STADE des ALPES:  » UN STADE DES ANNEES 70″

Publié par Les Républicains 38 le

« Le Stade des Alpes est dans le modèle des stades anciens, alors qu’il a été construit récemment » affirme  François Lec­cia  direc­teur de l’Institut du sport et management à GEM  ( DL du 11/05) .

Ce que confirme dans le même journal Pierre Chaix Docteur en économie et Maitre de conférence à l’université PMF : « «Le problème du Stade des Alpes, c’est sa conception (…)  la rentabilité d’un stade est conditionnée à sa pluridisciplinarité, sa pluri-activité, et toutes ces dimensions-là semblent avoir été mises de côté. Du coup, on arrive au constat suivant : on n’a pas besoin de ce stade (…)  les espaces réceptifs pour le grand public sont dans des blocs de béton en plein-vent et les réceptions d’après-match du FCG doivent se faire au Palais des sports.On a construit en 2008 un stade des années 70, en termes d’outils économiques  » .

LES CAFOUILLAGES de la MUNICIPALITE PIOLLE (Verts/PG)

Au moment ou le Sénateur (UMP) Michel Savin remet un rapport complet sur  » sport professionnel et collectivités locales  » au nom de la Mission Sénatoriale qu’il préside, les cafouillages  de la municipalité Piolle (Verts/PG) en matière d’équipements sportifs rejoignent le bilan désastreux de l’équipe Destot/Safar (PS).

UN STADE PAS ADAPTE à la GESTION d’AUJOURD’HUI

Il est donc établi par les experts que le Stade de prés de … 100 M € n’est pas adapté à la gestion d’aujourd’hui!  C’est l’une des parties du bilan de MM Baïetto et ses premiers Vice Présidents , Geneviève Fioraso et Jérôme Safar. Tous PS et tous excellents visionnaires dans leurs commentaires sur eux mêmes. Qui va leur demander des comptes sur leurs fautes?

IL COÛTE 2,9M € par AN AU CONTRIBUABLE

Aujourd’hui le Stade coûte pourtant 2,9 M€ par an au contribuable a rappelé Michel Savin dans son interview à RBI ( M.SAVIN (UMP):  » le STADE des ALPES COÛTE 2,9M€ par an AU CONTRIBUABLE ») .

La société Carilis choisie et subventionnée pour gérer le stade utilise le lieu pour attribuer des fonds de commerce qui font concurrence à une activité commerciale de la ville déjà en berne.(STADE DES ALPES: UNE NOUVELLE SURFACE COMMERCIALE!)

E.PIOLLE DIT NON AU RUGBY et au FOOT

Mais le fait d’avoir construit un Stade « des années 70 » en termes économiques ajoute au désastre de son coût faramineux . Décidément MM Destot et Safar auront tout faux.(STADE DES ALPES: LE GOUFFRE FINANCIER DE LA GESTION PS)

Eric Piolle (Verts/PG) en refusant au FCG ses projets à Lesdiguières ,  (E.PIOLLE ( Verts/PG): C’EST NON à LESDIGUIERES (FCG)) en reniant la vocation footbalistique du Stade des Alpes (GRENOBLE : Le STADE des ALPES NE SERAIT PLUS DEDIE AU FOOT) fait des choix de très court terme sans aucune vision .

Ni sur les objectifs , ni sur la gestion elle même car sa municipalité dogmatique ne peut pas s’orienter vers des solutions innovantes qui épargnent le contribuable.

Voilà un dossier emblématique de la gestion de gauche. Et le PS et les Verts/Parti de Gauche gèrent ensemble le Stade à la Métro. Pas de chance de voir poindre des économies à l’horizon

 

 

 

Catégories : Actualité