Place CHAMPIONNET à Grenoble: UN MOIS APRES l’OPERATION de COM’ d’E.PIOLLE ( Verts/PG)

Publié par Les Républicains 38 le

Le  » Dauphiné Libéré  » consacrait une demi page il y a un mois à la place Championnet ou la municipalité Piolle enlevait un panneau Decaux et plantait un arbre. Une opération à 150 000 € , chaque arbre planté revenant à 4000€ puisqu’il faut casser le revêtement de sol et reconstituer. Par ailleurs elle a inscrit 250 000 € pour créer des panneaux d’affichage sauvage et perdu la recette Decaux…

LE MEPRIS de la MUNICIPALITE

Le chef de cabinet du Maire Gaël Roustan (Verts) commentait par le mépris une grenobloise – qui avait pourtant voté à gauche- venu protester en affirmant  » je n’aime pas l’idéologie. Le Maire ferait mieux de s’occuper des incivilités qui ont lieu dans ce petit jardin ». Exécutée par Gaël Roustan sur le modèle de la considération qu’Eric Piolle porte aux Grenoblois qui ne sont pas d’accord avec elle:  » elle n’est pas représentative de la population ».

Ces quelques images prises un jour ordinaire, place Championnet montrent la différence entre la politique de com’ de la municipalité Piolle et la réalité….

l'opération de com' : on enlève un panneau pour mettre un arbre  ( Grenoble compte )

l’opération de com’ : on enlève un panneau pour installer un arbre à 400 € pièce  ( Grenoble compte  14, 6 m2 d’espaces Verts par habitant contre 31 m2 pour la moyenne des 50 grandes villes de France)  )

Une voiture prend la place du panneau ...

Une voiture prend la place du panneau …

 

 

Et la place est devenue très propre, dégagée de toute agression publicitaire

Et la place est devenue très propre, dégagée de toute agression publicitaire

Catégories : Echos