RÉSEAU CITOYEN  » OPÉRATION CAMOUFLAGE DES VERTS/ADES » pour l’UMP

Publié par Les Républicains 38 le

Comme annoncé ici depuis longtemps l’opération  » Réseaux citoyen » était bien téléguidée et organisée par les Verts/Ades, la nébuleuse étant habituée des opérations tordues.( ÉRIC PIOLLE (VERTS/PS) SERA LE CANDIDAT DES… « RÉSEAUX CITOYENS » !)

On a rappelé que Vincent Comparat est censé incarner les  » citoyens  » depuis 30 ans puisqu’en 1983 il faisait déjà des recours contre l’élection de la municipalité UMP au premier tour…(V.COMPARAT (Verts/Ades)anime le « Réseau citoyen » depuis… 1983!)

Il est encore à l’oeuvre avec son compère Raymond Avrillier (V.COMPARAT ( VERTS/ADES) GÉRE LE  » RÉSEAU CITOYEN » !) tandis que sa compagne Maryvonne Boileau est la vitrine légale comme Conseillère Régionale de la majorité Queyranne (PS) après avoir assumé des responsabilités éminentes dans le secteur du logement – avec les résultats que l’on voit – jusqu’en 2008 dans la municipalité Destot/Safar… ((LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble )

ILS VEULENT FAIRE OUBLIER LEUR PARTICIPATION AUX MAJORITÉS PS

Dans un communiqué diffusé hier l’UMP38 rappelle : « Depuis 20 ans, sous des formes différentes, les Verts et l’Ades de Grenoble sont des alliés indéfectibles du PS. Pour cette élection, ils veulent se cacher derrière de faux « Réseaux citoyens », montés de toute pièce pour faire oublier leur participation aux majorités socialistes au Gouvernement, à la Région avec J.J. Queyranne (M. Boileau, E. Piole, G. Delbos-Corfield), au Conseil Général avec A. Vallini (O. Bertrand), et faire aussi oublier qu’ils ont cogéré Grenoble – dont Alpexpo – avec M. Destot et J. Safar (PS) jusqu’en 2008. »

CO- RESPONSABLES DE LA BÉTONISATION ET DES IMPÔTS

Précisant : « Ils sont notamment coresponsables du PLU de 2005 qui a organisé la bétonisation de Grenoble et de l’augmentation d’impôts de + 9% en 2008 qui soldait leur gestion commune avec le PS. Un triste bilan. »

L’UMP38 dénonce : » L’opération camouflage d’aujourd’hui, outre la question de l’altération de la sincérité du scrutin qu’elle implique, annonce aussi l’alliance au second tour avec le PS.
 » Le prétexte n’a pas changé depuis 1995, mais les Grenoblois ne sont plus dupes de ces tromperies. Leurs méthodes étant maintenant dénoncées y compris au plan national.(« É.PIOLLE (Verts/Ades) DOIT RÉGLER LA DETTE AU CONTRIBUABLE)

Catégories : Actualité