PLAN MONTAGNE: L’ISÉRE SOUTENUE PAR LA RÉGION
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  PLAN MONTAGNE: L’ISÉRE SOUTENUE PAR LA RÉGION
12 oct 2017 08:10 Commentaires fermés user1

 Gilles Chabert, patron du syndi­cat des moniteurs de ski français (ESF) mais aussi conseiller spécial montagne à la Région auprès de Laurent Wauquiez , et Pierre Lestas, le président du syndicat pa­tronal des remontées méca­niques ont salué ensemble  les vertus de l’union au service de la montagne.

Avec le troisième volet du plan neige, validé le 29 sep­tembre en commission per­manente du Conseil Régio­nal Auvergne­Rhône­-Al­pes, 13,8 millions d’euros de plus ont été attribués au ser­vice de l’enneigement des pistes. Trente­ six stations seront ainsi aidées entre en­ neigeurs, retenues collinai­res et travaux de réseaux pour optimiser les périodes de froid.

L.WAUQUIEZ  A LANCÉ LE PLAN MONTAGNE à LANS EN VERCORS

Après 8 M€ votés en novembre 2016 (35 pro­jets) et 6,25M€ (22 dossiers) en février dernier, l’aide est ainsi portée au total à 28M€. Soit au ­delà de l’ob­jectif de 25 M€ annoncé, en mai 2016, à Lans ­en ­Ver­cors au lancement du plan montagne par Laurent Wauquiez lui-même. Et ce n’est pas terminé. Gilles Chabert, espère bien une petite rallon­ge de 8 millions si on en croit le Dauphiné Libéré ( 10/10/17)

L’enveloppe est attribuée toujours selon le même principe : une aide équiva­lant à 30 % du montant des travaux, plafonnée à 600 000€. « En tout cette aide aura généré 100 M€ d’équipements », évalue Gilles Chabert Conseiller Régional.

LA RÉGION EST ALLÉ PLUS VITE QUE LES AUTORISATIONS ADMINISTRATIVES 

Des chantiers qui s’échelonne­ront sur deux ans car, pour le coup, les aides régionales sont allées plus vite que les autorisations administrati­ves de travaux dont se plai­gnent de manière récurren­te les opérateurs.

Signe de leur reconnais­sance, et alors que Gilles Chabert doit quitter la pré­sidence des moniteurs l’an prochain, les dirigeants de DSF ont offert de splendides cartouchières rouges à ce chasseur invétéré. « Ça va encore faire jaser les écolos à la Région », a ironisé le “général de l’armée rou­ge “. (DL du 10/10/17)

LE PLAN IMMOBILIER SERA PRÉSENTÉ le 27 NOVEMBRE 

Place désormais au second volet du plan montagne qui sera consacré à l’immobilier. Laurent Wauquiez, le président de Région, pré­sentera la dynamique le 27 novembre prochain.Elle s’articulera autour de trois thématiques : logement sai­sonnier, réhabilitation de centres de vacances pour les classes de neige et relan­ce de l’immobilier de loisirs. « Je pense qu’il sera difficile de réchauffer les lits froids », commente Gilles Chabert, estimant que le défi de la rénovation semble compliqué.

LA RÉGION CONCENTRE 70% DE L’ÉCONOMIE FRANCAISE de MONTAGNE 

Jean-­Yves Ré­my, PDG du groupe Label­ lemontagne et vice-­prési­dent de DSF a rappelé que la montagne française per­dait 3 % de lits chauds par an dont l’occupation crée de l’activité. « Pour compenser l’érosion, il faudrait créer 3 000 à 5 000 lits chaque an­ née. Un enjeu à 100 M€ ». En concentrant 70 % de l’économie française de la montagne, Auvergne-­Rhô­ne­-Alpes se doit d’être à la pointe.

( source Antoine Chandellier le Dauphiné Libéré)

LES DERNIERS PROJETS SOUTENUS EN ISÈRE

– Chamrousse (installation d’un réseau sur le secteur de Roche Béranger) : 379 500 € ;

– Lans-en- Vercors (extension du réseau) : 280 817 € ;

– Auris- en-Oisans (modernisation et développement du réseau) : 540 000 € ;

– Oz- en-Oisans (installation neige de culture) : 513 000 € ;

– Saint-Hilaire- du-Touvet (optimisation des canons) : 17 404 € ;

– Villard- de-Lans (renforcement du système sur le site nordique de Bois Barbu) : 66 000 € ;

– Alpe-du-Grand- Serre (enneigement du front de neige) : 35 147€.

photo : Laurent Wauquiez dans le Vercors

Share