VANDALISME QUARTIER HOCHE: E.PIOLLE (Verts/PG) PROPOSE une « MEDIATION »

Publié par user1 le

Pas belle la vie? Les garages des HLM de Hoche sont vandalisés un à un. Portes cassées,biens, voitures, deux­ roues, vélos et objets en tous gen­res à la vue de tous. Des objets se retrouvent dans le parc Hoche, complè­tement calcinés.
« On paie un loyer pour les garages, on paie des charges et on n’est pas tranquilles », dit un locataire. Les victimes ont porté plainte. Le Président de l’OPHLM qui gère ces garages, Eric Piolle (Verts/PG) ne s’est pas montré.

 » ON FAIT REMONTER le PROBLEME »

Ses subordonnés indiquent au DL ( 21/10/15) «on connaît bien le problème. On fait remonter le problème lors des réunions du Conseil local de sécurité et de prévention de la délin­quance (CLSPD) « (!). On adore cette « remontée » des problèmes. Le directeur d’Actis qui représente Eric Piolle va beaucoup plus loin dans les solutions.

AVEC UNE CAMERA de VIDEO SURVEILLANCE ce SERAIT REGLE

Il est « prêt à recevoir les locatai­res et à échanger avec eux. Nous allons certainement mettre en place une média­tion ». N’est-ce pas trop rapide et trop fort?
Si une caméra de vidéo surveillance reliée à un PC police municipale existait, avec une intervention policière en temps réel le problème ne serait il pas vite réglé ?

E.PIOLLE VA LANCER une ENQUÊTE de « VICTIMISATION »

A condition que E.Piolle comme Président de l’Office HLM poursuive bien les délinquants concernés. Trop simple. En attendant à Hoche comme ailleurs les Grenoblois subissent.
Ça ne devrait pas s’améliorer. En réponse aux questions sur l’insécurité au Conseil Municipal du 19 octobre dernier Eric Piolle a annoncé qu’il allait lancer à l’échelle de la Métro une enquête « de victimisation » que ce pauvre C.Ferrari (PS) va réaliser au titre de la Métro.

LA DELINQUANCE EST SEULEMENT dans les TÊTES

Piolle veut démontrer que la délinquance est seulement dans les têtes. Les gens ont l’impression d’être des victimes. Car pour les Rouge/Verts Grenoblois le dogme a toujours raison sur la réalité.

Catégories : Echos