PREQU’ILE de GRENOBLE: 15 000 NOUVEAUX HABITANTS SANS VOIRIE NOUVELLE

Publié par user1 le

Eric Piolle a confirmé au DL que la presqu’ile serait bien le nouvel échec urbanistique Grenoblois des années 2000 après celui de Villeneuve dans les années 70. Ce secteur géographique appelé autrefois le polygone scientifique  va recevoir 15 000 nouveaux habitants et 10 000 emplois selon le Maire (Verts/PG)  ( DL du 30/4/16).

Bien entendu il exagère en intégrant  la zone industrielle de St Martin le Vinoux pour laquelle Y.Ollivier (PS) a annoncé des emplois démentis par EDF.

PAR MIRACLE ON PASSE de 55% en VOITURE à 20 % avec 70 000 DÉPLACEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

La gauche et les Verts ont décidé que de 50 000 déplacements par jour sur la Presqu’île actuellement , dont 55 % réalisés en voiture, on devrait compter 120 000 déplace­ments en 2030, mais avec tou­jours 50 000 en voiture, dont la part modale sur ce secteur descendrait ainsi à 20 %! . C’est Y.Mongaburu (Verts/Ades) l’un des nouveaux phares de l’occident, lui-même éclairé par le Grand Timonier qui l’a déclaré.

M.Boileau (Verts/Ades) reproduit l'Arlequin au nord de Grenoble

M.Boileau (Verts/Ades) reproduit l’Arlequin au nord de Grenoble

« LA CITE IDÉALE QUI FAVORISE LE BONHEUR de CHACUN » ( M.Destot PS)

Il le tient lui-même de ces pharaons de la pensée qui ont irrigué Grenoble de leur savoir, MM Destot et Safar (PS) lesquels ont conçu ce quartier avec force superlatifs. Rappelons pour rire les déclarations de M.Destot:  « Il s’agit de l’approche de la ville de demain, celle qui favorisera mixité, mutualisation, respect de l’environnement et lien social. C’est bien l’idée d’une cité idéale qui favorise l’épanouissement et le bonheur de chacun. Il y a une immense volonté de remettre (enfin) de l’humain dans la ville. De retrouver un sens. De réinjecter de la solidarité, du vivre en commun. De brasser des populations. On réinvente le vivre ensemble »

Les jardins mutualisés sur les toits, redonner vie au… « concierge » sans prononcer le nom. On parlait de « manager » ou »l’animateur d’îlots ». Exit l’animateur socio-culturel!

<< presquile-de-grenoble-si-dense-que-les-jardins-seront-sur-les-toits/

» QUAND ON A REGARDÉ, le CÂBLE S’EST AVÉRÉ LA MEILLEURE SOLUTION » ( E.Piolle Verts/PG)

Côté des déplacements c’est aussi novateur. Les nouveaux habitants pourront se déplacer par le câble: « le câble entre Fontaine et Saint-Martin-le- Vinoux est un transport en com­mun. Quand on a regardé com­ment accueillir tous ces nouveaux emplois sans augmenter les déplace­ments en voiture, le câble s’est avéré la meilleure so­lution » explique Eric Piolle au DL. Evidemment faux puisque le câble est un ajout au projet de la presqu’ile. Comme à leur habitude les élus PS et Verts avaient bien prévu le bétonnage massif, mais pas les espaces verts, aucun équipement, le stationnement à la portion congrue et rien sur les déplacements

<< /presquile-de-grenoble-une-nouvelle-villeneuve/

L’HABITANT de la PRESQU’ILE POURRA ALLER à … ST MARTIN le VINOUX et FONTAINE

Car l’habitant ou le travailleur de la presqu’ile pourra monter dans une cabine et se rendre seulement à… Fontaine ou St Martin le Vinoux. Il sera ainsi très bien avancé. De là il pourra prendre un bus ou un tram pour atteindre soit son domicile, soit la gare SNCF, soit un lieu hypothétique ou il a pu garer sa voiture. Un téléphérique qui arrivera bien entendu bien après les habitants !

LA DROITE A DÉBLOQUÉ LA PRESQU’ILE AVEC LE PONT D’OXFORD

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? Pour obtenir l’implantation du Synchrotron dans une presqu’ile en cul de sac, la municipalité de droite  avait obtenu la création du Pont d’Oxford, prévu avec une piste cyclable afin d’assurer la continuité avec celles qu’il avait créé au bord de l’Isère.

LEUR DERNIÈRE « VISION » URBANISTIQUE d’AVENIR ÉTAIT VILLENEUVE

Seule la prise en compte de tous les modes de déplacements est sérieuse et personne ne peut prétendre savoir quelle sera la part de chaque mode de transport en 2030! Comme le prétendent nos phares locaux, E.Piolle et Y.Mongaburu dans la continuité totale des affirmations de MM Destot, Safar et De Longevialle (PS) s’agissant de la presqu’ile.

Une « vision » commune plutôt inquiétante en effet.

La dernière importante et commune aux élus PS et Verts au plan de l’innovation urbaine était … la Villeneuve.