TRAVAUX PUBLICS : 4000 EMPLOIS MENACES dans la REGION en 2015

Publié par Les Républicains 38 le

Si on comprend bien que F.Rebsamen la Ministre du Travail ait reconnu « l’échec « du gouvernement en la matière – comment faire autrement?- on se demande pourquoi JJ Queyranne le Président (PS) de la Région et sa majorité Verts/Parti de Gauche demeurent immobiles, comme pétrifiés devant l’ampleur du désastre?
Pourquoi le sémillant André Vallini (PS) spécialisé dans les annonces de ce qui ne se réalise pas ne prend pas conscience de la catastrophe qui nous menace?
4000 emplois sont en péril  en Rhône-Alpes en 2015 dans le secteur des Travaux Publics.

2013 : DEJA UNE ANNEE de STAGNATION

Jean-Marc Cornut, président de la Fédération des travaux publics Rhône-Alpes l’a expliqué très clairement au « DL »: «Nous estimons que 700 mil­lions d’euros de commandes de travaux publics vont man­quer en Rhône­ Alpes cette année. Sachant que 2013 était déjà une année de stagna­tion… Or, nous pensons que la dépense d’investissement est nécessaire. C’est elle qui favo­rise l’attractivité d’un territoi­re, qui crée la richesse et l’emploi »

UN ENORME DECROCHAGE EN 2014

« Nous avons vécu un énorme décrochage en 2014  » poursuit il, « sur l’en­semble des métiers et dans tous les départements de Rhô­ne­-Alpes. La chute d’activité se situe entre 20 et 40 %, la moyenne était de 26,6 % à fin septembre. L’état de nos car­nets de commandes, établis traditionnellement sur cinq à six mois, a été divisé par deux : notre visibilité aujourd’hui est sur trois mois (….) Je crois, hélas, que nous som­mes entrés durablement dans une situation figée, on sent bien les renoncements suc­cessifs au niveau des grands travaux.»

ECHANGEUR du RONDEAU: C.FERRARI (PS) a ECRIT AU PREFET EN JUIN…

Dans l’agglomération Grenobloise ils doivent garder espoir. S’agissant des travaux de l’échangeur du Rondeau point de bouchons de toute l’agglomération depuis des années, C.Ferrari le Président (PS) de la Métro avait annoncé « avoir écrit « au Préfet en juin avant de partir en vacances. Depuis lors plus rien. Du côté des élus PS et Verts/PG qui gèrent l’agglomération en la matière on ne risque pas de confondre vitesse et précipitation.

LA 3 EME VOIE de A 480 ANNONCEE ( A.Vallini PS) et ANNULEE ( C.FERRARI PS)

S’agissant de la 3 eme voie de l’autoroute A 480 attendue depuis des années, elle était annoncée comme financée, prête , par André Vallini alors Président (PS) du Conseil Général avant les élections municipales. Après ces mêmes élections et l’accession de Christophe Ferrari (PS) à la présidence de la Métro avec les Verts/PG constituant son premier groupe d’élus électeurs, le tout nouveau Président a déclaré qu’il n’en était pas question. Il préfère les bouchons, la pollution et le chômage aux travaux publics.

L’AUTOROUTE GRENOBLE SISTERON  » RELANCEE DEPUIS… 1997

Le même André Vallini promet à intervalles assez réguliers la « relance « de l’autoroute Grenoble/Sisteron dont les travaux ont été interrompus au Col du Fau par la gauche en 1997 dans le cadre – déjà– d’un accord de gouvernement avec les Verts. Il a annoncé comme une « avancée « qu’elle serait programmée pour après 2050.

LES EMPLOIS TOMBENT

Pendant ces palinodies politiciennes au détriment de l’intérêt général les emplois tombent. Ce qui permet aux élus socialistes, Verts et du Parti de Gauche d’adopter une posture de solidarité très compassionnelle à l’égard de ceux qu’ils mettent au chômage. On revient à la formule selon laquelle la gauche aime tellement les pauvres qu’elle en créé.

En attendant tout le monde souffre.

Catégories : Actualité