R.CAZENAVE (REP) : Alain JUPPE à GRENOBLE EN NOVEMBRE

Publié par user1 le

Dans le cadre des “pri­maires de l’alternance”, Alain Juppé s’organise sur le territoire et il m’a demandé d’animer des comités locaux autant que thématiques »a  ex­pliqué au DL ( 30/7) Richard Cazenave,  Ancien Député et conseiller municipal d’oppo­sition (Les Républicains) à Grenoble.

« En tant que secrétaire national du RPR puis de l’UMP, j’étais dans son équipe rapprochée lorsqu’il était ministre des Af­faires étrangères et Premier ministre », poursuit l’ancien Député.

« Nous devons tra­vailler à l’organisation des pri­maires en Isère et il m’a de­mandé d’organiser sa venue à Grenoble à l’automne, vrai­ semblablement en novem­bre, en tout cas avant la fin de l’année », développe t il dans le quotidien.

 » DES REFORMES DE FOND  »

«On a besoin non pas de multiplier des promesses sans lendemain dont les Français ont soupé, mais de proposer des réformes de fond dans le cadre d’un mandat de mis­sion, et sans doute d’un man­dat unique ». À cette fin, il conviendra de se montrer «tranchant et assez radical, assez simple pour être réalis­te ».

En l’occurrence, « notre souci est triple ; nous voulons un État qui retrouve son autorité régalienne en matière d’éducation et de justice, Alain Juppé m’a ensuite de­mandé, en tant qu’ancien res­ ponsable d’entreprise, de fai­re en sorte que nos proposi­tions économiques soient efficaces pour libérer les ini­tiatives, et enfin, en matière sociale, d’aller vers plus de justice, d’équité et de récom­pense de l’effort ».

« Ce pari sera réussi s’il y a, aux primaires, un grand nombre de participants qui se réclament des idées et des valeurs de la droite et du centre, mais qui dépasse très largement l’appareil politi­cien . Il nous faut une vraie mobilisa­tion citoyenne »  pour  » une alternance forte et utile « .

Sur le fond, « ces comités ont pour but de foisonner, pas de capo­raliser ».  « Entre la sympathie dont bénéficie Alain Juppé dans le pays et le vote à la primaire, il y a une marge », reconnaît le lieute­nant isérois d’Alain Juppé, qui entend « transformer sa faiblesse en force ! » Pour ce faire, « nous devons mobili­ser, et j’en profite pour rappe­ler qu’il n’est pas nécessaire d’être membre d’un parti pour pouvoir voter aux pri­maires ! » .

Ainsi dans l’Isère comme ailleurs dans des conditions de transparence et de démocratie exemplaires tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de droite et du centre pourront choisir leur candidat à la présidentielle.

Afin de soutenir Alain Juppé on peut se manifester auprès de Richard Cazenave: ajpourlafrance@richardcazenav e.com

Photo le DL: Alain Juppé et Richard Cazenave

 

 

 

Catégories : Actualité