POLLUTION à GRENOBLE: la MAJORITÉ MUNICIPALE INVENTE UN FAUX « OBSERVATOIRE »

Publié par user1 le

« L’idée de l’observatoire date d’il y a quelques semaines,  voici son équivalent pour Juin 2017 » pouvait-on lire sur la page de « Vie à Grenoble » afin de contester le travail du collectif « Grenoble à Coeur » qui a publié des chiffres sur l’augmentation de la pollution après la fermeture de Grenoble.

« Grenoble à Coeur »  regroupe  7 Unions de Quartiers, un quinzaine d’Unions Commerciales, 4 fédérations professionnelles et de nombreuses personnes physiques

s.

Les tableaux publiés par le GAM et « Grenoble à Coeur  » qui font état de l’augmentation de la pollution à Grenoble émanent des données du vrai observatoire de la qualité de l’air: Air Rhône-Alpes 

 

« Vie à Grenoble » publie un page Facebook qui reproduit l’information de la municipalité et des tweets qui font de même. Aucun nom ne figure dans la présentation de la page mais on peut y lire les commentaires de… Antoine Back (Verts/PG) ou les interventions de … Yann Mongaburu (Verts/Ades).