R.AVRILLIER (Verts/Ades): LE PARRAIN GRENOBLOIS de la MAJORITE pour « Libération »
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/header.php on line 212

Accueil  »  Affaires AVRILLIER  »  R.AVRILLIER (Verts/Ades): LE PARRAIN GRENOBLOIS de la MAJORITE pour « Libération »
24 avr 2015 11:04 Commentaires fermés admin

Présenté comme «le parrain attentif de la majorité », Raymond Avrillier (Verts/Ades) est le principal acteur du bilan de la municipalité Piolle (Verts/PG) si on en croit le quotidien « Libération » qui a consacré 2 pages très critiques à un an de mandat municipal. Le pivot du système qui oeuvre à Grenoble depuis une trentaine d’années avec ses ramifications familiales et d’intérêts démontre -selon l’article du quotidien- son vrai pouvoir.

R.AVRILLIER PARTICIPE à TOUTES les RÉUNIONS de MUNICIPALITÉ

On sait que Raymond Avrillier participe aux décisions municipales puisqu’il est associé à toutes les réunions de municipalité. « Les projets sont décides lors de séminaires municipaux d’où parfois cette impression de lenteur » avait il expliqué lui-même à Sud Ouest (20/1/15). Son rôle central et le système qu’il a mis en place se trouvent donc confirmés par cet article sur la première année de mandat de E.Piolle ( Verts/PG)

R.AVRILLIER ( Verts/Ades) A OCCUPE TOUS LES POSTES

R.Avrillier a été Adjoint au Logement de M.Destot (PS) pendant les années de paupérisation des quartiers Sud, il a été aussi Vice Président de la Métro au moment ou sa dette a explosé et candidat malheureux à la candidature au Sénat sur la liste Vallini (PS) en 2011.Il est à la fois concepteur et acteur de l’ensemble des combinaisons en action dont la disqualification de l’adversaire, arme fatale contre la droite.

UNE AFFAIRE DE FAMILLE

La mère de ses enfants Claire Kirkyacharian a été placée Première Vice Présidente de la Métro chargée de toute l’administration générale. C’est elle qui donne les moyens de vivre sa présidence à Christophe Ferrari (PS) et n’a pas hésité à lui offrir une nouvelle berline.  Il est autant tenu que E.Piolle peut l’être avec ses actions à Singapour. Pour l’extrême gauche,une bonne gouvernance implique des faiblesses du partenaire.
Avec Vincent Comparat Président de l’ADES ils ont également promu la fille de celui-ci, Laurence Comparat comme Adjointe au Maire chargée de toute la main mise sur l’information. Maryvonne Boileau, compagne de Vincent Comparat est Présidente de Grenoble-Habitat après avoir présidé l’OPHLM sous Destot/Safar. Une habitude depuis 1995 !

FRISTOT, BERTRAND, MONGABURU  » PARRAINES  »

Dans la garde rapprochée du système figurent Vincent Fristot qui cumule Adjoint à l’Urbanisme et Président de GEG, Olivier Bertrand qui cumule Conseiller Départemental , conseiller délégué à l’animation, Vice Président du SMTC et Président de Eau de Grenoble et Yann Mongaburu propulsé à la Présidence du SMTC.

R.AVRILLIER CONTESTE le POUVOIR du MAIRE…

Tous appartiennent à l’ADES qu’il dirige de fait.  » Libération » révèle que  » les accrochages sont courants » dans la municipalité. R.Avrillier conteste notamment « le pouvoir fort du maire et de son cabinet, très majoritairement vert. » Ces menaces démontrent simplement qu’il entend garder la main. Car il déclarait le contraire en janvier (20/1) à Sud Ouest: «on est habitué au Maire qui décide de tout, maintenant c’est différent ».

… ET POINTE des RATES, des RETARDS

Il voit maintenant sur certains dossiers  » des ratés, des retards à la décision et un travers libéral » (!). En janvier les projets étaient décidés collectivement  » d’où cette impression de lenteur »… Le discours s’adapte aux luttes de pouvoir et n’a aucun rapport avec une quelconque conviction.

R.Avrillier ne veut visiblement pas assumer les échecs de la municipalité Piolle alors qu’il est responsable des plus importants, tel GEG, du fait de ses procédures obsessionnelles et aussi de toutes les décisions dogmatiques appliquées par ses hommes.

UNE VRAIE MISE EN GARDE du VRAI MAIRE

Une démonstration publique de son pouvoir de la part de celui qui est probablement aujourd’hui le vrai Maire de Grenoble. Un fonctionnement qui explique aussi en grande partie le caractère idéologique des décisions et le total abandon de la réalité grenobloise. Ce que les grenoblois constatent chaque jour avec effroi ayant l’impression d’être dirigés par un dogme.

Raymond Avrillier  » le parrain attentif de la majorité municipale » selon  » Libération »

Raymond Avrillier " le parrain attentif de la majorité municipale" selon " Libération"
Share