SÉCURITÉ À GRENOBLE :M. DESTOT EST SATISFAIT !

Publié par Les Républicains 38 le

Il le déclare au « DL » . Pour lui  » Grenoble ne fait pas partie des villes insécures de France  » .

Michel Destot justifie ainsi son immobilisme s’agissant des Zones Prioritaires de Sécurité dont Grenoble a été exclue . En effet  » c’est d’ailleurs pour cela ( parce que Grenoble n’est pas insécure NDLR) qu’elle ne figurait pas au début dans la liste des ZPS  » dit il.(  Attaque de la bijouterie .JC PEYRIN :  » GRENOBLE NE DOIT PAS RESTER LA GRANDE PERDANTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ « )

Mais dans la phrase suivante M.Destot  précise : « nous avons oeuvré avec mon  Premier Adjoint  Jérôme Safar , un proche de Manuel Valls pour que Grenoble soit dans le périmètre élargi des zones prioritaires de sécurité  » à venir.

Bref tout et son contraire . (1) Si Grenoble n’est pas » insécure » pourquoi demander tardivement une ZPS ?

Si elle l’est pourquoi ne pas l’avoir obtenu au départ quand Valls a créé ces zones ?

Parce que Michel Destot pensait Mont-Blanc,(  DESTOT TRÈS CONTENT DE LUI ) Jérôme Safar était en vacances et espérait par un communiqué tardif faire accroire une quelconque action

En tout cas décrire la situation de Grenoble comme normale en matière d’insécurité en dit long sur la cécité de son Maire . Ces derniers mois ont été marqués par une aggravation incontestable de la délinquance . (Grenoble/ Isère : augmentation inquiétante des VOLS À L’ARRACHÉ AVEC VIOLENCES)

Or l’éventualité de voir Grenoble bénéficier de la saison de rattrapage du Ministre de l’Intérieur est un faible réconfort . Jérôme Safar qui est  » un proche  » de Manuel Valls avait eu la forfanterie d’annoncer qu’il avait été reçu par lui avant de parler d’un rendez vous avec son… directeur de cabinet .  (Grenoble, Sécurité : OU EST LA VÉRITÉ ? Nathalie Béranger (UMP) dénonce la Municipalité PS) Il n’avait en tout cas rien anticipé dans ce domaine pour Grenoble . Ou rien obtenu ?

En résultats le bilan municipal n’est pas brillant. Dans la méthode le cafouillage des déclarations entre le Maire et son Premier Adjoint sent la fin de régne.

(1) Dans « tout et son contraire » on retrouve la méthode Destot : sur son engagement à ne plus cumuler les mandats en septembre 2012 il répond  » je n’ai jamais dit que je ferai un 4eme mandat … » . Quel est le rapport ?

Catégories : Actualité