TGV à GRENOBLE: C.FERRARI (PS) CHOISIT L’IMMOBILISME

Publié par Les Républicains 38 le

Avec les propos de Christophe Ferrari Président (PS) de la Métro sur le TGV Paris Grenoble on a tout compris ! Il ne se passera rien. Grenoble demeurera la dernière ville de France à ne pas bénéficier d’une ligne à Grande Vitesse ( LGV) .
Une ligne qui est déjà dans les 10 lignes de France parmi les plus malades selon la SNCF. Merci MM Destot et Vallini qui avaient régné sur Grenoble et l’Isère avec tant d’efficacité.

Mais ça ne va s’améliorer quand Christophe Ferrari (PS) nouveau Président de la Métro autorisé par les Verts et le Parti de Gauche explique au DL ( 16.5) :  « La ligne TGV ? J’y suis favo­rable, mais je dis : quel inves­tissement pour combien de minutes gagnées ? Dans le contexte actuel, il y a peut­ être d’autres moyens pour rappro­cher Grenoble de Paris, ce qui est très important, c’est incontestable». (GRENOBLE ET LE TGV : UN HANDICAP QUI S’AGGRAVE)

DU HOLLANDE DANS le TEXTE …

On dirait du Hollande dans le texte: voilà ce qu’il faudrait faire que je ne ferai pas.

Christophe Ferrari résume une ligne  » normale  » de TGV en minutes gagnées. Il ne voit pas ce que signifierait pour les liaisons inter cité la libération de la ligne SNCF actuelle des passages du TGV, pour son entretien qui laisse à désirer pour ces raisons.(TGV BLOQUÉ : l’INCIDENT QUI DÉMONTRE LE RETARD DE GRENOBLE)

ON EST CERTAIN QU’IL NE SE PASSERA RIEN

Avec une volonté exprimée avec autant de détermination, de clarté et de fougue on peut être certains que le Ministère des Transports et la SNCF vont se pencher activement sur la desserte de Grenoble!

Rappelons tout de même que les élus locaux ( Vallini, Destot, Baïetto, Fioraso, Brottes…) tous PS n’ont pas levé le petit doigt en aucune occasion pour obtenir une ligne nouvelle entre St Exupéry et Grenoble.

GRENOBLE A PERDU la GARE DAUPHINE/SAVOIE

Même pas au moment des débats sur le Lyon-Turin à l’occasion desquels Chambéry se battait pour obtenir la desserte de sa gare du centre ville faisant sauter le projet de gare Dauphiné Savoie prévu entre Pontcharra et Montmélian qui était un atout considérable pour le Grésivaudan.(DESTOT(PS) ET LE TGV LYON TURIN: RIEN POUR GRENOBLE)

LES LIAISONS INTER CITES IMPOSSIBLES

Une ligne à Grande Vitesse entre St Exupéry et Grenoble qui aurait libéré la ligne actuelle encombrée des TGV pour organiser une desserte inter cités entre Grenoble et Lyon. Permettant de mieux aménager le territoire évitant la bétonisation de l’agglomération. Un élément que ne cite même pas Christophe Ferrari empêtré dans la gestion à la petite semaine de la Métro dont il était le Vice Président aux Finances.

RIEN SUR RIEN

Rien sur les liaisons routières, abandon du train Grenoble- Gap, rien sur le TGV. Décidément l’agglomération a bien renoué avec une union de toute la gauche qui va parfaitement gérer l’immobilisme avec une phraséologie de vainqueur.(C.FERRARI (PS) et la METRO: HABILLER L’IMMOBILISME )

Les débats éloignés de ses compétences ne vont pas manquer au Conseil Communautaire: Pourquoi ne pas en organiser un sur le traité Transatlantique comme l’a fait le Conseil Municipal de Grenoble ?

Catégories : Actualité