SMTC: DEFAITE HISTORIQUE pour les TRANSPORTS COLLECTIFS GRENOBLOIS

Publié par Les Républicains 38 le

Sur la photo du « DL » autour d’André Vallini ils n’avaient pas la mine réjouie: Alain Cottalorda, Christophe Ferrari et Didier Rambaud, respectivement -en titre-  Président du Conseil Général, de la Métro et Vice Président aux Transports du CG. Ils actent une convention fumeuse conclue entre le Conseil Général (PS) et la Métro (PS) dont le seul objet était de mettre fin en apparence aux déchirements entre élus socialistes sur le financement des Transports en communs de l’agglomération grenobloise. L’affaire du SMTC qui défraie la chronique depuis plusieurs semaines. Et qui a fait très mal en image. Les Isérois ont découvert avec effroi les rapports exécrables qui existaient entre élus socialistes et leur incapacité à traiter une clé de répartition de ces financements qui existait depuis 40 ans et avait été respectée par toutes les majorités.

POUR A.VALLINI le TRAMWAY N’EST PAS TRES FREQUENTé….

Les foucades d’André Vallini par lesquelles en particulier il mettait en doute la fréquentation du tramway par exemple n’ont pas apaisé les choses  Il avait fanfaronné  » Dites ­moi, franchement, est­-ce que toutes les lignes du tram­way sont saturées aujour­d’hui ? Non, je ne crois pas » .Comme d’habitude. Mais si la convention « n’est qu’un écran de fumée « comme l’expriment si justement le groupe d’opposition à la Métro ainsi que Pierre Gimel et Jean-Claude Peyrin , Président du groupe d’opposition et Président de l’UMP38 , ils ajoutent surtout: « une grave réalité s’impose, celle de l’officialisation de l’arrêt du financement dynamique des transports en communs de l’agglomération grenobloise par la baisse affichée de la participation du Conseil Général jusqu’en 2019 « .

Les élus PS Didier Rambaud, Christophe Ferrari, Alain Cottalorda ne sont pas à la fête autour d'André Vallini

Les élus PS Didier Rambaud, Christophe Ferrari, Alain Cottalorda ne sont pas à la fête autour d’André Vallini pour avaler la pilule

 » CETTE SIGNATURE FRUIT D’UN LONG TRAVAIL … »

Côté écran de fumée André Vallini a habillé la convention en ces termes:  » Il faut se réjouir de cette signature, fruit d’un long travail et d’une coopération étroite.(!) C’est vrai qu’entre partenai­res, il peut y avoir des pério­des de discussion un peu plus difficiles, donnant lieu à des inquiétudes excessi­ves, voire des postures. » Précisons qu’il ne s’inclue pas dans ces excès et que les accusations de mensonges entre partenaires d’une même formation dépassent la notion  » d’excès » .

LES RESEAUX de TRANSPORTS du SMTC et du CONSEIL GENERAL DOIVENT SE RAPPROCHER

La  » convention » prévoit que les réseaux de transports du SMTC et du Conseil Général doivent être « complémentaires  » dans l’agglomération! On imaginait benoîtement que c’était le cas. Que les bus des VFD ne concurrençaient pas le Tram. Que la SEM des VFD présidée par un PS et le SMTC présidé jusqu’à mars par un PS y avaient veillé. A quoi donc ont servi MM.Galvin,  Issindou, Chiron tous élus PS qui vantaient l’efficacité  de leurs présidences?

Pierre Gimel et Jean-Claude Peyrin et le groupe d'opposition à la Métro ont

Pierre Gimel et Jean-Claude Peyrin et le groupe d’opposition à la Métro ont dénoncé la baisse affichée des subventions

LE COUP de la « MUTUALISATION »….

Mais la convention prévoit aussi «que  les deux collectivités conviennent d’opérer des mutualisations, notamment en matière d’études et de marchés de services. » On sait que Vallini a déjà fait le coup de la  » mutualisation » entre le département et la région en signant aussi une convention qui n’engage à rien dans le sud grésivaudan ,mais lui a permis de lancer un  » nous sommes pionniers « .

LE RHÔNE A SUPPRIME le DEPARTEMENT DANS L’AIRE METROPOLITAINE

Rappelons qu’en matière de pionniers Lyon et le Rhône ont agi: ils sont supprimé le Conseil Général dans l’aire Métropolitaine afin d’enlever un échelon administratif et de simplifier la gestion. On ne vote pas en mars dans le grand Lyon pour les élections départementales…. C’est une autre économie que la suppression de l’aide aux transports collectifs! De plus la disparition de l’échelon départemental au niveau de l’agglomération  aurait abaissé la  moyenne des habitants pour la constitution des cantons hors agglo et aurait permis de sauvegarder la représentation des territoires. A. Vallini a tout faux.

Didier Rambaud (PS) a annoncé les décisions à Y.Mongaburu (Verts/ades) : ils ne se sont pas étripés longtemps

Didier Rambaud (PS) a annoncé les décisions à Y.Mongaburu (Verts/ades) : ils ne se sont pas étripés longtemps

LE CONSEIL GENERAL PASSE de 37 M€ à 15 M€ !

Côté financement le couperet tombe fortement: le conseil général passe en 2015 de 37 à 31 millions d’euros (25,2 M€ + 6 M€ d’aide à l’investisse­ment), puis à 20 M€ en 2017 et 15 M€ en 2018 ( DL 31/1). C’est l’abandon complet. Le contribuable de l’agglo et l’usager devront combler. On sait que la Métro est exsangue , le SMTC au bord de l’explosion en termes d’endettement ( 650 M€).

CHRISTOPHE FERRARI ( PS) FRÔLE L’EXPLOSION EN VOL

On comprend la mine de Christophe Ferrari (PS) qui se laisse diriger en interne par la majorité Piolle ( Verts/PG) qui l’a élu et en externe discipliné et dépassé, applique les décisions prises par André Vallini: la Métro a un ectoplasme à sa tête. On le savait déjà mais cette tentative de sortie de crise du SMTC  frôle l’explosion en vol. On se demande combien de temps encore les élus vont écouter ses phrases grandiloquentes et creuses qui n’atterrissent jamais? Didier Rambaud, Vice Président (PS) aux transports ne peut pas être fier non plus d’être celui qui a entériné la fin de l’aide du Conseil Général au transports collectifs pour 450 000 habitants. Alain Cottalorda , lui, regarde passer les trams avec le sourire qu’on lui connait. Vraiment gentil.

Y/MONGABURU (Verts/Ades)  N’EST PAS SUR LA PHOTO

Le président du SMTC, Yann Mongaburu ( Verts/Ades) n’était pas sur la photo ( ne pas être sur une photo est une punition pour lui) ,n’est pas signataire de la convention et a visiblement été tenu à l’écart de ce « fruit d’un long travail et d’une coopération étroite » comme l’a rappelé André Vallini dont on connait la disponibilité à se consacrer à de tels sujets. Il en a bien d’autres en tête.

Yann Mongaburu ( verts/Ades) au temps ou il "lavait la finance " et déclarait que son premier acte d'élu serait "de la remettre à sa place ". Maintenant au bord du Bosphore il commente apaisé la perte de    de subventions pour les transports Grenoblois....

Yann Mongaburu ( verts/Ades) au temps ou il « lavait la finance  » et déclarait que son premier acte d’élu serait « de la remettre à sa place « . Maintenant au bord du Bosphore il commente apaisé la perte de 45 M€ de subventions pour les transports Grenoblois….

LA FAIBLESSE des ELUS PS/Verts/PC de l’AGGLO EST DRAMATIQUE pour les TRANSPORTS

Depuis le départ Yann Mongaburu regarde passer les bus et commente l’actualité. Alors que le financement des transports collectifs est en jeu jamais la faiblesse des élus PS/Verts/PC de la Métro n’aura eu des conséquences aussi négatives pour le contribuable. C’est une coalition gauche/extrême gauche qui aura signé la fin de la parité du financement des transports par le Conseil Général fruit d’un travail de 41 ans! Ils sont vraiment d’une inefficacité à toute épreuve.

Y.MONGABURU N’EST « PAS  SATISFAIT de la DECROISSANCE des DOTATIONS… »

Le Président du SMTC a donc commenté la mort de cette parité en des termes qui fleurent bon le politicien qui sauvegarde postes, prébendes et alliances: » Je ne peux pas me sa­tisfaire d’une “décrois­sance” de dotations à l’égard des transports en commun »  a t il dit au DL ( 31/1) en apprenant la nouvelle.  On se demande si ce n’est pas trop violent contre Vallini ?  Celui qui devait – lui aussi – terrasser la finance puisque son premier acte d’élu  » serait de la remettre à sa place », expliquait il modestement à Grenews lorsqu’il était candidat aux législatives,  » ne peut se satisfaire d’une décroissance de dotations… »

… MAIS  » IL ENTEND le NOUVEL ETAT D’ESPRIT  » de VALLINI !

Il compense immédiatement ce dépassement de ligne jaune par un solennel  » mais j’entends le nouvel état d’esprit » (!). On imagine très bien Yann Mongaburu en train d’entendre le nouvel état d’esprit de Vallini. Privé de 45 M€ de recettes par André Vallini entre 2015 et 2017 , Yann Mongaburu explique répondre  » positivement à la volonté de mutualisation de nos moyens et d’harmonisa­tion de nos services » car, en matière de transports en communs il veut « garder cette ambition pleine et entière » . Le ridicule ne tue pas.

Y.MONGABURU COMMENTE l’EFFONDREMENT du FINANCEMENT DEPUIS ISTANBUL

Peut être  a t il commenté ses décisions depuis son banc de touche à Istanbul ? En effet Yann Mongaburu avait tenu à faire savoir au peuple par l’intermédiaire du « DL » ( 4/2)  qu’il était   » actuellement à Istanbul ». Les difficultés financières du SMTC n’affectent visiblement pas son président! On imagine parfaitement l’utilité de sa présence à une enième conférence de la coopération pour le développement et l’amélioration des transports urbains ….

SUR LES BORDS DU BOSPHORE IL EST QUAND MÊME CONTENT

Ce qui  » marque le plus  » Yann Mongaburu « c’est de voir à quel point les pays du Nord veulent aider les pays émergents à ne pas reproduire les erreurs qui ont pu être faites au cours du XXe siècle » selon le DL.  Il fallait aller à Istanbul pour apprendre cela aux frais du contribuable. Un clic sur le Net aurait fait gagner du temps et de l’argent.

Lequel au même moment apprend qu’il perd 45M€ de recettes du Conseil Général entre 2015 et 2017. Sur les bords du Bosphore, Yann Mongaburu  » entend le nouvel état d’esprit  » de Vallini sur fond de muezzin, mais tout de même ne peut pas se satisfaire  » d’une décroissance des dotations ».

Ce n’est pas « le point de vue des pays du Nord sur les pays émergents »  qui va « marquer  » les contribuables et les usagers des transports en communs de l’agglomération Grenobloise dans les prochaines années….

 

 

Catégories : Non classé