Tour Perret: la municipalité Destot fait la quête auprès des Grenoblois!

Publié par Les Républicains 38 le

La municipalité Destot a augmenté les impôts de + 9 % en 2008 au lendemain de sa réélection après s’être engagée pendant la campagne devant les Grenoblois à ne pas les augmenter . Mais elle était exsangue : en 2008 après 13 ans de gestion pendant laquelle elle a vécu sur l’acquis de la municipalité précédente , elle a été contrainte de solder sa mauvaise gestion.

Mais aujourd’hui c’est bien pire. Tous les clignotants sont au rouge : endettement,(JC PEYRIN (UMP):  » LA DETTE DE GRENOBLE + 67,9% PENDANT LES MANDATS DESTOT « )  frais de fonctionnement,( FRAIS DE FONCTIONNEMENT : GRENOBLE LE TRÈS MAUVAIS ÉLÈVE)  niveaux des impôts locaux . L’Adjoint Jérôme Safar (PS ) a été contraint de le reconnaître . Le prochain mandat doit être celui du désendettement et on peut plus augmenter les impôts..( J.Safar (PS)reconnaît qu’à Grenoble: » il faudra s’attaquer sérieusement au désendettement »!)

UNE SITUATION FINANCIÈREMENT EXPLOSIVE

Mais ça ne suffira pas. La gestion laxiste et irresponsable additionnée aux coupes sombres du gouvernement produisent une situation financière explosive .(Jeudi à Matignon: M.DESTOT(PS) a accepté que Grenoble soit financièrement étranglée)

On le voit avec la situation de la Tour Perret . Ce symbole Grenoblois se dégrade : « des petits morceaux qui tombent régulièrement de tout là-haut, là-haut (86 mètres tout de même) » indique Grenews.

 » LA VILLE N’A PAS LES MOYENS  »

L’adjoint au… bétonnage, Philippe de Longevialle ( app PS)  qui sait si bien faire pour que la ville soit  » compacte  » est démuni s’agissant de la Tour Perret : “On a beau purger régulièrement le béton qui se dégrade notamment sous l’effet du froid et de la pluie, ce petit bijou d’un point de vue technique doit absolument être restauré. Grâce aux études menées en 2010, nous savons ce qu’il faut faire, mais reste un problème: l’argent. Avec des travaux estimés à près de 6 M€, si ce n’est plus, la Ville n’a pas les moyens de faire face”. ( Grenws).

UN SIXIÈME DE LA TOUR PERRET EN FRAIS DE BOUCHE !

Rappelons que la municipalité a dépensé à peu prés 1 millions d’Euros supplémentaire avec l’augmentation des frais de bouche et de  déplacements des élus ( + 57%) : à un tel rythme  il  peut y avoir  risque de surcharge pondérale pour les élus. (Municipalité PS de Grenoble : frais de bouche et voyages c’est l’explosion +57%)

Rappelons que des opérations de propagande  comme Grenoble ( faux) Factory et le seul Forum Libé avec  » Grenoble en Couleurs  » doivent approcher au total le million d’Euros ( 450 000 + 250 000 + 150 000 ) . En voilà presque 2 sur 6 !

LA TOUR PERRET NE SURGIT PAS PAR SURPRISE

D’autant que la Tour Perret ne surgit pas par surprise parc Paul Mistral.  Elle existe depuis 1924 .

La  tour Perret “n’est pas à l’abandon”, clame P. de Longevialle. La preuve ?  « un comité scientifique composé d’une quinzaine d’experts s’est réuni pour la première fois le 5 mars dernier pour plancher sur la réhabilitation de l’ouvrage classé aux Monuments historiques depuis 1998 » . Ne pas rire.
Classé en 1998 , la ville réunit un comité d’expert en mars 2013 ! Toujours cette efficacité Grenobloise que le monde nous envie.

SI ON NE FAIT RIEN LA TOUR PERRET POURRAIT ÊTRE IRRÉCUPÉRABLE

C’est que c’est grave et urgent. Le Délégué de la Fondation du patrimoine de l’Isère, Alain Robert  confirme: “La Ville a bien compris que, là, il y a urgence absolue. Si on ne fait rien dans les 5 à 6 ans à venir, la tour Perret pourrait être irrécupérable”.

Que faire ? L’Adjoint est toujours aussi bon dans le choix des mots :  “On recherche d’autres solutions de financement, à travers du mécénat notamment. On réfléchit aussi à lancer une souscription auprès des Grenoblois, pour que chacun puisse apporter sa pierre (!) à l’édifice”.

LES ÉLUS PS EN TRAIN DE FAIRE LA MENDICITÉ DANS NOS RUES

Ainsi les Grenoblois auxquels la municipalité a augmenté les impôts de + 9 % devraient envoyer des dons pour que celle ci puisse faire face à ses obligations de base : entretenir son patrimoine ! Sans lui demander des comptes ?

On imagine parfaitement nos élus PS et apparentés dans la ville en train de faire la mendicité dans nos rues.  Ce dossier est évidemment le symbole visible de l’échec et des négligences de la municipalité pourtant phare en tous domaines !

ABANDONNÉE AU PROFIT DE LA COM’, DE L’ESBROUFFE

Cette Tour Perret qui menace de s’effondrer devrait être l’un des atouts touristiques de la ville : elle a été abandonnée au profit de la com’ ,de l’esbrouffe, du vide du discours, du vent.

Non M.Destot vous n’obtiendrez pas  des Grenoblois qu’ils mettent deux fois la main à la poche. Une fois par vos impôts iniques et une autre fois pour répondre à votre appel.
D’autant moins que vous faites le choix de paupériser la ville , d’installer des populations de plus en plus précarisées et qu’on voit mal celles-ci au RMI, en dessous du seuil de pauvreté , à la Couverture Maladie Universelle (CMU), allocataires du logement cotiser pour la Tour Perret. (VERDICT DE L’INSEE : GRENOBLE SE PAUPÉRISE AVEC UN CUMUL DE SIGNES DE PRÉCARITÉ).

Vous êtes dans l’impasse doublement. Mais c’est surtout Grenoble malheureusement qui en souffre.

C’est un choix lourd de conséquences que la municipalité Destot a fait en abandonnant le patrimoine de Grenoble. Elle devra s’en expliquer aussi.

Catégories : Actualité