PS à Grenoble :PENDANT L’ÉTÉ LA COURSE AUX PLACES CONTINUE

Publié par Les Républicains 38 le

Bien silencieux sur les questions de sécurité ,( nouvel échec pour G.Fioraso, M.Destot, A.Vallini :GRENOBLE EXCLUE DES ZONES PRIORITAIRES DE SÉCURITÉ )  bien absents pour cause de vacances , cela n’empêche pas nos hiérarques locaux de faire chauffer le téléphone et d’être mobilisés sur  ce qu’ils savent le mieux faire ( au moins au plan local) : s’occuper d’ eux-mêmes . Aux frais du contribuable .

Selon « Grenews » ça chauffe aussi pour accumuler les prébendes supplémentaires .

Il faut croire que Jérôme Safar n’est pas au plafond des indemnités avec  » Conseiller Régional Rhône Alpes , 1er Adjoint délégué aux finances, aux contrôles de gestion externe, à la Prévention et à la Sécurité, et à la Politique de la Ville, Président de la SAEM Gaz Électricité de Grenoble, Président de l’Établissement Public de Coopération Culturelle de la Maison de la Culture… » (Pas de réponse de M. DESTOT sur le Stade des Alpes )

J.SAFAR AU PLAFOND DE 8100 E/Mois ?

Le plafond de rémunération est de 8100 E/mois . À moins que le poste procure des avantages supplémentaires ? En tout cas il est candidat pour devenir 1er Vice Président de la Métro et succéder à Geneviève Fioraso elle même grande cumularde (hostile au cumul…) mais contrainte de renoncer à cette fonction .Elle demeurera tout de même au Conseil municipal et au Conseil Communautaire en embuscade . Histoire de participer au rififi municipal . ( Selon  » le Nouvel Obs’  » : AUTOUR DE M.DESTOT « JALOUSIES , GUERRES DE SUCCESSION « ) .Comme Jérôme Safar n’est pas membre de la Métro ,  « Grenews » nous explique que le Sénateur Chiron ( responsable « des déplacements » avec les résultats qu’on connaît) est prêt à laisser sa place à condition de suppléer Michel Destot qui vient rarement aux réunions et surtout de garder ses postes ( indemnisés) au SMTC . Il semble que ce soit juridiquement possible…. Sauvé.

DJELLAL N’A PAS « LES VALEURS, LES QUALITÉS INTELLECTUELLES ET LES COMPÉTENCES »…

L’intérêt de cette histoire est aussi dans l’espace accordé à Abderrahmane Djellal qui représente la « diversité  » et devait récupérer les délégations de Geneviéve Fioraso en compensation de la non suppléance du Député Michel  Destot  .

On se rappelle l’histoire : en décembre 2011 A.Djellal ne le cachait pas ( toujours à « Grenews ») : « Oui, j’ai envie d’être le suppléant de Michel Destot, en tout cas, je postule et j’irai jusqu’au bout ». Et « on ne me refera pas deux fois le même coup. On ne me dira pas « le coup d’après, Abdé ». Parce qu’on me trouvera toujours une excuse et ce ne sera pas le coup d’après… »

Avec la délicatesse qui sied à quelqu’un qui allait être nommé Ministre et  la modestie qu’on lui connaît ( inversement proportionnelle à ses succès) Michel Destot avait présenté son suppléant Olivier Noblecourt , récusant A.Djellal en ces termes :   » Olivier Noblecourt , comme moi, (…)  a les valeurs, les qualités intellectuelles et les compétences politiques pour être parlementaire  » .

À bon entendeur salut…

Donc A.Dejellal ne remplacera pas non plus  G.Fioraso à la Métro, ni à … l’université puisque c’est l’adjoint à l’éducation Paul Bron qui se verra confier cette tâche.  Bref il quittera certainement le fond du tableau de 16 eme Adjoint et récupérera l’économie au sens restreint ce qui est déjà une belle compensation pour la » diversité » . ( Municipalité de Grenoble : A.DJELLAL (PS) VERS LA COMPENSATION MINIMALE )

De quoi se plaindre quant on a déjà la chance d’être invité à la table des Seigneurs locaux ?

LES « CONVICTIONS ET VALEURS » DE O.NOBLECOURT ET LA RÉALITÉ

Les Grenoblois ont tout de même de quoi s’interroger lourdement sur les pratiques de la coalition PS et ceux qui les cautionnent directement ou indirectement telle la nébuleuse Verts/Ades.

Aucune transparence, aucune possibilité d’intervention du citoyen dans ce qui s’apparente à une chasse aux postes répartis en famille.

Pour ne citer qu’un seul exemple de cette duplicité – escroquerie intellectuelle ?- penchons nous sur les   » convictions et valeurs  » de Olivier Noblecourt fils de et  suppléant de Michel Destot telles qu’exprimées dans son propre blog pour expliquer ce qui fonde son engagement et ses pratiques . Lisons les avec recueillement en l’imaginant les écrire avec tant de conviction : « En termes de démocratie, cette nouvelle société appelle de nouveaux droits pour le citoyen, qu’il s’agisse de participation aux décisions publiques, notamment locales, (…) d’accès global à l’information… Nous devons remettre l’imagination au pouvoir !  »

C’est le même homme qui a sans vergogne barré la route à la « diversité « au moment ou il pensait devenir Député par la promotion de Michel Destot et qui participe à la voracité de cette répartition de postes entre notables établis pendant que la population souffre de leurs choix (GRENOBLE :POURQUOI LA POLLUTION VA S’AGGRAVER  ) ou de certains non choix concernant les transports par train (TGV BLOQUÉ : l’INCIDENT QUI DÉMONTRE LE RETARD DE GRENOBLE ) ou les contournements routiers  (  GRENOBLE, « BOUCHON » INTERNATIONAL: DESTOT et VALLINI RESPONSABLES )

Notre photo : Jérôme Safar et Olivier Noblecourt . Pendant les vacances ils sont absents de Grenoble mais n’abandonnent pas la course aux places

 


 


Catégories : Actualité