QUAI PERIÈRE à Grenoble:  » c’est la faute aux commerçants s’ils sont pénalisés ( A.Pilaud PS)

Publié par Les Républicains 38 le

Le Président d’Alpexpo , modèle de gestion publique , Alain Pilaud Adjoint au Maire aux émoluments indemnitaires très confortables donne des leçons aux commerçants du quai Perière à Grenoble qui subissent des travaux interminables de la part de la ville.(GRENEWS )

Évidemment du haut de son expertise et de sa qualité de dirigeant qui produit ce que l’on sait Alain Pilaud est bien placé !(3/ ALPEXPO: les scandales de la gestion PS, factures sans commandes,placements chez Madoff..)

LES COMMERçANTS N’ONT PAS ACCEPTÉ !

Il reconnaît bien ( comment faire autrement? ): « Nous savons très bien que certains sont très pénalisés et que ce chantier a mis en grande difficulté ceux qui étaient déjà fragilisés par la crise. Mais on leur a fait des propositions en terme d’accompagnement pour échelonner leurs dettes fiscales et sociales. Ils ne les ont pas acceptées”.

C’EST DE LEUR FAUTE

C’est de leur faute! Car Alain Pilaud qui a produit de l’ordre de 4 à 5 millions d’Euros de déficit à Alpexpo par des livraisons sans commandes, des frais de communication et de personnels injustifiés est tout à fait compétent pour connaître les besoins des commerces exsangues du fait de la ville: étaler des paiements quand on n’a aucune rentrée ne sert à rien. C’est d’aide à la survie dont les commerçants ont besoin. ILs réclament comme sur les boulevards un fonds d’indemnisation qui aurait du être mis en place AVANT le début de travaux qui allaient durer.

TROP LOURD D’INDEMNISER ( PH.DE LONGEVIALLE)

Et là c’est niet :  “La municipalité ne peut pas distribuer de l’argent comme ça ! Une commission d’indemnisation est une structure très lourde à monter, qui peut prendre plusieurs années, ajoute l’adjoint au bétonnage Philippe de Longevialle lui aussi confortablement à l’abri.(Grenoble. Ph. de Longevialle (app PS) : de Charles Pasqua à François Hollande )

Comme les travaux vont durer jusqu’au printemps 2014 on ne comprend pas pourquoi la municipalité Destot n’a pas mis en place un fonds d’indemnisation? MM .Pilaud et De Longevialle accepteraient ils de se voir privés de leur 6000 Euros et 5000 Euros/mois d’indemnités pendant 2 ans ?( 2/a ARGENT : ÉLUS PS, COMBIEN GAGNENT ILS VRAIMENT?)

ON TROUVE L’ARGENT POUR LA PROPAGANDE, LES REPAS ET LES VOYAGES

Pourquoi ne pas avoir consacré les 150 000 Euros de l’opération Grenoble Factory à créer ce fonds ?( GRENOBLE FACTORY : PAS UN MYSTÈRE, UN VRAI SCANDALE pour le contribuable)  les 70 000 Euros avoués pour le Forum de Libé ?(Forum Libé :  » La dépense annoncée par M.Destot est en dessous de la réalité « ) les 50 000 Euros pour étudier les processus de concertation ? Pourquoi avoir préféré la propagande pré électorale à la solidarité ? Pourquoi  avoir préféré à la création de ce fonds les frais de bouches et les déplacements des élus ? (Municipalité PS de Grenoble : frais de bouche et voyages c’est l’explosion +57%)

ORGANISER … DES ANIMATIONS

C’est ce moquer totalement de la réalité que d’affirmer « La seule chose que l’on puisse faire, c’est financer les unions commerciales pour qu’elles organisent des animations”. ( Ph.de Longevialle) Tandis qu’Alain Pilaud promet une …  » signalétique massive et, avec le Label ville, une campagne de revalorisation des quais pour inciter les gens à revenir” .

REFUS D’EXONÉRER LES DROITS DE VOIRIE

Alain Pilaud et Philippe de Longevialle refusent même d’exonérer les droits de voirie ! Sous prétexte que ce sont de trop petites sommes  pour les commerçants concernés . Ainsi ils ne peuvent pas faire beaucoup ( les indemnisations) ni peu ( les droits de voirie) . Donc ils ne font rien . On est dans la logique de la municipalité Destot : efficacité et compétence.

APPEL À L’AIDE

Grenews raconte “Cela fait plus de 30 ans que je suis installé ici et je n’avais encore jamais vu ça. Il m’arrive plusieurs jours par semaine d’ouvrir mon restaurant et de faire zéro couvert. Ça dure déjà depuis quelques mois et là, on n’en peut plus…”Jean-Pierre Gomez, l’un des plus anciens du quai Perrière,  n’est pas le seul à appeler la Ville à l’aide.

Une trentaine de commerçants, dont une majorité de restaurateurs, comme lui, ont d’ailleurs décidé il y a deux mois de créer une association, « L’Union des commerçants des quais de l’Isère » (UCQI).

UNE DIZAINE DE COMMERçANTS ONT DÉJÀ MIS LA CLEF SOUS LA PORTE

Pour que les élus prennent véritablement la mesure “des dégâts” causés par les travaux entamés à l’été 2011

« Aujourd’hui, on ne bosse pratiquement plus et c’est très long d’attendre des clients qui ne viendront pas… Au total, une dizaine de commerçants ont déjà mis la clef sous la porte. Ceux qui arrivent encore à tourner à peu près, malgré des baisses de chiffres d’affaires de 20 à 30 % en moyenne, ont dû licencier et/ou ne se paient plus de salaire. C’est une catastrophe.”

IGNORÉS , ISOLÉS

“Les quais, on les fait vivre depuis un paquet d’années et on a la désagréable impression d’être complètement ignorés, voire isolés. Que rien n’est fait pour relier la rive droite de l’Isère au reste de la ville. »

Comme à son habitude la municipalité veut faire le bonheur des Grenoblois malgré eux. Pendant que les commerçants des quais n’ont plus de clients , la ville veut créer 15000 m2 de surface commerciale nouvelle cours de la Libération à Lesdiguiéres. (LESDIGUIÈRES à Grenoble: 15000 M2 de commerces et 150 logements sur un hectare!) Mais sur les quais, (QUAIS DE L’ISÈRE à Grenoble : des travaux sans parkings) à Lesdiguières, sur les boulevards ou ailleurs on continuera à supprimer les places de parkings, à rendre impossible l’accès à la ville par des bouchons de plus en plus insupportables.

PLUS FACILE D’ALLER À AIX LES BAINS QUE DANS GRENOBLE…

Or l’activité économique, (G.DUMOLARD ( Ex CCI)  » les entreprises ne viennent plus à Grenoble ») artisanale, commerciale, comme l’animation et aussi la sécurité impliquent la fluidité que la municipalité refuse.

Avec des horaires libres il est plus facile d’aller de Grenoble à Aix les Bains tous les jours quand on travaille bd Jean Pain que d’accéder aux quais de l’Isère ou au centre ville depuis Veurey.( PHILIPPE FALCON DE LONGEVIALLE ( ap.PS Grenoble) pisté par R.Avrillier ) . Et venir raconter aux commerçants des quais que s’ils meurent c’est à peu près de leur faute…

Notre photo : Alain Pilaud Adjoint (PS) au Maire, Président d’Alpexpo

 

 
 
Catégories : Actualité