RÉSEAU CITOYEN ET V.COMPARAT ( VERTS/ADES): L’OPÉRATION D’ENFUMAGE A ÉCHOUÉ

Publié par Les Républicains 38 le

images4-225x194« Bien que l’erreur nous incombe ce serait aimable de préciser que je n’ai pas publié de communiqué et qu’il s’agit bien d’une erreur  car je n’affronte pas M.Comparat mais M.Destot  »
« Cela ne retire rien au fond dénoncé par l’UMP38 concernant les méthodes peu reluisantes des Verts Ades qui ont pour objet de fausser la sincérité du scrutin et d’empêcher le vrai débat sur le bilan de 18 ans de gestion Destot à laquelle ils ont été associés 13 ans « a adressé au « DL «  Alain Carignon suite à l’article du quotidien qui faisait état d’une polémique entre lui et le porte parole de l’ADES.

C’EST V.COMPARAT QUI RÉPOND POUR LE RÉSEAU…

En effet le chargé de communication de l’UMP38, Michel Tavelle avait diffusé avec un commentaire le lien avec l’article paru sur le site de l’UMP concernant M.Comparat comme étant un communiqué d’Alain Carignon.(V.COMPARAT ( VERTS/ADES) GÉRE LE  » RÉSEAU CITOYEN » !)

L’avantage de cette erreur de forme aura été d’éclaircir ( ?)un peu plus la réalité des liens entre «  Réseau Citoyens «et Ades.
Car Denis Bonzy , Président du Club 20 interrogé bien malgré lui puisqu’il est en périphérique de cette révélation est extrêmement précis : « j’étais chargé pour l’organisation d’un débat des primaires de contacter des grands témoins. Je suis allé sur le site internet du Réseau citoyen et en cliquant sur l’onglet « contacts », j’ai convié officiellement ce collectif à la réunion du 24 juin. J’ai plus tard contacté le porte-parole de Réseau Citoyen pour appuyer ma demande. Et peu après j’ai reçu un mail de Vincent Comparat qui déclinait mon offre… J’ai transmis ce mail à Jean-Claude Peyrin, président de l’UMP 38. Et j’en suis resté là ».

POURQUOI LE RÉSEAU CITOYEN NE DIALOGUE T IL QU’AVEC LES VERTS/ADES ?

Les Verts/Ades devraient cesser d’avancer masqués.  Car en réalité Denis Bonzy pose aussi la vraie question en commentant les faits :
« Je ne connais pas les relations entre les Verts et le Réseau Citoyen mais comment considérer comme une attitude naturelle qu’une composante puisse refuser de s’exprimer en toute liberté lors d’une soirée organisée par une formation politique (UMP 38) qui appartient à des composantes incontestables de la vie républicaine du pays ? Pourquoi une telle incapacité de dialogue républicain ?
Là il y a un véritable sujet de fond. »

Poser la question c’est y répondre. L’objectif n’est pas de réunir des citoyens sur un projet en débattant sans tabou des questions que se posent les Grenoblois après 18 ans de municipalité Destot.(VILLENEUVE à Grenoble: Les Verts/ADES veulent seulement ripoliner la façade)

IL S’AGIT DE PRÉPARER LA MÊME LISTE

Il s’agit de préparer la même liste Verts/Ades/Alternatifs avec une autre dénomination. Celle -ci jouera le rôle de voiture balais du PS si la droite dure est menaçante,ou la droite corrompue, ou des proches de cette droite ce qui revient au même.(PS et VERTS/ADES: Comment ils préparent l’alliance des municipales à Grenoble ) L’avantage avec les Verts/Ades est qu’ils définissent eux mêmes quelle est la droite convenable . Mais se sentent assez chatouillés quand la droite les juge en dénonçant leurs pratiques.Sur Place Gre’Net O.BERTRAND ( VERTS/ADES) JUSTIFIE SON INDEMNITÉ DE VALLINI (PS)

 » çA SENT LA MAGOUILLE  »

Quand au Réseau citoyen ( anonyme) il a répondu bien mollement à la polémique car il se sait démasqué. S’il n’était pas un appendice des Verts/Ades pourquoi ne débattrait il pas avec tout le monde? Il aurait pu d’ailleurs prendre la peine de donner le change…(Municipales 2014 : « RÉSEAU CITOYEN » OU ALTÉRATION DE LA SINCÉRITÉ DU SCRUTIN ?)

Sur le site Grenews un internaute ( Antidoc) résume très bien la situation :

« ca sent la magouille
« En gros si j’ai bien compris, l’UMP contact le réseau citoyen apolitique et un mec appartenant au groupe vert/Ades répond.. Bon ben normal qu’on trouve que ce « réseau citoyen » soit de l’enfumage. »