ROMS : LE GOUVERNEMENT PS/VERTS FAIT DIVERSION

Publié par Les Républicains 38 le

C’est le nouveau et jeune député UMP de l’Yonne Guillaume Larrivée qui a le mieux résumé la réunion de Jean-Marc Ayrault d’hier sur les ROMS :  » le gouvernement fait diversion  » .

Le premier ministre s’est déclaré «favorable à une évolution» des mesures transitoires qui restreignent l’accès des ressortissants des ROMS au marché du travail en France. À ce jour, et jusqu’au 31 décembre 2013, ces étrangers, qui ne sont pas encore pleinement européens, n’ont accès qu’à 150 types d’emplois dans des secteurs dits «en tension».

LES ROMS … À POLE EMPLOI !

On trouve dans cette liste nombre de métiers de main-d’œuvre, mais leur exercice y est très encadré. Parmi les conditions imposées: le versement par l’employeur d’une taxe à l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii).
Lors de la réunion d’hier, en présence de neuf ministres, dont celui de l’Intérieur, Manuel Valls, le Premier Ministre a retenu le principe d’une extension des secteurs professionnels accessibles aux Roms et annoncé la suppression de la taxe pour les employeurs.

Bref il a étendu la possibilité pour les Roms de s’inscrire … à Pole Emploi . Car avec le niveau de chômage que connaît la France on ne voit pas ce que cela peut leur apporter de plus.

De plus compte tenu des problèmes culturels et de niveau d’éducation de ces populations on ne prévoit pas un afflux d’inscription.

RIEN POUR 300 À 400 CAMPS ILLICITES

Mais rien de concret pour les 300 à 400 campements illicites qui concentrent, en périphérie des grandes villes, toute la misère de ces populations itinérantes s’adonnant souvent à la mendicité ou à la délinquance

EXPLOSION DE LA DÉLINQUANCE ROUMAINE

Or « la délinquance commise par les ressortissants roumains explose en France  » révèle  » le Parisien  » ce matin . « C’est le constat d’une note rédigée par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) que nous nous sommes procurée »
 » la note,(…)transcrit une réalité résumée en une phrase : « Entre 2009 et 2011, le nombre de mis en cause de nationalité roumaine a progressé de 69,35% », avec plus de 20000 mis en cause en 2011 contre à peine plus de 12000 en 2009. Le document de la DCPJ ajoute un commentaire : « En 2011, un étranger mis en cause sur dix est roumain. »
« Il y a une logique de concentration près des grandes villes et dans les secteurs touristiques », analyse une source policière. Corollaire habituel de cette délinquance, la criminalité liée aux mineurs roumains a bondi entre 2009 et 2011 : + 102,92%, avec plus de 5000 mis en cause l’an dernier, en grande majorité dans des affaires de vols, d’agressions et d’escroqueries. « Ce sont toutes ces grappes d’enfants chapeautés par des réseaux criminels qui volent des portables, attaquent leurs victimes près des distributeurs automatiques de billets ou jouent les pickpockets dans le métro parisien », ajoute un policier. Des réseaux structurés ont déjà été identifiés et pour certains démantelés ».

LES CHIFFRES CONTINUERONT À GRIMPER

« C’est le gros problème : ils n’ont pas de papiers, on les retient quelques heures, on les place en foyer d’où ils s’échappent à loisir. Il n’est pas rare d’arrêter les mêmes deux fois dans la même journée », soupire un flic parisien.
« L’an dernier, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Claude Guéant, avait déclenché l’alerte en affirmant que « 10% des personnes passant devant les tribunaux parisiens » étaient « de nationalité roumaine ». Le Parti socialiste s’était immédiatement élevé contre la « politique du bouc émissaire ».
« Il faut en finir avec les considérations politiques. Nous avons un problème avec cette délinquance, confirme un haut responsable de la police. Si nous n’envoyons pas des signaux forts aux réseaux criminels qui les envoient chez nous, les chiffres continueront de grimper. »

AUX PORTES DE GRENOBLE

Que ce soit dans le campement permanent de Meylan/La Tronche ou celui de St Martin le Vinoux ( ST MARTIN LE VINOUX : LES ROMS EN BORDURE DE L’A48 ) Grenoble sait ce qu’il en est de cette situation . Les populations du quartier du Belvédère à St Martin le Vinoux savent ce qu’il en est très concrètement .
La recrudescence des vols à l’arraché avec violence révélée par le « Dauphiné Libéré  » ne rassure pas non plus.(Grenoble/ Isère : augmentation inquiétante des VOLS À L’ARRACHÉ AVEC VIOLENCES  )

DUFLOT CAUTIONNE LES EXPULSIONS

Au terme de la réunion interministérielle de mercredi soir à laquelle participait la Ministre du Logement Cécile Duflot ( Verts) Le Premier ministre a défendu dans les médias la politique de démantèlement des camps : «Il faut regarder les choses en face: des bidonvilles se sont développés», et c’est «inacceptable», a-t-il dit.

Ainsi ce qui était  » honteux  » sous Sarkozy devient  » regarder les choses en face  » sous Hollande. Cécile Duflot ne rechignant pas à cautionner et n’apportant aucune solution ( ROMS : DUFLOT (Verts) « TRAVAILLE À DES SOLUTIONS  » ! ) au niveau de son Ministère du Logement !

Ce que le  » Parisien  » résume par un euphémisme  » en matière d »hébergement et de logement le dispositif reste cependant assez vague … »

D’un côté, le gouvernement déclare qu’il fera exécuter les expulsions ordonnées par la justice. De l’autre, il défend la doctrine du candidat Hollande de ne pas expulser sans proposition préalable de relogement !

Bref  » le gouvernement fait diversion  » sur un sujet sensible alors qu’on pensait que le PS et les Verts avaient au moins une sensibilité humanitaire et des solutions après leurs cris suite au discours de Grenoble .

Et avec les PS Michel Destot,( DESTOT TRÈS CONTENT DE LUI Marc Baïetto , Olivier Noblecourt chargé du dossier à la Métro ( O.NOBLECOURT (PS) UNE PRATIQUE À L’OPPOSÉ DE SES ENGAGEMENTS ) les habitants de l’agglomération risquent de supporter encore longtemps les camps installés aux abords de l’agglo .
Et les Roms concernés demeurer dans la misère et l’abandon.

notre photo : Guillaume Larrivée Député de l’Yonne

Catégories : Actualité