POLITISATION DE L’ÉCOLE PAR O.VÉRAN(PS): JC PEYRIN (UMP) A SAISI LE RECTEUR

Publié par Les Républicains 38 le

Suite à l’opération effectuée par Olivier Véran Député (PS) suppléant de Geneviève Fioraso l’émotion a été grande parmi des parents d’élèves qui ont craint une instrumentalisation de l’école à des fins politiques. Olivier Véran a en effet planché à l’école du côteau à La Tronche devant les élèves de CM2.
La présence insistante du Député, la publicité forte effectuée sur l’opération , la personnalité reconnue comme assez dogmatique d’Olivier Véran qui soutient les positions extrêmes du PS ont inquiété. On se rappelle que dans son propre parti il a été prié d’accepter le principe de réalité(.O.Véran (PS) : manquait le coup de pieds de A.Vallini (PS))

LE DÉPUTÉ QUI PRÔNE LES SALLES DE SHOOT

Est-ce le bon modèle de Député que celui qui plaide au sein de son parti pour qu’on n’abandonne pas le vote des étrangers alors que son propre gouvernement tente de se sortir de cette promesse électorale ? Qui promeut le développement des salles de shoot , ces lieux sécurisés pour les utilisateurs de drogue dures? (O.VÉRAN(PS) pour l’ouverture de salles de shoot…) L’école aurait pu aussi se poser la question d’un Député censé expliquer l’élaboration de la loi qui a lui même inventé le  » porteur  » d’un projet de loi jouant sur la confusion avec  » rapporteur » dans des conditions qui font penser à un manque d’éthique minimale.(O.VÉRAN (PS) INVENTE LE  » PORTEUR  » D’UN PROJET DE LOI)

QUE LES ÉCOLIERS PUISSENT SE FORGER UNE OPINION

En tout cas – à minima- on voit mal comment on peut accepter que le débat ne soit pas équilibré afin que les écoliers puissent se forger une opinion.

C’est le sens de la lettre que Jean-Claude Peyrin, Président de l’UMP38, Conseiller Général de Meylan a immédiatement adressé au Recteur de l’Académie de Grenoble pour l’alerter sur la situation :

« Monsieur le Recteur,

« J’apprends par la presse que le Député PS suppléant de Mme Geneviève Fioraso,
Olivier Véran, est associé à une classe de CM2 de l’école du Coteau à La Tronche dans
le cadre de la préparation du Parlement des enfants le 8 juin prochain.

« Le député PS planche avec les élèves sur le thème, qui aurait été choisi par les enfants,
de « l’intégration par la scolarisation des enfants Roms ». M. Olivier Véran est connu
pour ses positions extrêmes s’agissant du vote des étrangers, de la nécessité des salles
de shoot pour l’accueil des drogués, pour le mariage gay, et il ne correspond pas – selon
moi – aux valeurs dont la jeunesse a besoin pour se tenir debout dans la société.

« C’est pourquoi s’agissant « d’une expérience concrète de débat démocratique » tel que
défini par l’enseignante, il me paraîtrait naturel qu’un équilibre soit préservé dans ce
débat. Le fait qu’un seul point de vue soit donné permet difficilement de se forger une
opinion, et cela contrevient, me semble-t-il, au rôle et à la neutralité de l’école de la
République.

« C’est pourquoi je vous demande de m’indiquer les mesures que vous comptez prendre
afin de préserver l’équilibre, et d’éviter que des enfants soient instrumentalisés au service
des idées d’un seul parti.
Vous remerciant de votre attention, je vous prie de recevoir, Monsieur le Recteur, mes
salutations respectueuses et distinguées.  »

Jean-Claude PEYRIN
Conseiller Général
Président de l’UMP 38

On espère que le Recteur, représentant du Ministre prendra des mesures pour rétablir l’équilibre et que la communauté éducative sera vigilante face à ces opérations d’instrumentalisation de l’école par le PS