RESTRICTIONS FIORASO(PS): 1300€ POUR S’INSCRIRE à SCIENCES PO GRENOBLE!

Publié par Les Républicains 38 le

Le conseil d’administration de Sciences Po Grenoble  a finalement bel et bien entériné, avec le vote du budget 2014, la hausse des frais d’inscription à l’IEP.

En septembre prochain, il en coûtera  1 300 € pour les trois premières années au lieu de 940 € avec un échelonnement .

Une augmentation jamais vue dans les annales universitaires : pour le vivre il aura fallu l’arrivée de … Geneviève Fioraso (PS) au Ministère de l’Enseignement Supérieur. En effet la Ministre Grenobloise a réduit les crédits des établissements d’enseignement supérieur de telle façon que ceux ci sont contraints d’augmenter massivement les frais d’inscriptions.(SCIENCES PO GRENOBLE: G.FIORASO (PS) FAIT EXPLOSER LES FRAIS D’INSCRIPTIONS)

LES VERTS/ADES de PIOLLE APPLIQUENT SANS ETAT d’ÂME

En ce moment elle préfère raconter au « DL » qu’elle aperçu le couple Obama lors du dîner de la Maison Blanche plutôt que d’évoquer le recul qu’elle fait subir à l’accès aux Universités.

Bien entendu les enseignants de gauche dont on imagine qu’elle aurait été la mobilisation si un gouvernement de droite avait pris de telles mesures sont totalement silencieux. Des hommes comme Pascal Clouaire qui sert de vitrine légale aux Verts/Ades pour les faux «  réseaux citoyens « , directeur de l’informatique à  l’IEP applique la mesure sans état d’âme.(« RÉSEAU CITOYEN « : POURQUOI VOULOIR TROMPER LES GRENOBLOIS ?)

On l’imagine même sur les programmes informatique en train de notifier les hausses vertigineuses.(Sciences Po Grenoble: Pascal CLOUAIRE ( Verts/Ades) SILENCIEUX sur les DROITS d’INSCRIPTIONS?)

LES AGITATEURS du PS SONT à la NICHE

Les agitateurs du PS si prompt à la mobilisation pour les grandes causes ont disparu de la circulation: B.Rosmini est sur la liste Safar,récompensé pour avoir échoué dans toutes ses tentatives de diversions aux vrais problèmes.(LE PS à Grenoble: ENCORE UN MOUVEMENT « SPONTANÉ… »

L ‘ETAT A UN VISAGE : G.FIORASO

Le Conseil de Sciences Po a évoqué des motions « contre  le désengagement de l’Etat », le service minimum. Parce que «  l’Etat «  justement a un visage . Il est représenté localement par une élue membre du Conseil Municipal de Grenoble . On demeure estomaqué qu’aucun étudiant, enseignant, ne songe  à lui demander des comptes et – peut être – des résultats?

ON DETECTE LES FAILLES LOINTAINES , PAS PROCHES….

Trop proche géographiquement ? C’est le syndrome local : on traque la faute de Sarkozy ou de la droite – mêmes lointaines – mais on regarde ailleurs sur tous les scandales locaux ( SMTC, Alpexpo, Conseil Général, Villeneuve …)

En attendant, très clairement, ce sont les étudiants qui trinquent .

« CETTE HAUSSE VA CREER UN PROBLEME SOCIAL »

Même le représentant de l’Unef-Fac Verte qui n’a pas du tout orienté l’action sur la Ministre socialiste -et pour cause- a pourtant reconnu   » cette hausse (…)  va créer un problème social. Il faut arrêter de croire que les étudiants de l’IEP sont tous des fils et filles de riches, beaucoup sont issus de classes moyennes: trop riches pour avoir droit aux bourses mais trop pauvres pour pouvoir se payer des frais d’inscription à ce niveau ».

Encore une victoire de la municipalité Grenobloise que « le monde nous envie »?

notre photo: Vincent Barbier, Elodie Léger et Alexandre Roux qui avaient dénoncé les premiers les hausses vertigineuses pour les étudiants.

Catégories : Actualité