V.PEILLON(PS):SA CAMPAGNE EUROPEENNE à GRENOBLE sur le DOS du CONTRIBUABLE

Publié par Les Républicains 38 le

Vincent Peillon Ministre de l’Education Nationale est en campagne électorale Européenne. Il a été désigné à nouveau par le PS pour conduire la liste dans le Sud Est de la France.

Alors il programme des déplacements électoraux avec l’appui des élus socialistes. Le « DL «  lui  a accordé deux pages à l’occasion de sa dernière visite éclair à Grenoble.

Bien entendu son déplacement n’avait pas pour objet d’enregistrer les doléances de la communauté éducative à propos de la mise en place catastrophique des rythmes scolaires.il n’en a pas été question.(RYTHMES SCOLAIRES À GRENOBLE : RIEN N’EST PRÊT)

RYTHMES SCOLAIRES : LA MEDECINE SCOLAIRE INQUIETE …

On sait qu’à Grenoble la médecine scolaire a demandé aux référents des animateurs chargés d’encadrer ce nouveau temps scolaire de freiner les incriptions compte tenu des dégâts produits sur la santé des élèves.(RYTHMES SCOLAIRES: à Grenoble les parents d’élèves dénoncent l’absence de moyens et de concertation )

J.SAFAR (PS) DEMANDE de ne PAS EN TENIR COMPTE

Jérôme Safar , le candidat socialiste donnant la consigne contraire afin que cette opération municipale ne soit pas comptabilisée comme un échec au moment des élections ! A quoi ça tient la santé des enfants.

C’est pourquoi l’opération «  cours d’histoire «  conduite récemment à Grenoble et Villard Bonnot par Vincent Peillon et à laquelle une large place a été donnée n’avait qu’une vocation électorale.

LES SIFFLETS CONTRE HOLLANDE SONT UNE NEGATION de L’HISTOIRE

En consacrant sa visite pour s’autoquestionner de savoir  « comment faire connaître d’autres mémoires sans favo­riser le repli sur ses propres origines ? Comment faire fa­ce à la compétition mémorielle «  comme l’a expliqué le « DL « il ne risquait pas la contestation sur sa politique.

On est étonné de tant de bienveillance de la communauté éducative ?

D’autant que Vincent Peillon n’a pas hésité à mêler directement la politique politicienne à ces débats et présentations . Il était en effet accompagné de  Thibaut Poirot qui , le 11- Novembre, s’était opposé aux sifflets des manifestants anti-Hollande lors de la cérémonie, devant la caméra d’iTélé, leur criant : « C’est une honte, ce n’est pas le jour!»

UN ECHEC des OPERATIONS de RECUPERATION

Ainsi l’opposition aux sifflets contre Hollande le 11 novembre est de même nature que le débat sur la mémoire ? La grossière opération qui consiste a disqualifier la colère contre les trahisons d’Hollande en tentant de sanctuariser le Chef de l’Etat ne peut pas fonctionner.

Autant on peut être en désaccord avec des sifflets le 11 novembre, autant on ne peut pas les assimiler à une sorte de négationnisme de notre histoire et de nos valeurs. Toutes les tentatives pour amalgamer des valeurs qui dépassent les familles politiques et les mettre au service du PS ont été condamnées localement .(ANTI RACISME: ECHEC DE LA RECUPERATION PS à GRENOBLE)

UNE ETAPE SUPPLEMENTAIRE dans L’UTILISATION des MOYENS PUBLICS

Toutes les tentatives du PS  pour y parvenir en exploitant à chaud ces événements ont totalement échoué. Il n’y avait personnes aux manifestations « spontanées «  pour embrigader Hollande et les valeurs. Sauf S.Gemmani. (« Marche des Républicains » : ECHEC de L’OPERATION du PS)

Cela ne pouvait pas marcher .

Mais qu’avec sa casquette de Ministre  Vincent Peillon  utilise encore cette ficelle, se produise dans les écoles sans avoir rien a dire ni à apporter pour préparer son atterrissage Européen , aux frais du contribuable est une étape  supplémentaire dans l’utilisation sans vergogne des moyens publics au service d’un seul parti.

Catégories : Actualité