T.KOVACS (REP) à E.PIOLLE « le pacte de confiance brisé avec les Grenoblois »

Publié par user1 le

Par une lettre forte et qui fera date Thierry Kovacs,  Maire de Vienne répond à l’incroyable aveu du Maire de Grenoble.

Par lettre en date du 19 octobre , Eric Piolle avait en effet  tenu à faire savoir au Président des Républicains38 qui  » a pris l’initiative d’une pétition pour la sécurité des Grenoblois que ce dispositif de démocratie locale n’est pas encore délibéré (….) votre pétition ne pourra pas être traitée autrement que toutes les autres pétitions » .

« DE TRES NOMBREUX GRENOBLOIS SIGNENT NOTRE DEMANDE de REFERENDUM »

Dans sa réponse Thierry Kovacs , dont Jean-Claude Peyrin l’a chargé au titre  des Républicains38, rappelle que  « devant l’évolution dramatique de l’insécurité dans la ville ( encore + 33 % de vols avec violence et + 55% de délinquance dans les transports en communs au premier semestre 2015) de très nombreux grenoblois signent notre demande d’organiser un référendum sur les caméras de vidéo protection.

Thierry Kovacs ici à Grenoble devant le tram

Thierry Kovacs ici à Grenoble devant le tram

 » A COMPTER de 8000 SIGNATURES, UNE VOTATION SERA ORGANISEE  » ( engagement N°6 de Piolle)

Le Vice Président des Républicains38  ajoute cruellement:   » elle s’appuie sur votre engagement N°6: « à compter de 8000 signatures d’habitants ( le seuil actuel de la saisine) une votation des habitants sera organisée sur le sujet choisi par les habitants. La municipalité ne pourra déroger au résultat de la votation si la participation a atteint au moins le niveau de celle l’élection municipale « .

L’ADES D’AVRILLIER ET COMPARAT  (ROUGE/VERTS) N’EN VEUT PAS

Précisant aussi :  » dés que nous l’avions lancée, nous avions bien noté que l’une des composantes extrémistes de votre municipalité, l’ADES, avait immédiatement émis des réserves expliquant que les élus choisiraient les sujets soumis à référendum (!) . Mais nous ne pensions pas que vous seriez prisonnier de tels excès. »

 » VOTRE ENGAGEMENT N° 6, LUI NON PLUS, PAS TENU ! »

Thierry Kovacs exprime le sentiment de nombreux Grenoblois:  » C’est la raison pour laquelle nous sommes très choqués que, par notre intermédiaire, vous informiez les grenoblois que votre engagement N°6 n’est – lui non plus- pas tenu !

L'engagement N°6 que E.Piolle ne veut pas tenir face à la montée de la colère des Grenoblois

L’engagement N°6 que E.Piolle ne veut pas tenir face à la montée de la colère des Grenoblois

« SA NON MISE EN OEUVRE SERAIT EXTRÊMEMENT GRAVE »

 » Il est pourtant extrêmement simple et clair, pas coûteux pour les finances locales, aisé à mettre en application. Cette position est évidemment intenable pour vous . Après les révélations sur la fausse « co-construction » , l’échec de vos tentatives de tromper les Grenoblois par des vitrines de concertation derrière lesquelles vous cachez les décisions prises dans l’opacité, la non mise en oeuvre de cet engagement serait extrêmement grave.

LE PACTE de CONFIANCE SERAIT BRISé avec TOUS les GRENOBLOIS »

 » Le pacte de confiance déjà rompu avec des pans entiers de la vie grenobloise – économie, sport, culture- serait brisé avec tous les grenoblois.

Ce week end encore les militants Républicains seront dans les rues de Grenoble....

Ce week end encore les militants Républicains étaient dans les rues de Grenoble….

Mais Thierry Kovacs enfonce le clou et montre que les Républicains38 ne renonceront pas à défendre les Grenoblois:

 » NOUS POURSUIVONS ACTIVEMENT le RECUEIL de SIGNATURES »

 » Pour notre part nous ne voulons connaître que vos engagements publics solennellement pris devant les Grenoblois au moment de votre élection.Nous poursuivons donc activement le recueil des signatures afin d’atteindre le chiffre de 8000 habitants que vous exigez.

 » NOUS VOUS PLACERONS DEVANT VOS RESPONSABILITES FACE AUX GRENOBLOIS »

 » Ensuite nous vous placerons devant vos responsabilités en face des grenoblois qui jugeront eux mêmes de votre attitude. Nous porterons également le débat au plan national afin d’éclairer tous ceux auxquels vous vous adressez au nom des Verts pour leur expliquer la réalité de vos méthodes.

... au grand dam d'Eric Piolle ( ici rue de Strasbourg)

… au grand dam d’Eric Piolle ( ici rue de Strasbourg )

 » ET NOUS VERRONS SI VOUS CAMPEZ sur VOTRE POSITION de TRAHIR cet ENGAGEMENT »

« Et nous verrons si , à l’issue de ce débat, vous campez toujours sur votre position de trahir également cet engagement permettant l’expression libre des citoyens. »

Avec cette prise de position Eric Piolle a franchi un degré supplémentaire dans le mépris de toute consultation sérieuse des Grenoblois.

SES USINES à GAZ de FAUSSE PARTICIPATION SONT UN FIASCO

Il vient d’annuler ses  » assises  citoyennes  »  après la chaise vide des commerçants pour les assises du commerce et ses Conseils citoyens indépendants ( !) ne sont toujours pas en place ; Ils devaient comporter chacun 40 membres, 20 tirés au sort sur une liste de volontaires assez politisée et 20 piochés au hasard sur les listes électorales . En fait l’Adjoint a admis qu’ils se réunissaient avec 20 personnes en moyenne… On voit lesquels !

Les luxueuses caves de la cité HLM Mistral des dealers disposaient de caméras de vidéo surveillance à l'extérieur ! elles sont refusées à la police. E.Piolle Président de l'OPHLM ne peut pas... réparer les ascenseurs. On comprend que les Grenoblois se mobilisent

Les luxueuses caves de la cité HLM Mistral des dealers disposaient de caméras de vidéo surveillance à l’extérieur ! elles sont refusées à la police. E.Piolle Président de l’OPHLM ne peut pas… réparer les ascenseurs. On comprend que les Grenoblois se mobilisent

E.PIOLLE VEUT PARACHEVER le VERROUILLAGE de la VILLE

En voulant fermer la possibilité de la consultation citoyenne Eric Piolle veut parachever le verrouillage complet de la ville. Les groupuscules qui composent sa coalition pourraient ainsi continuer à prendre les décisions en toute opacité.

Avec THIERRY KOVACS les REPUBLICAINS 38 NE LAISSERONT PAS FAIRE

La prise de position de Thierry Kovacs indique que les Républicains38 et l’opposition municipale ne le laisseront pas faire.  Il reste maintenant aux Grenoblois à se mobiliser fortement pour réclamer la parole. D’abord les milliers qui ont déjà signé la pétition pour exiger  une consultation sur la base de l’engagement N° 6 de  E.Piolle. Et puis tous les autres qui sont attachés au respect de la parole publique.

GRENOBLE DOIT RENOUER AVEC LE REFERENDUM….

Grenoble doit renouer avec le référendum: les derniers auxquels les grenoblois ont été appelés à participer ont tous été organisés par la municipalité de droite. L’un concernait le choix du tramway, l’autre la création de la voie sur berge.

… DANS LA TRADITION GAULLISTE de DONNER LA PAROLE AUX CITOYENS

En défendant cette procédure qui redonne la parole aux Grenoblois Thierry Kovacs se situe bien dans la tradition gaulliste et dans celle de Grenoble. Avant que la gauche et les Verts ne confisquent le pouvoir dans les mains de quelques uns. Il faut les contraindre à le rendre aux citoyens. Les vrais.

 

 

 » UNE ERREUR de FORME QUI NE NECESSITAIT PAS VOTRE INTERVENTION TOUTE AFFAIRE CESSANTE…. »

NB  Subsidiairement dans sa lettre au Président des Républicains38 , Eric Piolle fait une remarque sur une ridicule affaire de logo de la ville qui aurait figuré sur des pétitions. Sur ce point Thierry Kovacs précise:  « S’agissant du logo de la ville, une erreur de photocopie sur quelques pétitions a été commise puisque la feuille de pétition du groupe d’opposition municipale qui comporte le logo de la ville a été reproduite en indiquant l’adresse de notre formation politique au lieu et place de celle de l’hôtel de ville.

 » Nous avons bien compris que cette erreur de forme évidemment corrigée ne nécessitait pas votre intervention toute affaire cessante, mais avait pour seul objet d’exprimer votre mépris pour les milliers de grenoblois qui signent en pensant que vos engagements publics ont une valeur. »

Catégories : Actualité