UN PUBLI REPORTAGE de « ARRÊT sur IMAGES » sur L.COMPARAT ( Verts/Ades)

Publié par Les Républicains 38 le

Laurence Comparat est professionnellement «  chargée de mission au développement durable «  de l’université Stendhal ..  Désormais elle est Adjointe ( Verts/ades) au maire de Grenoble chargée de « l’accès à l’information et aux données publiques. »

Elle rappelle R.de Ceglie qui était lui aussi chargé  du  » développement durable » de la régie de quartier de Villeneuve !

Avec 600 000 € de subventionnement de la Métro pour l’information… sur le tri sélectif, des emplois en surnombre et quelques questions sur la gestion du tout.(VILLENEUVE: NOUVEAU SCANDALE de la GESTION PS/VERTS/ADES)

Un vrai fonds de commerce ce développement durable; on voit bien pour qui il est durable.

Bien entendu ils figurent tous les deux sur la liste d’Eric Piolle .

L.COMPARAT DIRECTRICE du SITE de l’ADES d’AVRILLIER

Laurence Comparat – à temps perdu –  est aussi directrice de publication du site de l’ADES sur lequel … Vincent Comparat qui représente les «  citoyens «  Grenoblois depuis 30 ans s’exprime  beaucoup avec son compère Raymond Avrillier .
Vincent Comparat est aussi à lui tout seul «  l’observatoire de la Dépense Publique  » et il est interviewé comme tel par France 2 (V.COMPARAT (Verts/ades) EST AUSSI « L’OBSERVATOIRE DES DÉPENSES PUBLIQUES  » pour France 2!) .

Une autre fois il est l’ADES. Une autre le  » réseau citoyen » . (V.COMPARAT ( VERTS/ADES) GÉRE LE  » RÉSEAU CITOYEN » !)  Parfois il est lui même.

EN 1983 , Vincent COMPARAT ETAIT DEJA  » CITOYEN »

C’est un expert. En 1983 il faisait déjà au nom des «  citoyens «  Grenoblois un recours contre l’élection d’Alain Carignon élu au premier tour avec 53% des voix. ( (V.COMPARAT (Verts/Ades)anime le « Réseau citoyen » depuis… 1983!)

Tout ce beau monde  conduit ces actions de destruction seulement sur fonds publics, de père en fille.

Au moment ou Eric Piolle décide de fermer à la représentation de l’opposition  les plus importants organismes de la ville  ainsi gérés seulement par la gauche, sans contrôle ni contre pouvoir, pour la première fois dans l’histoire de la ville, «  Arrêt sur images «  fait une sorte de publi reportage-interview et s’extasie  sur Laurence Comparat !

UNE ADJOINTE à « l’ACCES à l’INFORMATION », 11 ORGANISMES IMPORTANTS SANS CONTRÔLE de l’OPPOSITION!

Précisons la liste des organismes fermés à l’opposition par la municipalité qui compte une Adjointe chargée de l’accès aux informations (!):

-ACTIS le plus gros bailleur social de la ville,
-la Compagnie de Chauffage,
-la Société Publique Locale Eau,
-la Société Publique Locale d’Aménagement SAGES,
-la SEM Minatec,
-les Musiciens du Louvre,
-l’Etablissement Public de Coopération Culturelle MC2,
-le Conservatoire à Rayonnement Régional,
-le Marché d’Intérêt National ,
-le Palais des Sports
-l’Office du Tourisme

L’extrême gauche a bien assimilé le marketing et la com’ comme le prouve la chemise blanche d’Eric Piolle et la « pipolisation » avec sa randonnée suivie par le « DL ».

 » ARRÊT SUR IMAGES  » EST BLUFFE…

« Arrêt sur Images «  est bluffé ! « La preuve : parmi la nouvelle équipe municipale conduite par Eric Piolle se trouve une adjointe chargée de l’accès à l’information et aux données publiques. Même si de nombreuses collectivités s’adonnent déjà à l’ouverture des données – on dit open data, ça fait plus chic – c’est une première à l’échelle d’une municipalité. »

N’est ce pas formidable en effet? L’opposition ne pourra plus contrôler les plus importants organismes de la ville, mais elle pourra questionner l’Adjointe au Maire pour disposer d’informations. On croit rêver.

AIR RHÔNE-ALPES : LES VERTS/ADES SONT JUGES et PARTIE

Dans l’enthousiasme et devant l’admiration de la journaliste – pensez donc elle a suivi le Conseil municipal sur Internet et n’a pas remarqué qu’au deuxième Conseil la transmission et la transparence s’arrêtaient à minuit – Laurence Comparat  explique « pendant la campagne, nous avons connu des pics de pollution et il a fallu recueillir des centaines de données à la main auprès de l’observatoire Air Rhônes Alpes pour établir nous-mêmes des synthèses. »

L’observatoire Rhône-alpes est co-présidé par le PS et les Verts ,l’opposition demandant que l’organisme de contrôle de la pollution ne soit pas dirigé par ceux qui sont juges et partie. Ou la co présidente de Air Rhône Alpes , C.Brette (Verts/ades) couvre cette opacité ou se sont des sornettes.(JC PEYRIN(UMP) demande le départ de M.Urhy(PS) et C.Brette ( Verts) du contrôle de la pollution )

DES LIENS INCESTUEUX RENFORCES

En tout cas l’open Data dirigée par une autre élue Verts/Ades ne résoudra rien de ces liens incestueux et bien au contraire . Drivé par une élue , il continuera à complexifier afin qu’il n’y ai plus de responsable politique pour rendre des comptes. Ce qui est l’objectif puisque les Verts/ades sont au pouvoir et au contrôle.

UNE AUTORITE LOCALE INDEPENDANTE….

Si la municipalité Piolle avait vraiment voulu que l’accès à l’information soit libre ce n’est pas à l’exécutif municipal qu’elle aurait choisi d’en confier la mise en œuvre. Mais à une autorité locale indépendante.

….POUR EVITER LA PRESSION PAR LA SUBVENTION

Imagine t on une association très dépendante financièrement de la ville demander avec insistance à la municipalité un document, une info, la vérification d’un fait qui peut la gêner?  Dans un écosystème politique local constitué d’un entrelacs associatif, de SEM, de dépendances municipales qui ne fonctionnent que par le robinet largement ouvert de la dépense publique , Laurence Comparat est un leurre supplémentaire mis en place par l’extrême gauche.

C’EST LA PERPETUATION de l’ECO SYSTEME LOCAL

Avec Vincent Comparat et Raymond Avrillier elle poursuit au contraire la confiscation de la démocratie au profit de la perpétuation du système qui fonctionne si bien entre PS, Verts, Extrême gauche qui se succèdent et  gouvernent ensemble suivant les collectivités ou les périodes .

Ce qu’a cyniquement résumé Raymond Avrillier sur le site de l’ADES que dirige Laurence Comparat : ils déclarent être le pouvoir ET le contre pouvoir !  Dans la tradition de l’extrême gauche , des trotskistes il s’agit de monopoliser le débat, d’en tenir toutes les sources , d’en donner tous les contenus .(Grenoble: AVRILLIER ( Verts/ADES) VEUT FAIRE le POUVOIR et le CONTRE POUVOIR !)

LA LIMITE DE L’ARNAQUE POINTE à l’HORIZON

Avec les faux «  citoyens «  que sont les militants envoyés pour jouer ce rôle la boucle de la démocratie idéale est bouclée.
Avec le type de publi reportage de «  Arrêt sur Images « pour singer la presse! Qui n’a évidemment pas demandé son avis à l’opposition puisque celle ci existe au sein du pouvoir. CQFD.

La limite de l’arnaque pointe dés les premières semaines de la prise du pouvoir d’Eric Piolle avec le surgissement du réel dans ce monde imaginé.

L’APPEL d’AIR AUX ETRANGERS EN SITUATION IRREGULIERE VA COÛTER CHER

La randonnée en chemise blanche, les poules et les moutons ramenés dans la ville  ne parviennent pas à gommer le premier Conseil municipal avec l’appel d’air aux étrangers en situation irrégulière, » l’inconditionnalité «  de leur hébergement , (GRENOBLE: HEBERGEMENT « INCONDITIONNEL » pour les ETRANGERS IRREGULIERS)  l’annonce de la vente des quelques caméras de vidéo protection , (GRENOBLE: E.Martin ( 1ere Adjointe/Parti de Gauche) CONFIRME l’ABANDON des Caméras) la décision unilatérale et sèche de construire 650 logements à l’esplanade alors que 10 000 pétitionnaires demandaient l’abrogation de la Zac et avaient (mal) compris Eric Piolle , pensant qu’il était d’accord avec eux. (GRENOBLE : E.PIOLLE ( Verts/PG) N’ABROGERA PAS LA ZAC de L’ESPLANADE

L’INSECURITE SE RAPPELLE TOUS LES JOURS au MAIRE

On peut toujours écrire que les 6 personnes âgées agressées ces derniers jours à Grenoble ,(INSECURITE à GRENOBLE : 4 PERSONNES AGEES AGRESSEES) les deux jeunes sauvagement attaqués alors qu’ils attendaient tranquillement le tram à l’arrêt de l’Arlequin , la centaine de voitures abîmées, les blocs de béton déposés sur un toit de Mistral pour se préparer à la guérilla urbaine sont les fantasmes de la droite . Et «  qu’on en a marre qu’on parle de sécurité «comme l’a affirmé Eric Piolle à RMC face à JJ Bourdin. (GRENOBLE: LA VIE QUOTIDIENNE au TEMPS de M.PIOLLE (Verts/PG))

LE REEL PEUT FAIRE TRES MAL

Mais le réel peut faire très mal à ceux qui se sont installés à la mairie de Grenoble et cherchent à montrer une image cool pour camoufler une politique sectaire pensée par des vrais dogmatiques expérimentés bien connus à Grenoble, rejoints par des permanents orphelins de Montreuil depuis que la Maire (Verts) sortante n’a même pas pu se représenter.

Les publi reportages n’auront qu’un temps. La suite risque d’être plus douloureuse pour les Grenoblois eux mêmes.

NB : Raymond Avrillier est un acteur de « Arrêt sur Images « . On peut parfaitement imaginer qu’il a obtenu ce « reportage » sur la fille de son compère Vincent Comparat lui même organisateur des faux réseau citoyen, directeur d’un bidon  » observatoire de la dépense publique  » . Rappelons qu’au moment ou cette propagande sur « l’accès des citoyens à l’information » était montée , la majorité Verts/PG interdisait la présence de l’opposition dans la plupart des organismes extérieurs de la ville…

Ce népotisme organisé  en système politique est très choquant : la compagne de V.Comparat , Maryvonne Boileau est aussi au Conseil Municipal, Présidente de Grenoble Habitat après avoir été sous Destot Présidente de l’OPHLM , tandis que celle de Raymond Avrillier , Claire Kirkyacharian a été propulsée Première Vice Présidente e de la Métro dont Avrillier était Vice Président sous Destot.