SUPPRESSION DU STATIONNEMENT : GRENOBLE FAIT PIRE QUE DUFLOT !

Publié par Les Républicains 38 le

Cécile Duflot présente jeudi les ordonnances voulues par François Hollande pour relancer la construction de logements.
Hauteur des immeubles, limitations des places de parking, transformation des bureaux en habitation,la ministre souhaite densifier les villes à mort. La grogne monte chez les maires qui veulent préserver la qualité de vie des habitants.
Grenoble et la Métro qui ont été cogérés par le PS et les Verts/Ades se retrouvent tout à fait dans cette politique de bétonnage qu’ils conduisent eux mêmes tous azimuts.Ils ne grognent pas, ils en rajoutent.

L’ÉCHEC TOTAL

Les ordonnances entreront en vigueur dès le mois de septembre selon Duflot. Elles ne permettront évidemment pas de tenir la promesse d’Hollande de construire 500 000 logements pas an. (LOGEMENT: LES MESURES DUFLOT ACCÉLÈRENT LA CHUTE EN FIN D’ANNÉE) Mais ce n’est pas le but.(BÂTIMENT : LES CHIFFRES CONFIRMENT LA CATASTROPHE)
L’objectif est purement électoral. Pour le reste c’est l’échec total (MÊME LE PRÉSIDENT DES HLM, DÉPUTÉ PS N’EN PEUT PLUS DES PROMESSES NON TENUES)
Personne ne souligne la contradiction de voir des prétendus  » Verts » bétonner à mort sans créer d’espaces de respiration pour les urbains et leurs familles.
On connaît cela à Grenoble ou le concept de Villeneuve porté par le PS et soutenu mordicus par les Verts/Ades est celui de la densification.

LIMITER LES PLACES DE STATIONNEMENT PAR LOGEMENT CONTRUIT !

C.Duflot va accorder des dérogations pour transformer les bureaux en logements avec pour effet d’augmenter les règles de densité d’habitations par rapport aux bureaux dans les villes. La ministre va aussi proposer de limiter les places de stationnement par logement construit pour les voitures. Dans plusieurs agglomérations, une règle vieille de cinquante ans impose jusqu’à 3 places par logement. Elle veut passer à une place par logement !

GRENOBLE FAIT PIRE QUE DUFLOT

Elle reprend nos méthodes qui ont échoué: « pour éviter que les voitures ne stationnent dans les rues, ce plafond sera réduit à une place dans les centres-villes « annonce en effet Cécile Duflot.
Or à Grenoble la municipalité Destot est déjà passé à 0,8 place de stationnement par appartement afin de favoriser la « compacité ».
Cela permet au promoteur de densifier beaucoup plus puisqu’il n’a pas a supporter le coût et l’espace des parkings.(SUPPRESSION DU STATIONNEMENT: M.CHAMUSSY (UMP)DÉNONCE L’EXPLOSION DU COMPTEUR)

LE HIC SE SONT DES HABITANTS QUI TOURNENT EN VOITURE AUTOUR DE LEURS HABITATIONS

Le hic comme on verra rue Hoche, à Bonne , à Jean Macé (BÉTONNAGE: quai de la Graille/Jean Macé 10 000 habitants en bordure des voiries) avec l’hyper densification sans stationnement ce sont des voitures qui tournent indéfiniment , qui polluent avec des habitants qui ne savent pas ou stationner.
C’est évidemment absurde. Et dangereux en termes d’aggravation de la pollution. Grenoble est encore plus dogmatique que C.Duflot!

PS/VERTS/ADES UNE SEULE ET MÊME POLITIQUE DE GRENOBLE À PARIS

En tout cas les orientations de C.Duflot correspondent exactement à ce qui est conduit à Grenoble en matière de densification ( tours à l’esplanade) (ESPLANADE: 8000 GRENOBLOIS ONT SIGNÉ POUR L’ANNULATION DE LA ZAC, pas pour un débat supplémentaire) et démontrent que PS et Verts/Ades sont bien en accord sur le fond.
Les « Réseaux citoyens  » qui moulinent pour faire accroire autre chose démontrent de plus en plus le caractère politicien et mensonger de l’opération qui pourrait altérer la sincérité du scrutin si elle n’était pas dénoncée fortement(.FICELÉ: Pascal CLOUAIRE ET LE « RÉSEAU CITOYEN » « REJOINTS » PAR L’ADES/VERTS!)

Car il s’agit bien d’une seule et même politique conduite à Grenoble et à Paris par la coalition. Avec les effets catastrophiques que l’on voit.

 

Catégories : Actualité