UHRY (PS) CONFIRME SA POSITION SUR LA SANTÉ DES HABITANTS DE L’AGGLO

Publié par Les Républicains 38 le

Dans le Cap Info de Tele Grenoble Jean-Marc Uhry Vice Président (PS) de la Métro qui a rendu ses délégations pour protester contre le fait que MM Destot et Baïetto (PS) avaient demandé au Préfet de reporter  à après les élections les mesures de protection de la santé des habitants confirme sa position ce lundi 8 juillet:
« Pour moi, tout ce qui améliore – ça c’est peut-être ma formation médicale –,
mais tout ce qui améliore la santé, la vie quotidienne des gens, me paraît être la première responsabilité des politiques dont je fais partie. Alors qu’on débat sur les choses à 30 ans, à 40 ans. Il y a des choses immédiates qui ont des effets immédiats négatifs qui peuvent être améliorés et qu’on ne veut pas traiter. Donc, à un moment,j’ai estimé qu’il fallait peut-être arrêter d’être le faire-valoir ou la caution de cet état-là.
« Et donc, c’est pour ça que j’ai décidé de démissionner(…)c’est vraiment une divergence et un problème éthique sur les actions à mener en matière de pollution ».

Rappelons que 320 000 habitants de l’agglomération sont victimes de la pollution, (A.CARIGNON:  » 320 000 HABITANTS SONT VICTIMES DE LA POLLUTION ») que nous subissons prés de deux mois d’alerte par an et que la situation s’aggrave du fait des bouchons créés par la politique des élus PS de l’agglo.

Catégories : Echos