec des positions contradictoires d’une rue à l’autre, d’un dossier à l’autre.(LES VERTS/ADES ABSENTS D’ALPEXPO ? un couplet mensonger de plus)

Au moment ou ils désignent leur candidat Grenoblois à la tête de cette liste Verts/Ades/Front de Gauche ,la campagne des municipales de 2014 doit être l’occasion de faire apparaître ces vérités dans la dure clarté des élections.