UNIONS de QUARTIERS et MUNICIPALITÉ de GRENOBLE: le DIVORCE
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  UNIONS de QUARTIERS et MUNICIPALITÉ de GRENOBLE: le DIVORCE
19 mai 2017 06:05 Commentaires fermés user1

Eric Piolle  Maire (Verts/PG) de Grenoble s’attaque aux lanceurs d’alerte. Il a assigné l’Union de Quartier Berriat-Saint Bruno en diffamation parce qu’un usager des marchés de la ville avait « alerté » sur des  “bakchichs pour obtenir une place sur le marché” dans le journal de l’Union de Quartier .

Au lieu d’attendre que la justice saisie à la suite de nombreux témoignages rende son verdict, la municipalité s’attaque aux habitants qui ont reproduit la dénonciation.  Eric Piolle voudrait faire payer à l’union de Quartier… 2000  € de frais de justice ! Une manière de tenter de disqualifier et d’intimider, grand classique des Rouge/Verts grenoblois.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/02/28/anti-corruption-a-la-grenobloise-ca-sent-mauvais/

B.de LESCURE: « ON SE RETROUVE LANCEURS D’ALERTE et ON NOUS ASSIGNE EN JUSTICE »

« Nous assigner au tribunal, à quoi ça sert ? On se retrouve lanceurs d’alerte et on nous assigne en justice ? … C’est tout le contraire de leur engagement de campagne » rappelle Bruno de Lescure le Président de l’Union de Quartier ( DL du 17/5/17) . . Un engagement de campagne qu’ils ont placardé et distribué hier dans tout le quartier à 1 000 exemplaires. « À notre connaissance, poursuivaient-ils, hier, ni Destot, ni Carignon, ni Dubedout, n’avaient fait pareille chose ». En effet jamais. Il a fallu attendre la municipalité Piolle pour vivre ce type d’attaque.

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/29/berriat-le-quartier-denonce-la-corruption-municipale/

Klauss HABFAST (Verts/PG) AVAIT DÉJA ATTAQUÉ POUR PROTÉGER L’OPACITÉ D’ALPEXPO

Ce n’est pas nouveau. Déjà Klauss Habfast ( Verts/PG) avait aussi déposé plainte contre X quand a été dénoncée une éventuelle nouvelle turpitude dans la gestion d’Alpexpo. Il voulait conserver l’opacité et découvrir l’informateur. L’attachée des Républicains de l’Isère avait été entendue par la police à la demande du parquet qui n’avait pas mieux à faire !

http://www.republicains38.fr/e-piolle-vertspg-ouvre-la-chasse-aux-lanceurs-dalerte/

LA MUNICIPALITÉ PÉNALISE LES PETITS PRODUCTEURS

Empêtrée dans son nouveau règlement des marchés qui aboutit à pénaliser les petits producteurs qui travaillent et ne peuvent donc pas supporter des obligations de présence sur les marchés qui les empêcheraient de cultiver, la municipalité cherche des dérivatifs. Elle ferait mieux de comprendre ce qu’il en est de la réalité pour les producteurs qui ne sont pas actionnaires à Singapour et doivent  garder du temps pour travailler la terre pour faire pousser ce qu’ils doivent vendre !  Étrange tout de même que des prétendus écolos soient incapables d’assimiler ces bases ?

http://grenoble-le-changement.fr/2017/01/10/marches-grenoblois-la-grande-desorganisation/

 » SI VOUS NE VOULEZ PAS NOUS ÉCOUTER VOUS SEREZ BALAYÉS dans les POUBELLES de L’HISTOIRE »

Lundi à l’Assemblée de l’Union de Quartier Notre-Dame une habitante a lancé au Maire: « Si vous ne voulez pas nous écouter, vous serez balayés comme les autres dans les poubelles (vertes ?) de l’histoire » ( DL du 17/5/17). Une assemblée particulièrement houleuse car les nuisances s’accumulent: La saleté , les nuisances sonores, le secteur étant devenu un vaste urinoir, un fumoir – à ciel ouvert il est vrai – avec  les incivilités des cyclistes, le stationnement anarchique des motos, scooters, vélos, le départ de tous les commerces de proximité et l’envahissement des débits de boissons qui deviennent l’unique activité du quartier.

E.PIOLLE CHAHUTÉ AUSSI à VILLENEUVE 

Même à Villeneuve mercredi dernier Eric Piolle et Maryvonne Boileau (Verts/Ades) ont été sévèrement chahuté puisqu’ils trahissent aussi tous leurs engagements dans le secteur. Après s’être toujours opposés aux démolitions, ils vont y procéder au 20 et au 120 galerie de l’Arlequin au grand dam de leurs soutiens .

La tournée des Unions de Quartiers devient un chemin de croix pour la municipalité Piolle. Et encore n’a t elle pas abordé le centre ville ou la fermeture produit déjà des conséquences négatives considérables pour les habitants et l’activité économique.

A mi-mandat la municipalité qui aborde divisée les législatives, avec un Maire qui saute du soutien à Duflot, à Hulot à Mélenchon puis à nouveau combat le candidat deMélenchon ( et de sa Première Adjointe Elisa Martin) dans la 3 eme circonscription , est de plus en plus incohérente et en difficultés.

Partager/Marquer