R.AVRILLIER (Verts/Ades): « PLUS C’EST LOIN de GRENOBLE, PLUS IL EST PRECIS »

Publié par Les Républicains 38 le

Le colistier d’Eric Piolle a encore frappé. Le mois dernier Raymond Avrillier (Verts/Ades) qui est un lecteur assidu de  » Valeurs Actuelles  » découvrait un sondage contestable qui concernait Nicolas Sarkozy. Il avait droit à 5 colonnes du « DL » pour cette dénonciation évidemment prioritaire par rapport aux problèmes actuels du pays et de Grenoble. C’est comme le nez au milieu de la figure: mettre en avant une question si minuscule a bien pour objectif d’en cacher d’autres.

Dans le « DL » du 20 janvier à nouveau 5 colonnes. Raymond Avrillier a collationné dans les comptes publics de la Nation les moyens affectés aux anciens Présidents de la République. Ils sont justement publics. On sait que ceux ci ont été codifiés lorsque François Mitterrand quittant l’Elysée malade, souhaitait un appartement indépendant compte tenu de sa situation familiale. Les anciens Présidents de la République bénéficient donc de moyens dégressifs d’ailleurs au fur et à mesure que leur départ de l’Elysée s’éloigne.

AUCUNE REVELATION, AUCUN ELEMENT NOUVEAU

Il n’y a donc aucune révélation. Aucun élément nouveau.  On ne voit pas en effet pourquoi le fait d’être le Président d’une grande formation politique ferait perdre à Nicolas Sarkozy sa qualité d’Ancien Président de la République?

Que l’on sache, souhaitant devenir Sénateur en 2011 sur la liste d’André Vallini (PS), Raymond Avrillier n’a pas demandé à ce que la gestion du Conseil Général soit remise en ordre, ni que le Vice Président PS condamné à rembourser 3 M€ au contribuable soit en règle avec la justice avant de figurer sur cette liste PS?

UNE FOIS EXPERT EXTERIEUR, UNE AUTRE PORTE PAROLE de la MUNICIPALITE!

C’est pourquoi dans un communiqué rendu public le jour même , l’UMP38 a bien expliqué la méthode de la municipalité Piolle dont Raymond Avrillier est un inspirateur et un acteur avec son compère Vincent Comparat , Président de l’ADES . Selon cette méthode d’ailleurs ce dernier se découvre une fois  « expert » extérieur à la municipalité pour faire une audit de la compagnie de chauffage et une autre fois est en conférence de presse avec la municipalité pour dénoncer les coupes sombres de l’Etat et annoncer que la ville ne tiendra pas ses engagements électoraux sur les écoles.

ET SI LE DETECTEUR de FAILLES SE PENCHAIT sur les GOUFFRES LOCAUX de SES AMIS?

Pour l’UMP38,  » chaque mois R.Avrillier, colistier d’Eric Piolle a des révélations à faire sur Nicolas Sarkozy. Après le sondage contesté de « Valeurs Actuelles, « ce sont les moyens attribués par la réglementation aux anciens Présidents de la République. »

« Plus c’est loin de Grenoble, plus Raymond Avrillier est précis. Les Grenoblois préféreraient peut être que le détecteur de failles se penche sur les gouffres locaux de ses amis qui sont devant ses yeux: les 25 M€ mis à la charge du contribuable pour Alpexpo et le refus de sa majorité municipale de saisir la justice sur ce dossier de crainte que des amis soient concernés ? `

IL N’A PAS VU LA VENTE de la SOCIETE de DESTOT à la LYONNAISE…

 » ll n’a pas vu quand il était Adjoint au Maire la vente d’une société dont le PDG était Michel Destot à une filiale de la Lyonnaise des Eaux, ni quand il était Vice Président de la Métro les appels d’offres du SMTC contestés par la Chambre Régionale des Comptes, ni le sur-paiement de Keolis par les VFD.

NI LA CONDAMNATION d’UN VICE PRESIDENT PS du CONSEIL GENERAL

« Ses amis élisent depuis 2002 un Vice Président PS du Conseil Général condamné qui doit 3 M€ au contribuable et lui-même a été candidat à la candidature au Sénat sur la liste d’André Vallini!

« Ces sommes représentent des montants largement supérieurs à la dotation attribuée aux anciens Présidents de la République .

TOUJOURS TENTER de DISQUALIFIER l’ADVERSAIRE

« Les opérations de Raymond Avrillier participent toujours de la même stratégie mise en place par l’extrême gauche à Grenoble depuis 30 ans: tenter de disqualifier ses adversaires de droite  par les bonnes vieilles méthodes des troskystes et autres ex maoïstes en même temps qu’éloigner les regards des observateurs sur ses propres turpitudes.

« La tâche devient plus difficile maintenant que cette extrême gauche  exerce le pouvoir à Grenoble dans des conditions qui permettent de découvrir son vrai visage dogmatique et sectaire. »