SMTC et COMMERCES: le SCANDALE de L’INDEMNISATION
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  SMTC et COMMERCES: le SCANDALE de L’INDEMNISATION
10 nov 2015 07:11 Commentaires fermés user1

Début novembre 2015 le comité Syndical du SMTC présidé par Y.Mongaburu (Verts/Ades) a indemnisé… 2 commerçants de l’agglomération grenobloise pour les travaux du Tram E inauguré depuis juillet.

On se souvient que s’agissant de la « Queue de Cochon » un établissement du Fontanil qui a du déposer son bilan après 43 ans d’existence supprimant 16 emplois dans l’indifférence générale les  52 000€ d’indemnisation sont arrivés si tard qu’ils ont été versés au… liquidateur judiciaire .

EN 4 ANS de TRAVAUX, 5 COMMERçANTS INDEMNISES

En 4 ans de travaux du tram et jusqu’à juin 2014,  5 commerçants seulement avaient été indemnisés dans toute l’agglomération grenobloise! Les rideaux tombaient un à un et la municipalité Destot (PS) promenait son indifférence . Les présidents successifs du SMTC se croisaient les bras bien à l’abri : MM Issindou et Ollivier ,le Sénateur en sursis Jacques Chiron (PS) ont baladé les commerçants de dossiers en dossiers jusqu’à ce qu’ils meurent .

" on ferme, on n'a pas été aidé, on a été baladé..." Le Petit Paris a résumé sur sa vitrine ce qu'avait été la politique de la gauche et des Verts par le SMTC

 » on ferme, on n’a pas été aidé, on a été baladé… » Le Petit Paris a résumé sur sa vitrine ce qu’avait été la politique de la gauche et des Verts par le SMTC

LE COMMERCE GRENOBLOIS NE S’EN EST JAMAIS REMIS

Ces travaux interminables qui n’ont jamais pris en compte l’accès aux commerces ont été catastrophiques pour l’activité commerciale de la ville. Pas seulement sur le tracé du Tram. Mais aussi pour toute la ville et tous les quartiers d’autant qu’en parallèle des travaux étaient conduits dans le plus grand désordre, sans aucune coordination, aucune signalétique globale adaptée comme on l’a vu sur les quais, rue de Stalingrad, rue Thiers. Résultat l’hécatombe a été terrible et le commerce Grenoblois ne s’en est jamais remis.

Toutes les rues de Grenoble ont été impactées ( ici A.Lorraine) et les commerçants sont morts en s'affichant

Toutes les rues de Grenoble ont été impactées ( ici A.Lorraine) et les commerçants sont morts en s’affichant

P.CLOUAIRE (Verts/PG) RECONNAIT que les USAGERS des TRANSPORTS ne SONT PAS DEPENSIERS

Des clients à fort pouvoir d’achat ont renoncé définitivement à chercher à pénétrer dans Grenoble. D’autant qu’avec la ligne E la com’ a été exclusivement axée sur les transports collectifs. Pascal Clouaire Adjoint (Verts/PG) notamment chargé du commerce avouant récemment que les usagers des transports en communs n’étaient pas les plus dépensiers. Pourquoi donc n’avoir pas intégré les autres modes de déplacement dans la signalétique , la communication et l’adaptation des voiries afin de sauvegarder l’activité commerciale? Afin de maintenir des clients ?

Grenoble a vu des dépôts de bilan de boulangerie (ici cours Jean Jaurés) de pharmacie que les clients ne pouvaient plus approcher. Les élus PS et Verts n'ont pas levé le petit doigt.

Grenoble a vu des dépôts de bilan de boulangerie (ici cours Jean Jaurés) de pharmacie que les clients ne pouvaient plus approcher. Les élus PS et Verts n’ont pas levé le petit doigt.

LES PREMIERES LIGNES de TRAM: AUCUN RIDEAU BAISSE

Quand on pense qu’à l’arrivée des premières lignes dans l’hyper centre la municipalité de droite pensait prioritairement à l’accès des commerces, indemnisait en temps réel, construisait des parkings de compensation des places perdues. Résultat ? aucun rideau baissé. Il y a vraiment une différence entre la gauche et la droite.

Anne Gerin, Jean-Claude Peyrin, Sandrine Martin-Grand élus Républicains  très vigilants mais malheureusement minoritaires au SMTC .

Anne Gerin, Jean-Claude Peyrin, Sandrine Martin-Grand élus Républicains très vigilants mais malheureusement minoritaires au SMTC .( photo DL)

LES 2 COMMERçANTS SONT INDEMNISES pour… 2014

Avec la même majorité PS/Verts/PC reconduite sous la présidence de Y.Mongaburu les choses ne s’améliorent pas malgré la vigilance des élus Républicains minoritaires, Jean-Claude Peyrin, Anne Gérin et Sandrine Martin-Grand.

Les deux commerçants indemnisés à ST Egrève et St Martin le Vinoux pour un  préjudice subi entre septembre et décembre… 2014 sont encore là pour percevoir la compensation.

Les autres, tous les autres ont disparu et ne réclament plus rien.  C’est un assassinat volontaire, organisé qui est une oeuvre commune des élus de gauche et Verts.

 

Rue Thiers très commerçante a été sinistrée par des travaux interminables ajoutés à l'inaccessibilité de la ville pendant les travaux du tram E

Rue Thiers très commerçante a été sinistrée par des travaux interminables ajoutés à l’inaccessibilité de la ville pendant les travaux du tram E

QUELLE EST LA PART des TRAVAUX dans les DEPÔTS de BILAN ?

Quelle est la part des travaux de la ligne E dans les dépôts de bilan depuis 5 ans ? + 30 % de dépôts de bilan des commerces en 2014 ( soit 104 commerces) , 149 commerces ont fermé depuis le début de l’année 2015 et 533 locaux commerciaux étaient disponibles  sur le seul territoire de la ville de Grenoble. La va­cance des commerces était ici de 8,5 % en 2014, pour une moyenne nationale à 7 %. Sur les six premiers mois de l’an­née, la commercialisation des locaux commerciaux a baissé de 62 % à Grenoble.

Des commerçants ont témoigné sans que rien ne soit pris en compte

Des commerçants ont témoigné sans que rien ne soit pris en compte

 

Ce commerçant a refusé l'indemnisation ridicule et si tardive qui lui était proposée refusant l'humiliation

Ce commerçant a refusé l’indemnisation ridicule et si tardive qui lui était proposée n’acceptant pas l’humiliation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CHÔMAGE PROGRESSE PLUS VITE dans l’AGGLOMERATION qu’en FRANCE

Sur la période août 2014­ août 2015, le chômage a na­tionalement progressé de 6,7 %, et sur l’agglomération de 11,5 %. Une Métropole que le visionnaire M.Destot avait décrite comme un ilot de croissance. Sans en en donner aucun des moyens.

QUELLE EST LA PART du COMMERCE dans les EMPLOIS PERDUS?

Quelle est la part des emplois perdus par le commerce? Quelle est la part des travaux du Tram dans la mort des commerces et les pertes d’emplois ? Quelle est la part de responsabilité de l’indifférence des élus successifs MM Destot, Issindou ,Ollivier ,Chiron (PS) et Mongaburu (Verts/Ades) qui attribuent les compensations aux pertes de chiffres d’affaires des années après que celles-ci aient eu lieu?

La nouvelle limousine de C.Ferrari Président (PS) de la Métro et sa place réservée devant sa Mairie a symbolisé la différence de traitement entre ceux qui ont besoin du stationnement pour survivre et ceux pour qui c'est un privilège en même temps qu'ils font la leçon aux autres...

La nouvelle limousine de C.Ferrari Président (PS) de la Métro et sa place réservée devant sa Mairie a symbolisé la différence de traitement entre ceux qui ont besoin du stationnement pour survivre et ceux pour qui c’est un privilège en même temps qu’ils font la leçon aux autres…

LA METRO de C.FERRARI (PS) NE DONNERA AUCUN CHIFFRE

La Métropole de M.Ferrari qui nous inonde de données inutiles, entourée d’instances de contrôle particulièrement performantes gardera un silence complet sur ses responsabilités dans ces domaines. Il s’agit pourtant de son coeur de métier: conserver les emplois non délocalisables, maintenir l’animation et la sécurité que représentent les commerces.

Dans la colère du commerce qui s’exprime aujourd’hui ces fautes ne sont guère citées puisque les institutions représentatives du commerce et de l’artisanat  ont cautionné les collectivités locales et leurs élus dans la période.

le Dauphiné Libéré lui même a publié ces images de la rue Lafayette

le Dauphiné Libéré lui même a publié ces images de la rue Lafayette

E.PIOLLE REUSSIRA T IL A  » GAGNER du TEMPS » c’est à dire en FAIRE PERDRE?

Mais ces fautes pèsent lourd dans le bilan économique de l’agglomération. C’est sur ce terreau asséché que la politique de la municipalité Piolle (Verts/PG) entre en application avec brutalité. Elle a une terrible vertu pédagogique : faire comprendre ou on en est arrivé et  découvrir l’ampleur du désastre qui attend la ville si ça se poursuit.

Les semaines qui viennent et le degré de conscience des acteurs sont décisifs. E. Piolle réussira t il encore à « gagner du temps » c’est à dire à en faire perdre à l’agglomération en poursuivant ses dogmes ou bien la société civile imposera t elle le principe de réalité?

Share