S.Gemmani (Grenoble): « Nous sommes dans la ligne d’Hollande pour le rassemblement de la gauche » »

Publié par Les Républicains 38 le

Pas d’ambiguité côté S.Gemmani et Morad Bachir Cherif élus à Grenoble dans la majorité Destot.Ils veulent figurer dans la coalition PS/Verts/Ades/PC au nom du … centre.

Et ils n’hésitent pas sur les gages à donner. Morad Bachir Chérif rappelle qu’ils ont apporté des preuves: « nous l’avons montré lors de la dernière présidentielle en soutenant François Hollande  » ( DL du 4/7) .

ILS SE SENTENT BIEN AVEC LE PS

Et localement: » nous appartenons à une majorité municipale dont nous assumons le bilan et où l’on se sent bien, même s’il y aurait quelques points à retravailler en vue d’accords futurs ».
On sent bien que  » ces points à retravailler » sont des détails et qu’il s’agit de discuter des places. Aura t on un Adjoint ?
D’ailleurs ils n’ont qu’un projet pour Grenoble: »Celui de participer – « à la manière de passerelles » – à l’union de tous les groupes de gauche, afin de créer une liste commune PS/EELV/ Go citoyenneté/PCF  et centre­ gauche pour mars 2014″.

VIDE ABSOLU EXCEPTÉ LES PLACES

Comme si le PS et les Verts/Ades avaient besoin de passerelles, eux qui ont gouverné ensemble Grenoble pendant 13 ans, qui sont dans les majorités PS du CG, du CR, du gouvernement!

On voit immédiatement ou MM Gemmani et Bachir Chérif  placent la barre de l’intérêt général : zéro proposition, vide absolu et seulement les places.
Stéphane Gem­mani ajoute selon le « DL » : « Nous som­mes dans la ligne droite du message envoyé par le prési­dent de la République qui appelle au rassemblement de la gauche pour ces muni­cipales. »

LES DERNIERS À SOUTENIR HOLLANDE

On dit toujours que les nouveaux convertis sont les plus sectaires : il ne reste presque plus de Français pour faire confiance à Hollande mais MM Gemmani et Bachir Cherif sont prêts à être les derniers.(Grenoble:les supplétifs du PS veulent toujours sauver les postes)

DES SIÈGES OUI, MAIS SANS SE COMPTER…

C’est le prix à payer pour avoir une chance d’être l’une des cautions « centriste » de la liste d’Union de la Gauche. Et il faut en rajouter d’autant plus que leur groupuscule n’a pas les moyens de constituer une liste. Ils expliquent comme des politiciens professionnels :  » faire une liste au premier tour des élections municipa­les, alors que l’on sait qu’on va négocier entre les deux tours, c’est du grenouillage,de la vieille politique à papa  » explique S.Gemmani en cassant du De Longevialle. Tandis qu’obtenir des sièges sans se compter de crainte de constater qu’on ne représente rien, c’est de la politique digne, exemplaire , respectable et moderne…

LE PS DÉCIDERA CE QUI L’ARRANGE

Après être entrés au Conseil Municipal dans les bagages du MODEM et de Philippe de Longevialle, tout le jeu et la seule occupation consiste à y demeurer sans lui.(CAP 21 Isère, PAS d’ACCORD avec MM M.Bachir Cherif et Gemmani ( app PS))
Le PS manoeuvre et décidera ce qui l’arrange. S’il faut s’allier aux Verts/Ades pour tenter de garder Grenoble , De Longevialle sera certainement sacrifié puisque ça permet à la nébuleuse de revenir aux  » affaires  » à peu de frais. C’est la seule modification qu’elle exige.
C’est certain que la présence ou l’absence du  » rassemblement citoyen  » ne change rien.
Au passage l’alliance PC/Avrillier/ Bertrand et consorts avec Gemmani/Bachir Chérif en dit long sur les convictions de ces derniers!
Mais il y a aussi un scénario ou ils sont éliminés faute de places.

ILS ONT ABANDONNÉ GRENOBLE ET SES PROBLÈMES

En tout cas,quand on observe la situation de Grenoble, les places de stationnement supprimées, le commerce asphyxié par la paralysie de la ville en matière de liaisons et de contournements, le bétonnage systématique conduit pour créer des clientèles électorales en paupérisant Grenoble et même très près d’eux la halle Sainte Claire effondrée faute d’entretien minimal , on peut penser qu’il y a bien loin des convictions de ces personnes et leur positionnement électoral.
Ils n’ont pesé sur rien sur aucun de ces sujets graves et plus condamnable ils n’ont même pas fait semblant.

NI RASSEMBLEMENT, NI CITOYEN

La création d’un « Rassemblement citoyen  » qui n’est ni un rassemblement parce qu’il n’y a personne, ni citoyen puisqu’il est constitué par des élus qui veulent seulement le rester est un bien pauvre camouflage pour ces ambitions locales.
Leur annonce de leurs titres ronflants dans ce groupuscule est toute aussi significative de leur dérive: Stéphane Gemmani est fier de cumuler la vice­ pré­sidence et d’en être le porte ­parole, Morad Bachir ­Cherif annonçant faire partie du bureau national !(Avec C.LEPAGE « Une visibilité nationale  » pour M.Bachir Cherif et S.Gemmani)

LEPAGE, DE JUPPÉ À HOLLANDE EN PASSANT PAR BAYROU

On sait ce qu’il en est de l’itinéraire de Corinne Lepage Présidente décrétée de ce  » Rassemblement Citoyen  » de Juppé à Hollande en passant par Bayrou : elle paraît elle aussi en fin de cycle car le PS aura du mal a lui offrir son siège aux Européennes .À moins qu’elle l’ai échangé contre la constitution de groupuscules dans chaque ville afin que le PS paraisse moins seul ?

2 PAGES DU « DL » POUR LES PARTISANS DU STATU QUO

N’empêche, le « DL » du 4 juillet aura partagé une page entre MM Gemmani et Bachir Chérif d’une part et Ph.de Longevialle d’autre part. Et une autre page pour donner la parole aux Verts/Ades dans le même journal pour réagir au départ de D.Batho du gouvernement.

LA SEULE OPPOSITION N’EST PAS INTERROGÉE

Sur tous ces sujets l’opposition UMP n’est pas interrogée . Pourtant en ayant fait du Ministère de l’Écologie un Ministère d’État confié à des personnalités de premier plan ( Juppé, Borloo,NKM) et réussi le Grenelle de l’Environnement l’UMP peut avoir une idée sur le sujet.
Et en ayant construit le grand parti de la droite et du centre son opinion sur les supplétifs centristes de l’Union de la gauche pourrait être connue.

Car au total ça fait toujours beaucoup pour les partisans de la reconduction des coalitions au pouvoir local depuis 18 ans.

Notre photo:M.Bachir Cherif et S.Gemmani (Rassemblement citoyen( (!) ) et E.Piolle ( Verts/Ades). Ils préparent la reconduction de l’Union de la gauche qui gouverne Grenoble depuis 18 ans, mais le second fait une liste …

 

Catégories : Actualité