Portrait d’Avrillier dans « Lemonde.fr »

Publié par Les Républicains 38 le

À côté de  la révérence obligée au « militant de la transparence » qui omet évidemment d’aligner la liste des pratiques d’opacité avec lesquelles lui est ses amis  exercent leurs mandats avec DESTOT et avec VALLINI , « lemonde.fr » qui publie aujourd’hui un portrait de Raymond AVRILLIER, est bien contraint de rappeler que Raymond AVRILLIER a gouverné Grenoble avec DESTOT et que « sans lui DESTOT n’aurait jamais été élu ». C’est dire la force de leur alliance. Il cite également « la publication récente par le site Atlantico d’un rapport d’expertise judiciaire mettant en cause la gestion de la société CORYS dans les années 1990 par M. DESTOT et Mme FIORASO, aujourd’hui ministre de l’enseignement supérieur  et de la recherche « et  même si le journaliste met cela dans la bouche »  de la droite « il indique  « Raymond Avrillier était lui-même adjoint au maire de Michel Destot au moment où la société en faillite, dont le même Michel Destot était le PDG, se voyait reprise par une filiale de la Lyonnaise des eaux ». Une manière pour la droite de souligner l’indignation sélective du militant. » conclut «  le Monde » On n’en lit pas tant localement…

D’ailleurs « Le Monde » cite la Fédération UMP de l’Isère qui « s’étonne ainsi que « M. Avrillier débusque des informations sur le fonctionnement de l’Elysée à Paris, tandis que lui et ses amis sont solidaires de l’opacité qui règne au conseil général », présidé par le socialiste André Vallini. »(Documents du Conseil Général : Une étrange alliance politique fait barrage !) Communiqué qui a connu un succès bien moindre localement tandis que les attaques de M. AVRILLIER contre l’Élysée étaient  reprises.