TAXES FONCIÈRES: GRENOBLE 1ERE OU DEUXIÈME DE FRANCE?

Publié par Les Républicains 38 le

Grenoble est en train de gagner une bataille: on ne sait pas si elle est première ou deuxième.

Pour le « Nouvel Observateur » Grenoble est la ville la plus chère de France pour son taux de Taxe Foncière. « Pour le foncier bâti, c’est Grenoble qui a le taux d’imposition le plus élevé devant Angers  et Caen  » explique le « Nouvel Observateur » . (GRENOBLE: PREMIÈRE DE FRANCE… POUR L’IMPÔT FONCIER!)

Bravo Grenoble qui a un Adjoint aux Finances qui a réussi à placer Grenoble en N°1 : il mérite d’être le candidat PS à l’élection municipale.

Mais pourtant ça n’est pas tout à fait sur.

NOUS SOMMES PARMI LES PLUS IMPOSÉS DE FRANCE

Pour l’Union nationale de la propriété immobilière (Unpi) Grenoble est seulement deuxième de France pour l’impôt foncier ! Déception.

« Parmi les grandes villes, c’est Amiens qui enregistre en 2012 le taux le plus fort (55,87 %) devant Grenoble (54 %).
Plus loin arrivent Dijon (46,57 %), Besançon (44,22 %),Saint-Étienne (40,22 %), Mulhouse (39,01 %), Nancy (38,40 %), Strasbourg (33 %), Metz (30,72 %), Lyon (26,7 %),  Villeurbanne (25,83 %)…
Paris a le taux le plus bas de France (13,50 %) selon l’UNPI.

Bref Grenoble est la meilleure de toute façon. Première ou deuxième la municipalité a gagné : nous sommes parmi les plus imposés de France.

AVANT DERNIÈRE POUR L’IMPÔT, LA DETTE ET LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

De son côté  » le Point » a classé Grenoble avant dernière sur les 3 critères de l’impôt , de la dette par habitant et des dépenses de fonctionnement. Malheureusement le classement est par ordre décroissant : plus on est imposé, plus la dette est forte et les frais de fonctionnement élevés plus on est dans le bas du tableau! (FINANCES:LE DOSSIER DU « POINT « QUI ACCABLE GRENOBLE)

ENTRE 2007 ET 2012 + 24,55 % DE LA TAXE FONCIÈRE

Pas de chance pour la municipalité. Et le PS a choisi l’Adjoint … aux Finances pour être son candidat aux municipales en 2014 . Le même qui affirmait la main sur le coeur qu’une fois réélue la municipalité n’augmenterait pas les impôts. C’était pendant la campagne de 2008. Résultat ? + 9 % au lendemain des élections ((J.Safar (PS)reconnaît qu’à Grenoble: » il faudra s’attaquer sérieusement au désendettement »!)

Grenoble:
————————————————

1 – TAUX DE TAXE  FONCIERE 2012  (département + bloc communal)  hors TEOM : 54%

2 – AUGMENTATION  TAXE FONCIERE  2007/2012  (hors TEOM) :  + 18,28

3 – AUGMENTATION TAXE FONCIERE 2007/2012 (TEOM comprise) + 24,55

 

Catégories : Actualité