Place CHAMPIONNET à GRENOBLE:  » IL FAUT que le MAIRE ARRÊTE, je N’AIME PAS L’IDÉOLOGIE « 

Publié par Les Républicains 38 le

« Qu’est ­ce que vous allez encore nous foutre là ? Écoutez, aux dernières élections municipales, j’ai voté à gauche. Mais enfin, il faut que le maire arrête de vouloir faire plaisir à trois bo­bos qui se courent après ! Je n’aime pas l’idéologie. Le maire ferait mieux de s’occu­per des incivilités qui ont lieu dans ce petit jardin ». Une dame qui s’est présentée comme ancien chef de service à la ville de Grenoble a interpellé ainsi Gaël Roustan (Verts) chef de cabinet du Maire place Championnet à Grenoble parce que la municipalité Piolle faisait une opération de communication avec la plantation d’un arbre! ( DL du 13/3). A la place d’un panneau Decaux.

PAS de COM’ POUR ABATTRE le TILLEUL de L.AUBRAC

Elle n’en avait fait aucune lorsqu’elle a choisi d’abattre le tilleul de l’école Lucie Aubrac pour construire un préfabriqué alors qu’elle aurait pu l’installer dans une autre partie de la cour….

31 ARBRES à 4000 € à la PLACE de 326 PANNEAUX

Mais à la place des 326 panneaux et colonnes Morris la municipalité va planter… 31 arbres. Il en coûtera environ 4000 € par plantation d’arbre puisqu’il faut casser le revêtement de sol et le reconstituer. Opération pub’ à 120 000 € pour le contribuable.

350 NOUVEAUX PANNEAUX pour 250 000 €

Bien entendu s’ajoute la perte de recettes de Decaux ( 600 000 €) et 250 000 € budgétés par Eric Piolle (Verts/PG) en 2015 pour installer 350 panneaux d’affichage sauvage. le coût d’entretien de ces nouveaux panneaux n’a pas été , lui, budgété . Bonjour les dégâts et les dégradations.

UNE OPÉRATION PUBLICITAIRE à 1 M€ pour le CONTRIBUABLE

Entre les dépenses nouvelles et les recettes en moins cette opération publicitaire représente près d’1 M€ pour la ville! Erwan Lecoeur l’idéologue/Communicant de la municipalité ne lésine pas pour promouvoir Piolle à nos frais.

GRENOBLE EST PAUVRE EN ESPACES VERTS

Pourtant Grenoble est très pauvre en espaces verts: 14,6 m2 par habitant contre 31 m2 pour la moyenne des 50 grandes villes de France. La gauche ( dont les Verts/Ades pendant 13 ans) gère la ville depuis 20 ans.

IL FAUDRAIT STOPPER la « BETONNISATION »

Ce ne sont pas 31 arbres à 4000 € pièce répartis sur 26 sites dont la ville a besoin: c’est de dire stop à la bétonisation et de créer des grands parcs urbains comme la municipalité UMP l’a fait :
– Parc Pompidou
– accroissement de 5 hectares de Bachelard
– Parc de Marliave
– Parc Valisére ( Valérien Perrin)
– Jardins de l’Alliance, square Genin…

LA GRENOBLOISE « N’EST PAS REPRÉSENTATIVE » pour la MUNICIPALITÉ

Cette grenobloise qui a interpellé vigoureusement le Chef de Cabinet de Piolle avait raison:  » je n’aime pas l’idéologie ». C’est inefficace et ça coûte très cher.

Ce n’est pas prêt de changer car le chef de cabinet du Maire a glissé au DL: « Elle n’est pas représenta­tive de la population greno­bloise ». Les Grenoblois avec qui E.Piolle veut « co-construire » doivent être d’accord avec lui.

Catégories : Echos