RÉVÉLATION : O.BERTRAND et C.BRETTE ( Verts) FINANCÉS PAR LE PS

Publié par Les Républicains 38 le

Ce que révèle la répartition des indemnités entre élus PS et Verts au Conseil Général sous la houlette d’André Vallini(PS)  en dit autant que tout ce que nous avons établi ici .
Et les tous derniers propos de Olivier Bertrand ( Verts) à la conclusion du débat sur  » l’initiative  » d’André Vallini sur l’autoroute A51 était significative de l’accord de fond :» je vous rassure, comme il y a peu de chances que l’A51 se fasse, il y a aussi peu de chances qu’il y ait un conflit entre les écologistes et la gauche au département… »( A51:M.DESTOT VENT DEBOUT CONTRE L’OPÉRATION DE COM’ DE A.VALLINI)

PLUTÔT QUE DE REMBOURSER LE CONTRIBUABLE

Et comment ! sur ce sujet comme sur les autres nous sommes dans un jeu de rôle puisque le Sénateur PS finance directement Olivier Bertrand et Catherine Brette comme nous le révélons.(VERTS : LE » MODÈLE » GRENOBLOIS PREND L’EAU )

En effet comme Sénateur et Président du Conseil Général André Vallini dépasse le plafond autorisé de 8300 euros/mois ( qui ne comprend pas les fortes indemnités complémentaires des Sénateurs, ni les frais de déplacement, de bouche pris en charge par le Sénat et le CG), ni évidemment son revenu « d’avocat d’affaires « ,   Il faut donc répartir le surplus d’indemnités au Conseil Général à défaut de les affecter comme il le devrait au remboursement du contribuable du fait de la dette de Christian Nucci (PS) son Vice Président .(R.AVRILLIER(Verts) laisse 3 Millions d’Euros au Vice Président (PS) du Conseil Général! )

AUGMENTATION DE SALAIRES : LES VERTS NE CONNAISSENT PAS LA CRISE

Ce n’est  donc pas un hasard si le Sénateur PS a affecté 385 Euros supplémentaires par mois selon son seul bon vouloir  à Olivier Bertrand et Catherine Brette Conseillers Généraux Verts qui s’ajoutent à leur indemnité de base  de  2700 Euros . Ni un hasard si la dernière Commission permanente d’octobre( En pleine baisse du pouvoir d’achat,les ÉLUS PS/VERTS du Conseil Général s’augmentent ) vient de décider d’affecter aussi à ces deux Conseillers Généraux le même supplément de 91 Euros qui était aussi affecté  à des Conseillers Généraux PS . Car Erwan BInet Vice Président (PS) élu Député est touché par la même règle qu’André Vallini a aussi réparti son supplément entre élus PS/Verts. C’est aussi significatif puisqu’il est le premier secrétaire du PS… Cela porte l’indemnité mensuelle des Conseillers Généraux « Verts » à 3200 Euros/mois soit une augmentation de l’ordre de 3% en pleine baisse du pouvoir d’achat des salariés.

On retrouve la duplicité des Verts ( » faites ce que je dis… ») dont Raymond Avrillier a fait un art de l’enfumage  dans la tradition de l’extrême gauche. Mais surtout on se posait la question de savoir pourquoi ils assumaient avec tant de fidélité et d’ostentation les ratés du système Vallini ?

UNE SOLIDARITÉ SANS FAILLES

Leur appartenance à l’inter-groupe de la majorité PS/PC/Verts du Conseil Général est en effet d’une solidité à toute épreuve. Qu’il s’agisse des 91 membres du cabinet Vallini qui ont valsé sous leurs yeux,(ATLANTICO le révèle: 91 CONTRATS DE CABINETS pour A.VALLINI !  ) de la mise en coupe réglée du Conseil Général au service des campagnes nationales et locales du PS , du M.Justice du candidat Hollande pour lequel le travail était effectué aux frais du contribuable Isérois,(Le « M. Justice » de HOLLANDE finance le PS par les contribuables de l’Isère )  des fichiers sur lesquels la CNIL s’interroge,( A.VALLINI (PS): la CNIL saisie sur les fichiers secrets du Conseil Général ) du site (L’AVEU :  » AndréVALLINI.COM  » A DISPARU ! ) et du livre (Le livre d’André VALLINI Rédigé par le Conseil Général ? )d’André Vallini que le Conseil Général a supporté en tout ou partie et en règle générale de l’opacité de sa gestion (L’opacité de la gestion PS de l’Isère ) … les Verts et leur officine Anticor (ANTICOR : L’OFFICINE DE R.AVRILLIER reçoit un cadeau de J.Cahuzac (PS) ) si vigilants s’agissant de l’exemplarité des élus et du fonctionnement des collectivités ont été étrangement silencieux. (Documents du Conseil Général : Une étrange alliance politique fait barrage ! )

Jamais de faille à détecter, de justice à saisir, la nébuleuse ( Verts/Ades) avec de la boue jusqu’à la taille. a continué à regarder loin, vers… Nicolas Sarkozy .

UN SYSTÈME LOCAL A DÉTRICOTER

D’ailleurs la pantalonnade dramatique de la pollution dans l’agglomération Grenobloise est probablement le summum du cynisme des Verts : Les organismes officiels de contrôle évaluent à 319 000 le nombre d’habitants de l’agglo qui subissent les graves conséquences pour leur santé de la pollution de l’agglo. Les élus PS/Verts  annoncent qu’ils ne seront plus que … 11200 en 2014.(JC PEYRIN(UMP) demande le départ de M.Urhy(PS) et C.Brette ( Verts) du contrôle de la pollution) grâce aux ZAPA qui ne se feront pas et à la non densification qui est engagée !

Au fur et à mesure qu’on « détricote  » le système local tel qu’il fonctionne réellement – pas tel qu’il est présenté dans son apparence trompeuse – on est frappé par les aller retour, les échanges de service – on l’a vu avec G.Fioraso- (de la BPI à l’économie Mixte à la Grenobloise: les dérives de la gestion G.Fioraso ) tout un maillage serré de connivences qui aboutit à un progrès pour les élus PS/Verts et un recul pour les collectivités.

Ou qu’on se tourne en matière de dossiers ce sytème a produit une vraie faillite .

Notre Photo : Le Sénateur et le Député (PS) André Vallini et Erwan Binet qui ont réparti leurs indemnités aux « Verts  »